Le test de la Suunto 9 Baro Titanium 2021, ce qu'il faut savoir !

Et le super écosystème Suunto de création d'itinéraire

Je viens de recevoir la toute nouvelle Suunto 9 Baro Titanium. Je prévois d'en faire un test exhautif et de prendre le temps de tout détailler. Pour autant, j'ai tout de suite voulu partager avec vous quelques images. Pas de commentaire pour l'instant (à peine), juste quelques photos, mon avis viendra plus tard.

📷 Le test de la Suunto 9 Baro Titanium 2021, ce qu'il faut savoir ! | Et le super écosystème Suunto de création d'itinéraire

Caractéristiques Suunto 9 Baro

  • Poids 76g
  • Dimensions 51.5 x 51.5 x 17 mm
  • Altimètre GPS + Barométrique
  • Autonomie 3 modes: 25h, 50h, 120h
  • Prix catalogue 599,00€

Usage: L'ultra trail en particulier et l'outdoor
Points forts: Autonomie, ergonomie, techno FusedTrack
Points faibles: Pas de carto, GPS moins performant que la Spartan
Note: 4.5/5

La nomenclature Sunto est à la fois simple et floue (oui). Chez le finlandais, il y a en réalité 4 modèles, les Suunto 3, Suunto 5, Suunto 7 et ici la Suunto 9. Pour autant la gamme évolue régulièrement, et les options (hardware en particulier) sont mentionnées en suffixe. On a ainsi du baro, du titanium, et parfois du peak qui s'en vient et qui s'en va (voir le test détaillé de la Suunto 9 Peak).

Nous avons ici la toute dernière Suunto 9 Baro Titanium, celle de 2021. Je ne sais pas bien pourquoi la marque a voulu conserver le même nom alors que la montre évolue de manière conséquente.

Présentation en images !

Nouveauté sur cette édition 2021, le bracelet en nylon. C'est une tendance qu'on remarque depuis l'année dernière avec la Coros Pace 2 et tout récemment avec la Garmin Enduro (je préfère même le bracelet à scratch de la Garmin). Ici, c'est un bracelet classique avec double boucle et ardillon qui semble robuste. Le bracelet est fourni en deux longueurs différentes. J'ai laissé le plus petit, qui me convient.

Suunto 9 Baro, nouvelle version et ancienne à l'arrière

La Suunto 9 Baro Titanium de 2021 au premier plan, et la version précédente à l'arrière. Si vous voulez précisément connaitre les différences entre les Suunto 9 Baro, Suunto 9 Titanim et la Suunto 9 Peak, lisez notre article sur les différences entre les montres Suunto 9 :

Profil / lunette Suunto 9 Baro Titanium 2021

Le modèle dont je dispose est le "Granite Blue Titanium". Il existe aussi le "Charcoal Black Titanium". J'aime assez le bleu, discret. Un peu moins le liseré jaune. En tout cas je suis très fan du look général assez épuré, de la lunette sans aspérité ni relief, et des nouveaux écrans qui font penser à des altimètres / montres de plongée (je réalise que je les ai pas pris en photo).

Le capteur cardio poignet de la Suunto 9 Baro Titanium

Petit rappel des caractéristiques

  • Dimensions : 50 x 50 x 16.5 mm;
  • Poids  : 66 g confirmés par ma balance;
  • Lunette en Titane Grade 5;
  • Verre en cristal de saphir;
  • Boitier en polyamide renforcé de fibre de verre;

Les nouveautés sur cette nouvelle version de la montre :

  • Navigation turn by turn
  • Gestion des POIs (Point d'intérêts) et navigation associée
  • Le nouveau mode batterie "tour" qui pousse l'autonomie jusqu'à 170h. Evidemment, c'est plus pour de la navigation que de la prise de trace, on est sur 1 point par heure;

Pour le reste, et de manière pas du tout exhaustive : fonction weather pour suivre la météo et les alertes "pendant" la sortie, mode Climb pour ceux qui font des séries de dénivelé, mode Loop pour ceux qui tournent en rond sur la piste, de nouveaux écrans que je trouve très réussis (j'en parle plus haut), et plein d'autres fonctions que je ne vais pas détailler tout de suite.

Suunto 9 Baro Titanium 2021, sortie Trail !

Ci-dessus, la Suunto 9 Baro Titanium propose un nombre incroyable de profils sportifs, avec en plus la possibilité de créer/customiser ses propres profils.

Le test terrain

Comme souvent lorsqu'on a une nouvelle montre, il faut se faire à l'ergonomie souvent différente de celle à laquelle on était habitué. En tout cas lorsqu'on change de marque, ce qui est mon cas avec cette Suunto 9. Les dernières montres que j'ai utilisées sont les Garmin Enduro et Polar Grit X Pro. En vérité, j'ai toujours plutôt eu des Garmin et des Polar et je re-découvre Suunto après au moins 2 ans sans avoir eu un modèle de la marque entre les mains. Il faudra donc être indulgent dans ce test.

Premières impressions visuelles

Je dispose du modèle "Granite Blue Titanium", en fait précisément comme indiqué sur la boite la "Suunto 9 Gen 1 Baro Granite Blue Titanium". J'aime beaucoup le look épuré, la monture et le cadran simplifié, ce style qu'on pourrait associé au design finlandais : sobre et sans artifice.

Les 2 montres GPS comparables, Garmin Enduro et Suunto 9 Baro

Ci-dessus, les 2 modèles haut de gamme de chez Garmin et Suunto. A gauche la Garmin Enduro (visuellement similaire à la Fenix 6X Pro), à droite la Suunto 9 Baro Titanium, lors d'un test de comparaison.

La montre est sans aucun doute un peu épaisse. Les dimensions sont équivalentes à celle de la Garmin Enduro (et donc la Fenix 6X Pro) dont je dispose, mais cette Suunto est plus épaisse de 2mm (17mm contre 14.9mm). Alors d'accord, 2mm c'est rien, mais 17mm ça commence à faire beaucoup. Les femmes, ou les petits poignets, trouveront sans doute que cette Baro Titanium est trop volumineuse. C'est un souci, peut-être, et si le fait d'avoir un écran plus petit ne vous pose pas de problèmes, je vous suggère de regarder le test de la Suunto 9 Peak, plus compacte et non moins performante.

Profil + bracelet Suunto 9 Baro Titanium 2021

Seulement 3 boutons sur la Suunto 9 Titanium. il faut surtout savoir que la montre possède un écran tactile.

La Suunto 9 Baro Titanium possède 3 boutons. Seulement 3, sur la droite de la montre. Si vous êtes déjà un utilisateur Suunto vous ne serez pas dépaysés. Ils sont d'ailleurs très agréables à utiliser, un petit ressort accompagne la pression en douceur et un retour haptique associé. C'est différent de Garmin et Polar où il y a un click simple.

Le bouton central gère la validation de l'option, les 2 autres boutons s'occupent de la navigation. Pas de bouton "retour", il suffit de remonter tout en haut des options disponible où se trouve en général le symbole "retour" qu'il suffit de cliquer. Ce n'est pas très ergonomique, surtout lorsque les options du menu en cours sont nombreuses, je préfère un bouton dédie à cela.

Note : J'ai noté que le "tap" sur l'écran ne fonctionne pas par défaut sur la watchface. Il faut se balader dans les menus pour qu'ensuite ça fonctionne, étrange.

La customisation des profils sportifs et l'autonomie

La montre propose un nombre hallucinant de profils, sportifs : 80. Il n'y a aucune chance que votre sport n'y soit pas. On peut ainsi trouver du Frisbee, du KiteSurf, de la plongée en apnée et même du trail :) ! Chaque mode peut-être customisé, en choisissant le contenu des écrans et les informations affichées.

Encore plus intéressant je trouve, les options associées à l'autonomie. Il y a par défaut 4 modes de gestion de la batterie:

  • Performance  :25h
  • Endurance : 50h
  • Ultra : 120h
  • Tour : 170h

Le plus intéressant c'est qu'on peut créer un nouveau mode en paramétrant, activant/désactivant, modifiant les différents éléments disponibles : GPS max ou non, bluetooth ou non, cardio ou non, écran lumineux ou non, etc...

Ensuite, lorsque votre nouveau mode/autonomie est créé, vous pouvez l'associer au profil sportif qui vous convient. Ou l'inverse, une fois que votre profil sportif "perso" est créé, vous pouvez lui associer le mode batterie que vous souhaitez.

Un petit mot sur le système FusedTrack. Lorsque vous choisissez le mode GPS "dégradé", la montre allume le gps chaque minute seulement pour prendre 1 point. La trace qui en résulte est donc sensiblement peu précise :). L'idée est donc d'exploiter les données fournies par les autres capteurs et en particulier l'accéléromètre et la boussole pour "extrapoler" la trace entre 2 points GPS. L'accéléromètre évalue les variations d'allure, et la boussole la direction. Une fois la trace enregistrer il ne reste plus qu'à consolider et lisser le parcours réalisé. Je trouve ça vraiment intelligent.

Suivi d'itinéraire

Il y a globalement 3 manières de faire du suivi d'itinéraire. Dans les 2 cas, pour faire simple, il faut passer via l'application Suunto :

  1. Créer l'itinéraire via un outil dédié comme Komoot
  2. Créer l'itinéraire via l'application Suunto en important une trace gps
  3. Créer l'itinéraire via l'application Suunto en utilisant l'outil intégré et les HeatMaps
 

1- La marque met en avant le Turn by Turn via Komoot, je décide donc d'utiliser le service. Heureusement je suis inscrit. Les étapes :

  • avoir un compte Komoot
  • dans l'appli Suunto, ajouter le service partenaire (donc Komoot)
  • je ne trouve pas l'option permettant d'ajouter un itinéraire Komoot dans l'appli, après avoir cherché pendant au moins 10 minutes. Pour moi c'est un échec alors que la fonctionnalité est mise en avant. La seule chose que semble proposer le service est de synchroniser mes activités dans komoot, hors cela ne m'intéresse pas.

2- Il est aussi possible, et c'est en fait plus intéressant, d'utiliser l'application Suunto pour créer l'itinéraire qu'on souhaite prendre, en important simplement une trace gps.

3- La dernière option est d'utiliser l'application très intuitive en traçant directement le parcours sur l'écran, en s'appuyant sur l'écosytème Suunto et les fameuses HeatMaps. Cette dernière option est très ludique, et permet de s'assurer que les sentiers choisis sont vraiment utilisés par des coureurs.

L'efficacité du GPS et du Cardio de la Baro Titanium

Je vais être franc avec vous sur ce point. La mesure de l'efficacité d'un GPS ou d'un Cardio prend énormément de temps, il faut prendre un étalon pour la comparaison, par exemple une ceinture cardio bluetooth ou une GPS qu'on sait globalement meilleur (un gros GPS de rando, pourquoi pas), puis faire quelques sorties afin de comparer les données.

Dans tous les tests que j'ai pu lire (nakan.ch, montres-cardio-gps.com, dcrainmaker.com), il peut y avoir des écarts, mais en général c'est marginal et cela impacte assez peu le résultat. Surtout pour le GPS où les erreurs sont plutôt statistiques, et que le test n'est souvent pas pertinent et que les erreurs ne sont pas forcément du fait de la montre. Faire un test duquel on peut tirer des conclusions objectives est très difficile et un blogueur n'est souvent pas armé pour cela.

La Suunto 9 Baro, comme toutes les montres GPS récentes, fait très bien le job, surtout lorsqu'il est calé au max, et lorsque vous poussez l'autonomie en basculant sur 1 mesure par minute, il ne faut pas s'attendre à un résultat très fiable.

Concernant le cardio... et bien je ne m'en sers pas. On sait cependant que c'est moyennement fiable, que l'info est plutôt indicative, et qu'il ne faut pas trop s'emballer à ce sujet. Si vous voulez vraiment vous m'entrainer ou courir "au cardio", prenez une ceinture pectorale.

Alternatives

Je vous annonce aussi que je prépare un comparatif plus général sur les montres GPS d'ultra trail, et que cette Suunto 9 Baro Titanium en fera partie. Sans en faire un mystère plus longtemps, il y a aura la Garmin Enduro, la Polar Grit X et la Grit X Pro, la Coros Vertix 2 et bien entendu la Garmin Fenix 7 et la Suunto 9 Peak.