Test Hoka EVO Speedgoat

Enfin résistantes?

La Speedgoat fait sa place dans le milieu depuis quelques années et possède ses fans. On peut lui reprocher quelques soucis de stabilité, c'est à l'appréciation de chacun. On ne pourra pas dire en revanche que la robustesse de son mesh était sa première qualité. La nouvelle EVO Speedgoat résoudra peut-être ce problème.

📷 Test Hoka EVO Speedgoat | Enfin résistantes?

Caractéristiques Hoka EVO Speedgoat

  • Drop 4mm
  • Poids 281g
  • Prix catalogue 170€
  • Talon 32mm
  • Méta 28mm

Usage: Trail longue distance sur terrain technique
Points forts: L'accroche, le confort, la tige en Matryx
Points faibles: Stabilité et dynamique éventuellement
Note: 4.5/5

J'ai couru avec toutes les versions de Hoka SpeedGoat. J'avais beaucoup aimé la SpeedGoat 1, un peu moins la SpeedGoat 2,  (Test de la speegGoat 3) peut-être du fait d'une évolution dans ma perception de la chaussure, ma façon de courir. Je suis à vrai dire maintenant plutôt attiré par des chaussures plus légères/dynamiques. J'aime beaucoup la Hoka Torrent et c'est elle que j'aimerais voir basculer en version EVO.

Le vrai souci des chaussures Hoka c'est leur durabilité. En dehors des chaussures de route qui tiennent assez bien... la route, mes Hoka de trail se sont toujours déchirées au niveau de la pliure meta-tarsique. Qui dit Hoka EVO dit tissu Matryx en Kevlar: aurait-on la solution avec les EVO Speedgoat?

Zoom sur la EVO speedgoat

Zoom sur la EVO speedgoat, que vous puissiez voir le tissu/kevlar et la tige de la chaussure qui présentent moins de renforts latéraux. Le Matryx est à priori suffisant, plus résistant. Il faudra tester... On note aussi une pièce qui semble être relativement souple sur le dessus devant les lacets.

La technologie Matryx, un tissu associant une fibre synthétique classique à du kevlar lors de la conception, offre quelques qualités plutôt intéressantes: une meilleure résistance et un poids mesuré. La techno équipe déjà d'autres produits Hoka (EVO Mafate, EVO Rehi) ainsi que la Millet Light Rush.

A défaut d'avoir encore pu la tester, voici les caractéristiques issues de la fiche technique de la EVO Speedgoat.

  • Le MATRYX, la grosse évolution de la chaussure. Ca se ressent aussi logiquement sur le prix: 170€ contre 130€ pour la SpeedGoat 3;
  • Le tissu de la tige est traité contre l’humidité et optimise le drainage de l’eau. J'ai pu tester, c'est effectivement efficace et ça sèche assez vite;
  • Même semelle intermédiaire que la Speedgoat 3;
  • Toujours la semelle en Vibram Megagrip avec des crampons de 5mm;
  • Drop = 4mm, comme depuis la première version des Speedgoat;
  • Poids = 281g en 42 2/3 homme. C'est identique à quelques grammes près à la SpeedGoat 3. Ça peut surprendre car cette version EVO présente une tige différente, pas de renfort en silicone par ex. On aurait pu s'attendre à moins.

Quelques Photos de la Hoka Evo SpeedGoat

Hoka Evo Speedgoat de profil

Hoka Evo Speedgoat de profil. La semelle semble identique au modèle "standard"

Laçage Hoka Evo Speedgoat

Hoka Evo Speedgoat profil avant

 

Crampons Hoka Evo Speedgoat

Les crampons de cette Hoka Evo Speedgoat semblent aussi identiques à ceux de la SpeedGoat. Vibram.

Accroche des Hoka Evo Speedgoat

Accroche des Hoka Evo Speedgoat Matryx

La technologie Matryx permet de construire un mesh/tissu d'une seule pièce intrinséquement suffisamment robuste sans avoir besoin d'ajouter des compléments de structure. Du moins c'est ce qu'on peut constater sur cette photo.

Comme d'habitude, je mettrai ce article à jour si j'ai l'occasion de tester cette Hoka EVO speedgoat. A noter, ceux sont aussi les chaussures utilisées par Jim Walmsley lors de son incroyable record sur la Western States cette année.

 

Autres Matos

Hoka EVO Speedgoat

  • Drop 4mm
  • Poids 281g
  • Prix catalogue 170€
  • Talon 32mm
  • Méta 28mm

La Hoka EVO Speedgoat est la soeur jumelle de la Speedgoat classique, mais avec la tige Matryx en kevlar la différence est énorme. Pour le reste idem, drop 4mm, vibram... Voir plus