Tests des Hoka SpeedGoat2

Pas parfaite mais pas mal

Il y a quelques jours Sage Canaday, athlète Hoka incontournable et youtuber hyperactif, publiait une vidéo où il presentait les nouvelles Hoka SpeedGoat, les SpeedGoat 2. On prendra évidemment son avis avec un peu de jugement puisqu'il n'est pas désintéressé au succès de la marque. Cependant, le produit semble avoir évolué en corrigeant les petits points faibles de la première version.

📷 Tests des Hoka SpeedGoat2 | Pas parfaite mais pas mal

Je n'ai pas encore eu l'occasion de les avoir en main mais cela ne saurait tarder. Cela fait maintenant deux mois que je teste les Hoka SpeedGoat 2. J'ai du faire environ 200km avec et je peux désormais vous donner mon ressenti à leur sujet. Même si cette nouvelle édition conserve le même nom, il s'agit d'une refonte complète. J'ai fait quelques photos où je juxtapose l'ancien et le nouveau modèle, c'est assez clair. Le chausson, le mesh, les protections sur les cotés et sur l'avant du pied, ainsi que la semelle sont différents de ceux de la SpeedGoat première édition.

Je confirme aussi ce que dit Sage Canaday à son sujet, la SpeedGoat2 offre un peu plus de largeur au pied (en largeur hein, pas en longueur), un mesh plus épais/renforcé, crampons de 5mm en vibram comme le premier modèle. Elle est globalement plus "confortable" sous le medio-pied et je trouve qu'elle offre plus de stabilité. Le principal défaut de la première version, à savoir un certain flou, un manque de précision au niveau de la tige et du laçage au point de perdre le coureur en confiance, a été corrigé. Le pied est maintenu et on se sent protégé. La semelle sous le talon est aussi moins creusée (ce trou qu'on observe dans la semelle de la V1), et donc un peu plus de protection ici. En tout cas Sage Canaday en est très content (ok d'accord il est athlète officiel Hoka...) et prévois de courir l'UTMB avec. Vous pouvez regarder sa vidéo ici.

Je prévois pour ma part de les tester rapidement, j'avais eu un bon feeling du premier modèle même si j'attendais quelques améliorations en particulier sur le plan de la stabilité de la chaussure et au niveau de la languette et du serrage. A suivre.

Mise à jour 7 aout 2017

Je reviens donc sur cet article de présentation de la Hoka SpeedGoat 2. Je les ai testées sur mes sentiers d'entrainement dans le bois de Clamart, mais aussi à l'occasion d'un Off de 3 jours dans le Vercors et lors d'un weekend de découverte sur la Station de Trail des Portes du Soleil. La SpeedGoat première version m'avait un peu déçu. La tâche qui lui incombait était lourde car elle devait globalement dans l'esprit des fans de la marque reprendre le flambeau de feu RapaNui, sans doute une des meilleures chaussures de trail de l'histoire. Sans y réussir non plus tout à fait, la SpeedGoat corrige le tir.

Comme d'habitude, j'ai réalisé un test vidéo de cette SpeedGoat 2. Je trouve toujours très intéressant de voir la chaussure en mouvement. J'y donne aussi mon avis de façon plus naturelle que derrière un clavier. N'hésitez pas à partager!

Voici aussi une petite comparaison en images entre les deux modèles qui ne peuvent qu'intéresser ceux qui possèdent déjà la V1. Cela leur permettra de se projeter.

On voit assez nettement l'évolution de la tige. La languette est plus épaisse, et on passe de 4/5 oeillets à 6 pour le laçage. Cela explique largement à mon avis la faible efficacité de la première version de la SpeedGoat à ce niveau, et effectivement la V2 est plus efficace. Enfin disons qu'elle maintient le pied comme une chaussure doit le faire, tout simplement.

L'avant du pied a aussi été totalement revu. Le pare pierre plus imposant, remonte plus haut. En terme de longévité, il faudra attendre un peu et je reviendrai ici sur l'article dans quelques mois pour voir si les faiblesses du mesh (on le voit sur la V1 sur le coté, l'usure est évidente et systématique chez Hoka) sont encore présentes sur la SpeedGoat 2.

Vue latérale. Encore une fois, on voit bien que le mesh est complétement différent. Concernant la semelle en revanche il n'y a pas une grosse différence.

Vue de l'arrière et du talon. Ici aussi encore, on voit bien que la structure de la chaussure a évolué.

La SpeedGoat reprend la même technologie Vibram MegaGrip. C'est très efficace, rien à redire la dessus. On voit que la forme des crampons a un peu changé, avec une petite pensée pour les foulée médiopied qui apprécieront la forme inversée des crampons au centre à l'avant de la semelle. A priori un chouilla plus efficace en descente.

Visuel des Hoka SpeedGoat2

Modèles Homme

  • Le coloris le plus coloré de cette V2. Personnellement j'aime. Voir la photo en Haute Définition ici.

  • Zoom sur l'arrière de la chaussure

  • Zoom sur l'avant de la chaussure

  • Le gris assez classe. Voir la photo en Haute Définition ici.

  • Le rouge plus classique. Voir la photo en Haute Définition ici.

Modèles Femme

Evidemment encore une fois et comme pour beaucoup de marques, certaines femmes préféreront les coloris masculins, et certains hommes les féminins. En tout cas je les trouve plutôt réussis.

  • Légère variante du rouge masculin ci-dessus, je trouve qu'elle rend encore mieux avec la touche de vert. Voir la photo en Haute Définition ici.

  • Coloris plus classique. Voir la photo en Haute Définition ici.

  • Violet-orange, j'aime assez. De toute manière j'adore les chaussures très colorées. Voir la photo en Haute Définition ici.

Vous trouverez d'autres avis sur la Hoka SpeedGoat 2, ainsi ceux de trail-session.fr (plutôt un commuiqué de presse pas très intéressant), celui de Wonder Trail (pas vraiment un test), encore un autre un peu succint sur u-run.fr.

Les quelques tests plus intéressants que j'ai pu trouver sont ceux de mavielabas.com même s'il la compare à la Salomon SLab Sense 6, je n'ai pas compris car ces chaussures sont aux antipodes. Je recommande aussi celui de outzer.fr qui reprend lui aussi l'idée de comparer la chaussure avec les anciens modèles y compris la Mafate Speed et la Rapa Nui (même si je pense qu'aucune chaussure ne dépassera la mythique RapaNui :)). Il y a aussi pour les anglophones un très bon retour d'expérience sur roadtrailrun.com.

Autres tests de chaussures Hoka

Tests des Hoka Evo Jawz

En plus d'être une Hoka racée ce qui en fait déjà une chaussure à part, la monter en Vibram MegaGrip en fait sans doute une bête de FellRunning! Il y a un peu plus d'un an la marque Hoka très fortement axée sur le maximalisme en terme de chaussures de running commençait à prendre un virage plus classique avec des... plus

Test des Hoka Speed Instinct

TEST Hoka Speed Instinct. Sans doute la première chaussure de trail Hoka qui se démarque de l'image habituelle des gros amortis produits de la marque. Avec la Speed Instinct Hoka signe l'arrivée d'un modèle bien différent de ce que la marque proposait jusqu'à présent dans sa gamme Trail. Le préfixe Speed... plus

Test des Hoka Challenger

Le test des Hoka challenger ATR. Alors que les Hoka Clifton cartonnent sur bitume, les Challenger tiendront-elles leurs promesses? Il y a 4 mois j'avais l'occasion de tester la surprenante Hoka Clifton, devenue... plus

Test des Hoka Clifton, Clifton2, Clifton3, Clifton4

Les Hoka Clifton, une paire de chaussures qui sont mes préférées aujourd'hui après 3 mois d'utilisation. En juillet je participais à l'Interlac, un trail roulant de 40km sur les hauteurs du Revard et sponsorisé par Hoka. En parallèle, je rencontrais un des fondateurs de la marque,... plus

Partager