Chaussures de Trail Cimalp

La Cimalp 864

Le marché de la chaussure de running (et de trail) est très certainement tendu. C'est le produit roi, ou du moins celui pour lequel le traileur est le plus attentif, et la compétition entre les marques est certainement rude. Les budgets marketing sont conséquent, chacun a sa marque préférée, voire son modèle régulier, alors se lancer dans une première chaussure de trail est courageux.

📷 Chaussures de Trail Cimalp | La Cimalp 864

Historiquement présent sur les segments de l’alpinisme et de la randonnée, CIMALP s’est lancé dans l'univers du trail running il y a quelques années, avec des produits qui commencent à se faire connaitre comme  cette Cimalp Storm Pro 2 que j'ai récemment testée (j'en ai aussi fait une vidéo).

Toujours dans cette dynamique qui a amené la marque de la randonnée au trail, Cimalp lance aujourd'hui une chaussure de trail. C'est un projet courageux de la part d'une marque qui n'a pas d'expérience dans le domaine, et la chaussure en particulier est un produit plutôt technique.

Profil des Cimalp 864

La Cimalp 864

Le talon et le drop des Cimalp 864

La Cimalp 864 est donc la première chaussure de trail Cimalp. L'originalité du  produit devrait en faire réagir plus d'un: le drop adaptable. Le drop est en effet devenu, suite à la démocratisation du concept de foulée naturelle, de plus en plus présent dans les discussions afférentes aux chaussures.

Devant le constant que de plus en plus de coureurs s'intéressent à cette idée que la foulée naturelle possède plutôt des bénéfices, mais qu'on sait aussi qu'il n'est pas recommandé pour des raisons mécaniques de passer d'une chaussure avec un drop de 10mm à une chaussure zéro drop, Cimalp propose une chaussure de trail à drop adaptable. C'est une idée assez simple en effet puisqu'il s'agit de modifier le drop en utilisant la semelle interne idoine. Livrée avec 3 semelles d'épaisseur différente on profite d'une chaussure à 3 drops: 8mm, 6mm ou 4mm.

La marque a été accompagnée dans cette réflexion par un expert, Arthur Molique. Arthur Molique est médecin du sport, co-gérant du Centre de Médecine du Sport de Lyon, titulaire d’un DIU de pathologies locomotrices liées à la pratique du sport, et spécialiste du suivi longitudinal des athlètes de haut niveau, a collaboré à la création du modèle et confirme :

Améliorer sa foulée, c’est passer à une foulée naturelle médio/avant-pied et redonner à son corps les mouvements naturels d’amortissement pour lesquels il est prévu.

Le logo des Cimalp 864: 8, 6, 4 pour les 3 drops disponibles

Le logo des Cimalp 864: 8, 6, 4 pour les 3 drops disponibles

On sait pourtant, ceux qui ont déjà testé les chaussures à faible drop (Hoka, Saucony ont quelques modèles à 4mm mais surtout Altra et son zéro drop) peuvent le confirmer, que la transition peut être délicate lorsqu'on est habitué à une chaussure avec un talon conséquent. La facture est là et se traduit parfois par un certain stress dans les mollets et éventuellement quelques blessures pour le coureur trop pressé. Il faut y venir doucement, prévoir une transition. C'est là que la Cimalp 864 entre jeux. On y va progressivement avec la semelle 8mm, puis quelques semaines plus tard on passe à 6mm, puis 4mm.

Les 3 semelles des Cimalp 864L'idée d'un produit permettant de modifier le drop, par l'ajout ou le retrait d'insert talon probablement, est intéressante pour celui ou celle qui souhaite passer progressivement vers une foulée plus naturelle (c'est avant tout l'idée des drop faibles). On se rappellera aussi de Raidlight qui proposait sur sa première chaussure d'adapter l'amorti par l'intermédiaire d'insert en mousse de différente densité. Cimalp avec cette première chaussure de trail pourrait aussi répondre au besoin que nous avons sur nos courses selon la distance: sur les courtes courses on partira avec le drop de 4mm qui offre aussi une certaine dynamique à la chaussure, sur les plus longues on prendra la 6 ou la 8mm pour plus de confort. On peut aussi imaginer que sur un Ultra on pourrait partir en début de course avec le drop de 4mm, puis prendre la semelle de 8mm à mi course à la base de vie.

Cimalp 864 avec semelle Vibram

Notons aussi que la chaussure semble plutôt bien construite et dotée. On a une semelle Vibram, un mesh d'apparente bonne qualité, une construction sans couture pour le confort. Le poids varie de 295 à 325g selon la semelle qu'on choisira.

Il reste quand même à tester cette chaussures afin d'évaluer dans quelle mesure ce système de 3 semelles intérieures est réellement efficace. On peut par exemple se demander si une semelle intérieure de 4mm d'épaisseur au talon à la même efficacité que 4mm d'EVA cette matière qui constitue le corps d'une semelle. Dans quelle mesure ne s'affaissent-elle pas à l'usage. Au peut aussi se demander si de faire varier la semelle intérieure de 4mm n'a pas d'effet délétères sur le fit de la chaussure au niveau du coup de pied.

Infos supplémentaires dans quelques jours sur cette Cimalp 864 que j'ai déjà commencé à tester!

Voir aussi

Test Veste Cimalp Storm 2 Pro

Test Cimalp Storm Pro. Avec 3 couches et 320g, et des valeurs d'impermabilité et respirabilité optimales, que vaut-elle vraiment? Relativement récente dans le milieu du Trail, la marque française Cimalp possède une certaine expérience dans les vêtements de randonnée. Il y a plusieurs années j'avais testé... plus