Le test de la Scarpa Spin Ultra, supergrip, légère et endurante

La chaussure du vainqueur du Grand Raid 2019 !

Si Scarpa est bien connu des amateurs de montagne, et notamment d’alpinisme, la marque reste encore assez discrète sur le secteur « trail running ». Pourtant, elle peut se targuer d’avoir une vraie expertise, et quelques athlètes de renom, dont le dernier vainqueur du Grand Raid, Grégoire Curmer. Nous avons testé l’un de leurs modèles phares, la Spin Ultra, sur les sentiers exigeants du massif des Écrins.

📷 Test des Scarpa Spin Ultra

Test des Scarpa Spin Ultra

Caractéristiques Scarpa Spin Ultra

  • Poids 280g
  • Drop 6mm
  • Talon 24mm
  • Méta 18mm
  • Prix catalogue 149€

Usage: Pour les ultra comme son nom l'indique, sur terrain technique rocailleux
Points forts: Le poids mesuré pour une chaussure d'Ultra, l'excellent grip
Points faibles: Amorti un peu en dessous de la concurrence?

Qu'est-ce qui se passe lorsqu'une marque de la montagne, Scarpa pour la citer, décide de lancer une nouvelle chaussure d'Ultra? Avec l'expérience de la marque, ça donne une excellente chaussure et tout le monde semble s'accorder la dessus: la Scarpa Skin Ultra. La Spin UItra complète la trilogie chez Scarpa. Après la Scarpa Spin et la Scarpa Spin RS voici la variante avec un peu plus d'amorti pour les longues distances la Scarpa Spin Ultra!

Scarpa propose une autre chaussure d'Ultra pour terrain techniques: la Scarpa Neutron.

Cailloux de toutes formes, neige, terre, sentiers humides, et même quelques portions de goudron, le tout avec de forts dénivelés et de longues journées (jusqu’à 55km), on aurait difficilement pu faire mieux pour tester ces Spin Ultra. Le massif des Écrins nous a offert un terrain de jeu idéal, qui collait parfaitement à leur ADN.

Les caractéristiques de la Scarpa Spin Ultra

Sur le papier, ces Spin Ultra paraissent intéressantes : plutôt légères pour des chaussures destinées à de la longue distance (270gr en taille 42), elles sont résolument tournées vers la performance. 6mm de drop qui plairont aux adeptes d’une foulée médio-pied, une semelle Vibram Litebase qui est définitivement ce qui se fait de mieux aujourd’hui, un laçage tout ce qu’il y a de plus classique : les Spin Ultra semblent avoir quelques atouts.

La Spin Ultra aussi dispo en bleu. Personnellement je préfère le flash de la version orange.

Poids: 270 grammes. C'est peu pour une chaussure qui estime viser les longues distances et l'Ultra. On est en général plutôt sur 300g chez les concurrents. Pourtant la semelle est bien là avec un stack de 24mm au talon. C'est peut-être ici la différence, les New Balance Hierro ou Hoka Speedgoat (si on parle de chaussures d'ultra) sont plutôt aux alentours de 30mm.

Drop: 6mm. C'est très satisfaisant pour ce qui me concerne, un bon compromis qui devrait convenir à tous les coureurs. Un coureur médio-pieds ne devrait pas être impacté, et les 24mm au talon devraient suffire à rassurer ceux qui tapent un peu plus.

Scarpa Spin Ultra semelle

La semelle vibram reprend les mêmes dessins de crampons que sur la Spin RS, c'est en fait la même semelle en LiteBase Megagrip. J'aurais préféré retrouver ceux de la Spin qui à mon avis est plus efficace en descente. Disons que c'est un détail, la semelle de la Spin Ultra est un de ses points forts surtout sur les zones rocailleuses humides (un chouilla moins dans la terre grasse).

La semelle de la Scarpa Spin Ultra - la même sur la Spin RS

La semelle de la Scarpa Spin Ultra - la même que sur la Spin RS. Je n'ai pas l'info précise mais j'estime que les campons font ~3mm contre 5mm avec un design différent pour les Spin (crampons plus espacés, plus hauts et transverses).

Le test détaillé des Scarpa Spin Ultra

J’étais à la fois curieux et enthousiaste de tester ce modèle (et cette marque puisque c’était pour moi une première chez Scarpa) dans ces conditions idéales. Le fait que Scarpa soit encore peu répandu dans le milieu du trail laisse forcément songeur. Je dois dire que j’ai été très vite rassuré.

Une chaussure confortable, idéale pour la longue distance

Comme toujours, le premier contact avec la chaussure et les premières foulées donnent le ton. Le chausson est confortable, le fit n’est pas très étroit ce qui semble un bon choix pour une chaussure destinée à l’ultra. J’apprécie particulièrement le laçage, simple, mais efficace. Surtout, un petit détail : la languette est légèrement rembourrée ce qui permet d’éviter les frottements ou douleurs même lorsqu’on serre assez fort la chaussure.

En matière d’amorti, celui-ci est bien présent. En fait, il est exactement le type d’amorti que j’apprécie actuellement : on le sent réellement, mais il reste relativement ferme. S’il fallait comparer, il est assez similaire à l’Ultra 100 de Dynafit par exemple, ou même celui de la Slab Ultra 3 de Salomon.

Scarpa Spin Ultra mesh

Le mesh est renforcé de bandes TPU.

Performante, quasiment en tout point

Une bonne chaussure d’ultra doit selon moi réunir quelques qualités fondamentales : le confort (qui est donc très bon), l’accroche sur laquelle je vais revenir, la résistance. Le dynamisme n’est pas un facteur fondamental pour la majorité des coureurs dont je fais partie. Néanmoins, si la chaussure est en plus assez dynamique, cela ne fait jamais de mal.

La Scarpa Spin Ultra coche quasiment toutes ces cases. La semelle extérieure Vibram Litebase est simplement excellente. On se sent confiant quel que soit le terrain, la pose du pied est sûre comme rarement je l’ai sentie, et après 115km de cailloux parfois saillants, elle ne présente quasiment pas d’usure.

Scarpa Spin Ultra usure

Après 115km dans le massif des Ecrins, la durabilité semble très bonne.

En termes de durabilité, la photo qui suit vous donnera un petit aperçu. Je pense que cette Spin Ultra est faite pour durer, sans aucun doute. D’autant que le mesh est vraiment renforcé contrairement à d’autres modèles concurrents. Il y a par ailleurs un pare-pierre efficace. Cette chaussure est faite pour accumuler les kilomètres.

Scarpa Spin Ultra

Couleur flashy, on ne risque pas de vous manquer sur les sentiers !

Enfin, la Scarpa Spin Ultra est vraiment une chaussure avec laquelle il est agréable de courir. Elle n’est pas pour autant ultra dynamique, mais cela reste très correct. Sincèrement je n’ai aucune réserve même pour des distances marathon. Sur le secteur « chaussures d’ultra », vous trouverez certainement des modèles plus dynamiques encore, mais celles-ci se défendent bien.

Comme sur les autres modèles de la série Spin, la chaussure est vraiment bien protégée sur les cotés. On peut sans soucis s'attendre à une bonne longévité comme l'ont remonté différents testeurs tant que le pied du coureur n'est pas trop fort/large sur l'avant. A la différence des Spin, la Spin Ultra n'intègre pas de RockPlate, la marque a estimé que les 24mm d'épaisseur suffisent pour protéger le pied. Quelques avis d'autres personnes qui l'ont testée:

Conclusion du Test - Scarpa Spin Ultra

La Scarpa Spin Ultra a plu à tous les testeurs que j'ai pu lire au point de me donner envie de jeter un oeil de plus près sur ce modèle. L'accroche est juste excellente, merci Vibram. Comme on l'attend pour une chaussure d'Ultra l'amorti est relativement conséquent au regard de son poids mesuré. La languette qui enroule le pied sur les cotés apporte du confort, même si le chaussant est peut-être un chouia trop fit pour les pieds larges. Tout le monde semble s'accorder sur la bonne longévité de la chaussure.

Les Scarpa Spin Ultra sont d’excellentes chaussures, surtout pour ce prix (149€) qui les place en dessous de la concurrence. Si vous cherchez des chaussures pour de l’ultra, elles vous séduiront, mais elles pourraient être également excellentes comme paire de tous les jours tant leur solidité et leur polyvalence sont grandes.