Les nouvelles Salomon Slab Ultra 3! TEST 2020

Les chaussures de François d'Haene

La Salomon Slab Ultra 3 a sensiblement évolué, plus proche de ce qu'on attend d'une chaussure d'Ultra (chez Salomon du moins), avec une tige doublée probablement plus protectrice et résistante, et l'apparition d'une petite chaussette intégrée qui permet de limiter l'entrée des débris (qu'on a découvert sur la Slab Sense 8 et qui sera présente sur la prochaine Pulsar). Pour tout le reste, voici la Slab Ultra 3 longuement détaillée en image, et une comparaison avec le modèle précédent si vous en étiez utilisateur.

📷 Test des Salomon S/lab Ultra 3

Test des Salomon S/lab Ultra 3

Caractéristiques Salomon S/LAB Ultra 3

  • Poids 285g
  • Drop 8mm
  • Talon 27mm
  • Méta 18mm
  • Prix catalogue 180€

Usage: Pour l'Ultra évidemment, voir les sorties longues. Pour battre François d'Haene sur l'UMTB
Points forts: Le style François d'Haene
Points faibles: Le prix?

Les Salomon Slab Ultra 3 sont donc enfin disponibles. On les avaient déjà vues aux pieds de François d'Haene dans son fief du Beaufortain. et dès la première version sorties il y a 3-4 ans le modèle est fortement plébiscité par la communauté des trailers (les fans boys Salomon). Il est clair qu'on devrait rapidement la voir fleurir les pieds des coureurs, et encore plus sur les sentiers en 2021.

Comparatif S/Lab Ultra2 - S/Lab Ultra3

Je vais commencer cette présentation détaillée par un petit comparatif avec la version précédente la Ultra 2. La Salomon Slab Ultra 3 est plus profilée et axée performance avec un poids inférieur à 300g (295g) ce qui est plutôt léger pour une chaussure d'Ultra Trail. Ci-dessous en photo les deux modèles l'un à coté de l'autre que vous puissiez comparer les deux éditions.

SLab Ultra 2 à gauche, SLab Ultra 3 à droite

SLab Ultra 2 à gauche, SLab Ultra 3 à droite

Parmi les points communs on retrouve le très classique système quiklace en lieu et place des lacets, et la semelle contagrip de la marque. Pour le reste, tout ou presque est différent. La tige, la languette et le chausson qui remonte à la base de la malléole, la structure du tissu et l'absence relative de TPU sur les flancs: la S/Lab Ultra 3 est une toute nouvelle chaussure assez différente de la version précédente.

Le renfort en plastique sur le coté de la chaussure (de la Ultra 2), comme une sorte d'ailette, disparait sur la Ultra 3 et c'est pas un mal. Lorsque quelque chose n'existe pas sur les modèles concurrents, c'est qu'il y a une bonne raison en général. La tige est aussi de ce fait plus souple avec moins de renforts.

La Salomon S/Lab Ultra 3 au premier plan, les Ultra2 à l'arrière

La Salomon S/Lab Ultra 3 au premier plan, les Ultra2 à l'arrière

Test Salomon S/Lab Ultra 3

La 3ème édition de la S/LAB Ultra 3 est assez différente. La tige, toute la partie supérieure a changé. L'empeigne est composée de deux parties, la partie externe une sorte de mesh assez rugueux/rigide micro-perforé par dessus un tissu plus classique. Cela devrait augmenter la robustesse peut-être au détriment de la respirabilité, mais il s'agit finalement d'une chaussure d'ultra.

Les Salomon SLab Ultra 3 de coté

Profil

Profil des Salomon S/lab Ultra 3

Le haut de la chaussure est équipé d'une petite chaussette, à la manière des S/LAB sense 8 SG par exemple mais sans toute fois remonter aussi haut. On voit de plus en plus de modèles le proposer, et la Salomon S/Lab Pulsar qui devrait arriver en 2021 est construite de la même manière. Cela apporte un gros avantage en réduisant fortement la pénétration de gravillons et autres brindilles dans la chaussure, un bénéfice appréciable sur les longues distances.

La languette intégrée en chaussette - Salomon SLab Ultra 3

Le mesh utilisé est plus "rugueux" au contact que celui de la version précédente sans pour autant que la tige soit plus rigide. Au contraire, il y a une certaine souplesse général qui rend cette S/Lab Ultra 3 très confortable. Le renfort à l'arrière du talon a disparu ce qui va dans le même sens: plus de confort, d'autant que la chaussette remonte assez haut sur le tendon. Il ne s'agit pas de générer de sur-pression à cet endroit très sensible chez beaucoup de coureurs. J'attends les retours à l'usage pour savoir ce qu'il en est réellement mais François de La Planète Trail en parle en bien dans sa vidéo (voir le lien plus bas).

Le mesh de la Salomon S/Lab Ultra 3

Le mesh de la Salomon S/Lab Ultra 3. Ici la chaussure à déjà environ ~120 km de sentiers plutôt caillasseux, et aucun signe d'usure prématuré comme on peut de temps en temps le voir sur d'autres modèles.

Le languette de la Salomon S/Lab Ultra 3 avec le système de rangement du quicklace

Le languette de la Salomon S/Lab Ultra 3 intégrée d'une seule pièce à la chaussette dont je parle plus haut. On remarque aussi une évolution sur le système de rangement du quicklace que la marque appelle Pocket Lace. Si vous lisez mes tests régulièrement vous savez que je ne suis pas un grand fan du quicklace et que d'ailleurs je n'utilise pas ce genre de rangement lorsque je cours en Salomon. Je n'aime pas la légère sur-pression du quicklace enroulé sur le coup de pied. Je préfère en fait glisser le quicklace (qui est assez fin) par dessous les lacets sur le devant.

La semelle et les crampons des Slab Ultra 3

La semelle et les crampons des Slab Ultra 3

La semelle de la S/LAB Ultra 3 reste la même. C'est selon moi le point faible chez Salomon et j'aimerais beaucoup voir une de leurs chaussures équipée en vibram. Le drop reste le même, 8mm, avec une épaisseur de semelle de 28mm au talon (de donc 20mm à l'avant). Comme je le dis plus haut, le poids est maintenu en dessous des 300g avec 295g. C'est dans la bonne moyenne pour une chaussure d'Ultra Trail.

Le test des Salomon S/lab Ultra 3

Les Salomon S/lab Ultra 3 ci-dessus, et l'ancienne version (les Ultra 2) ci-dessous. Je les ai photographiées de la même manière et sous le même angle que vous puissiez les comparer visuellement.

Salomon Slab Ultra 2

Les Salomon S/Lab Ultra 2 pour comparer avec les Ultra 3

Considération historiques

L'ancienne Slab Sense Ultra n'existe plus. Disons qu'elle a évolué, elle est devenue la Slab Ultra. La Sense Ultra n'avait, en ce qui me concerne, les qualités d'une chaussure d'Ultra Trail que le nom. La SLab Sense Ultra précédente était légère, trop peut être, voire minimaliste pour être véritablement envisagée sur une course longue distance (attention je parle des Slab Sense Ultra 5 qui portaient le nom d'Ultra sans vraiment de rapport avec les longues distances). N'est pas Kilian qui veut.

Pour terminer et avant la conclusion, je liste ci-dessous quelques tests réalisés ailleurs, par des confrères spécialisés. L'avis est unanime, une excellente chaussure:

Conclusion / test

Cette nouvelle version offre plus d'amorti, un drop de 8mm. Le mesh est plutôt aéré et la semelle destinée à un terrain plutôt sec même si le cramponnage est assez marqué. C'est le signe d'un semelle polyvalente comme on doit en trouver sur une chaussure d'Ultra Trail. Comme tous les modèles de la gamme S/Lab, cette Ultra 3 possède un chaussant plutôt fit ce qui dénote un peu devant la concurrence, mais le tissu assez souple rattrape les choses. L'avantage aussi: cette S/Lab Ultra 3 est très polyvalente et peut convenir aux plus courtes distances.

Coté confort, rien à redire, Salomon a compris que la qualité première d'une chaussure d'Ultra est d'accompagner le coureur pendant de très longues heures: la semelle fait le job, la chaussette qui remonte à la base de la malléole un vrai plus. Je ne pense pas que cela soit vraiment le cas car il court avec des prototype, mais Salomon communique dessus comme la chaussure utilisée et pensée pour François d'Haene. Pour terminer, et c'est sans doute corrélé à la phrase précédente, la chaussure est un peu chère.

J'archive ci-dessous les photos de l'ancienne version de la SLAB Ultra.

Photos de la Salomon SLab Ultra 2

Salomon Slab Ultra 2

Salomon Slab Ultra 2

L'avant de la Salomon Slab Ultra 2

L'avant de la Salomon Slab Ultra 2. Le pare pierre est présent mais sans plus. Le mesh est renforcé sur les cotés.

Les crampons de la Salomon Slab Ultra 2

Les crampons sont bien présents et devraient convenir dans la plupart des situations telles qu'on en voit en Ultra.

Ci-dessous la Slab Sense Ultra première version qui n'avait pas tout à fait convaincu.

Les anciennes Slab Sense Ultra