Enfin une chaussure pour l'Ultra chez Dynafit

Ça y est, il est temps de rechausser les baskets et de profiter du printemps. Et si les deux mois de confinement n’étaient pas suffisants pour nous motiver, il y a plein de nouveautés pour finir le travail. Parmi elles, on attendait impatiemment le nouveau modèle de Dynafit, l’Ultra 100, venant renforcer la gamme de la marque allemande pour les moyennes/longues distances. Après les excellentes Feline Up Pro et Sky Pro et la très bonne Alpine Pro, comment se débrouille cette Ultra 100 ?

📷 Test Dynafit Ultra 100 | Enfin une chaussure pour l'Ultra chez Dynafit

Caractéristiques Dynafit Ultra 100

  • Poids 298g
  • Drop 6mm
  • Prix catalogue 150€

Usage: Pour l'ultra trail, mais aussi pour les distances plus courtes
Points forts: Performance, Polyvalence, confort, dynamisme
Points faibles: Surveiller la longévité de la semelle?
Note: 4.75/5

Présentation des Dynafit Ultra 100

ADN : montagnarde et verticale. C’est en ces termes que la marque allemande aime se définir. Référence du ski alpinisme, elle s’impose de plus en plus comme un acteur important dans le milieu du trail. Et pour cause, ces derniers modèles ont été des réussites, notamment la Feline Up Pro qu’on ne présente plus.

La Dynafit Ultra 100 en orange

La Dynafit Ultra 100 en orange, stylée!

Néanmoins, il faut bien reconnaître que jusqu’ici, l’accent avait été mis sur les courtes et moyennes distances, en développant des modèles très dynamiques, parfaits pour les terrains techniques. Il y avait bien la Feline Ultra que l'on avait testée, remplacée depuis par l'Ultra Pro qui est toujours commercialisée. Il y a aussi l’Alpine Pro qui peut aussi s’envisager pour du long, mais elle n’était pas faite pour cela, et ses problèmes de durabilité (de la semelle extérieure principalement) en était l’une des causes. Alors, Dynafit a travaillé sur ce créneau et a lancé cette année l’Ultra 100 qui doit combler le manque en la matière.

Dynafit Ultra 100 jaune et bleue

Semelle intermédiaire imposante, et pourtant ces Ultra 100 restent relativement légères.

Au premier regard, on change effectivement de registre : plus imposante, plus massive, semelle intermédiaire proéminente, on est loin de la Feline Up Pro. On peut s’attendre à une chaussure lourde. Dans les faits, c’est très correct puisque pour le modèle 43 que nous avons testé, il affiche 298gr sur la balance. Un drop de 6mm, et une construction du chausson qui rappelle ce que l’on a vu chez Dynafit, si ce n’est l’apparition de lacets classiques contre un Quicklace (ce n’est pas pour me déplaire). On remarque aussi un renfort en TPU sur le devant du pied, pour augmenter la protection, un peu comme sur la Sky Pro du reste.

La semelle extérieure est plus intrigante : une multitude de petits crampons peu marqués, et dont la gomme est assez molle.

Dynafit Ultra 100 jaune et bleue semelle

La semelle en question, on remarque la position particulière des crampons devant permettre une meilleure accroche.

Mon avis des Dynafit Ultra 100

Pour ce test, j’ai usé de ma motivation au plus haut en cette sortie de déconfinement pour enchaîner les longues sorties en montagne, sur des terrains assez variés : en sous-bois très gras, comme sur des crêtes très techniques. Sur ce terrain de jeu, l’Ultra 100 est une excellente chaussure.

Dès le premier contact, on retrouve la marque Dynafit sur le fit de la chaussure. Malgré son côté imposant de l’extérieur, l’Ultra 100 garde un chausson assez proche du pied. Il l’est tout de même moins que sur la Feline Up Pro, et même l’Alpine Pro, mais il garde cette caractéristique. Je m’interrogeais un peu sur les sensations après plusieurs heures de course, mais la chaussure se fait oublier complètement. Sur les sentiers techniques, c’est vraiment un plaisir, c’est joueur, la pose de pied est sûre. Tiens, ça donne envie de faire un tour dans Belledonne cette histoire.

Dynafit Ultra 100 jaune et bleue mesh

Pour suivre sur ce premier constat, de manière générale j’ai plaisir à courir avec ce modèle qui garde un dynamisme étonnant tout en étant confortable. L’amorti est plus important que sur l’Alpine Pro, mais le dynamisme n’en est pas moins présent. De ce fait, si vous cherchez un modèle pour de la moyenne/longue distance, ce modèle est un meilleur choix encore. Pour des distances plus courtes, on préférera la Feline Up Pro, mais pour le reste, cette Ultra 100 coche toutes les cases.

La semelle intermédiaire me paraît plus ferme que celle de l’Alpine Pro, ce qui devrait améliorer sa durabilité que certains critiquaient. Pour autant, je m’interroge un peu concernant la semelle extérieure et ces petits crampons assez mous. S’ils sont surprenants en terme d’accroche, même sur terrain gras, je demande à voir quant à leur solidité étant donné la faible densité de la gomme.

Dynafit Ultra 100 jaune et bleue

Conclusion du test : c'est du tout bon !

Globalement, Dynafit offre ici un modèle très abouti selon moi, dès lors que l’on dépasse des distances de 50km. Plutôt orientée pour des terrains de « montagne », je ne vois pas bien pourquoi elle ne conviendrait pas également à des terrains moins techniques. Bien qu’axé sur la performance, c’est le genre de chaussures que j’aime mettre au quotidien, quelles que soient les séances : sorties longues bien sûr, mais aussi des séances plus courtes. Le compromis entre dynamisme et confort en fait en réalité un modèle polyvalent.

Caractéristiques

Dynafit Ultra 100

  • Poids 298g
  • Drop 6mm
  • Prix catalogue 150€

Marque: dynafit

La Dynafit Ultra 100 est le modèle d'ultra "performant" de la marque, en compétition évidente avec l'Alpine Pro. Une excellente chaussure dynamique tout en étant très confortable, Voir notre TEST Voir plus