Le test complet des superbes Hoka Carbon X3, la refonte globale !

Plaque carbone et chausson

Hoka semble pérenniser la Carbon X, son modèle à plaque carbone le plus populaire. Avec la sortie annoncée de la Carbon X 3 à peine un an après le précédent modèle, la manque s'engage probablement dans une longue histoire autour de ce modèle. J'ai eu l'occasion de faire un premier essai de cette Hoka Carbon X 3 que je vous présente ici.

📷 Le test complet des superbes Hoka Carbon X3, la refonte globale ! | Plaque carbone et chausson

Caractéristiques Hoka Carbon X

  • Drop 5mm
  • Poids 239g
  • Méta 27mm
  • Talon 32mm
  • Prix catalogue 180€

Usage: Course sur route longue distance pour les coureurs en quête de chrono. Carbon inside !
Points forts: Amorti, poids faible
Points faibles: prix élevé!
Note: 4.25/5

Les Hoka Carbon X 3 évoluent de manière conséquente. Un aperçu rapide montre que c'est toute la tige qui change, tant au niveau du tissu utilisé, mais aussi sur le haut du pied où la languette est complètement intégrée à l'ensemble. C'est d'ailleurs une tendance qu'on voir apparaitre chez plusieurs marques.

La Hoka Carbon X 3, vue 3 quarts avant

La nouvelle Hoka Carbon X 3 est superbe avec son jeu de couleurs.

Pour une comparaison, je mets juste ci-dessous une photos de la Carbon X2. Sinon, lisez le test des Hoka Carbon X2 ici. Une particularité de la nouvelle version, en tout cas la version que j'ai eu entre les mains, une robe à deux couleurs. Orange clair sur le coté extérieur, Saumon sur le coté intérieur, là où la X2 était d'une seule couleur.

Profil intérieur de la Hoka Carbon X 2

Ci-dessus la Carbon X 2 et ci-dessous la Carbon X 3.

La Hoka Carbon X 3 de profil

La tige est complètement différente, comme on peut le voir sur les deux photos précédentes. On a désormais un tissu, un tricot plutôt (knit), sur l'ensemble de la chaussure. Le ressenti est différent, plus structuré, là où la Carbon X 2 présentait quelque chose de beaucoup plus fin. J'ai l'impression que la nouvelle Hoka Carbon X est plus robuste, mais il faudra voir ce que ça donne après quelques centaines de kilomètres.

Le talon relevé et la tige de type chausson, Hoka Carbon X 3

Autre point abordé plus haut, la languette est désormais intégrée, telle un chausson. Je ne suis pas un grand fan de ces languettes intégrées, j'ai parfois du mal à enfiler les chaussures, mais ici ça va. Le petit oeillet sur le dessus facilite la chose, et Hoka n'a pas exagéré le fit. Au final, c'est plutôt confortable, et pour les coureurs comme moi qui n'aiment pas "trop" serrer les lacets c'est finalement assez bien. La pression est bien répartie sur tout le dessus du pied, aucun point de pression.

Le test des Hoka Carbon X 3

J'accélère la présentation en parlant aussi de la semelle intermédiaire. Il semblerait que la mousse utilisée a évolué, mais je n'en suis pas certain. Les sources divergent. La plaque carbone, spécificité du modèle (comme la Hoka Rocket X, d'ailleurs il n'y a toujours pas de Hoka Rocket X 2), est positionnée plus bas pour améliorer le confort. Cette Hoka Carbon X3 n'est en effet pas une chaussure avec laquelle on va viser un chrono sur 10k, mais une chaussure de course d'endurance sur route.

Languette de la Hoka Carbon X 3, chausson intégré

Des lacets qui n'ont plus tant la fonction de "serrer", mais d'ajuster, la languette en forme de chausson offrant déjà un bon maintien.

Le test de la chaussure

J'enfile donc les chaussures. J'ai un mauvais souvenir des S/Lab Pulsar SG qui sont presque impossible à chausser tant le chausson est serré. Ici cela se passe assez simplement, aidé par la petite languette et l'extension sur l'arrière du talon. Une fois en place, on n'est pas trop serré, mais on n'a pas non plus besoin de tendre les lacets. En fait, je pourrais presque courir en l'état sans faire les lacets. il faut dire que j'ai les pieds assez forts sur le dessus.

Le test des Hoka Carbon X 3

On le voit ici, la chaussure est particulièrement courbée, et pas seulement du fait de la foulée.

La chaussure est plus rigide lorsqu'on la manipule à l'arrêt. La plaque carbone est très présente, et on se demande si on va même pouvoir la plier. Hors, lorsqu'on commence à courir, l'impression disparait. Au contraire, et sans doute parce que la semelle est très courbée (le fameux meta-rocker), il y a une certaine fluidité.

Le test des Hoka Carbon X 3

On parle toujours des modèles les plus en vue, les fameuses Nike VaporFly 2, Adidas Adios Pro 2, Asics MetaSpeed ou encore New Balance RC Elite 2. Celles-ci seraient en effet les meilleures chaussure de running. Pour un coureur Elite sans doute, hors je doute que vous en soyez. Pour 80% des coureurs, je trouve ces Hoka Caron X 3 plus efficaces. Plus efficaces car elles sont surtout plus confortables et plus à même d'accompagner quelqu'un sur les 42km d'un marathon. La foulée est très naturelle, la chaussure équilibrée, la plaque carbone joue son rôle mais il n'est pas nécessaire d'envoyer à 18km pour en tirer la quintessence. Alors évidemment, ce n'est pas non plus une chaussure pour courir à 10, il s'agit d'un produit qu'il faut emmener un minimum.

Je lui trouve assez peu de défaut. On ressent du plaisir et en plus elles sont belles. On notera aussi que le prix est contenu. 180€ c'est le prix d'autres modèles plus grand public (je crois que les dernières Asics Nimbus 24 sont à ce prix), sauf qu'ici on a une chaussure performante. Je peux le dire, ce sont de très bonnes chaussures de course et je les recommande.