Le Test des On Cloudflyer, au top du confort!

Confort, stabilité et légéreté

Le précédent modèle route que j'ai testé chez On est la CloudFlow, un modèle plutôt destiné aux courses rapides ou aux exercices de fractionné. Voici mon test détaillé de la CloudFlyer, une chaussure qui prend plutôt le partie de la stabilité et du confort. C'est ce que l'on attend d'une chaussure d’entraînement, de préparation et pour l’enchaînement des sorties à allure modérée. Voyons ce qu'elles ont dans le ventre.

📷 Le Test des On Cloudflyer, au top du confort! | Confort, stabilité et légéreté

Caractéristiques On-Running Cloudflyer

  • Prix catalogue 169.95€
  • Poids 280g
  • Drop 7mm

Usage: Pour l'entrainement quotidien
Points forts: Ses qualités de confort et stabilité
Points faibles: Le prix toujours un peu élevé chez On
Note: 4.25/5

Je connais cette jeune marque depuis un certain temps déjà. Lorsque j'achetais et que je testais les Cloudsurfer bien peu de monde connaissait On. C'est encore le cas si j'en juge les réactions des personnes qui découvrent aujourd'hui cette Cloudflyer à mes pieds: "oh elle est marrante la semelle". C'est Suisse je réponds, sans relation de cause à effet.

Les On CloudFlyer

On CloudFlyer

On Running: La Cloudflyer est taillée pour la distance et le volume, la récupération et la progression, l’entraînement et la performance.

La Cloudflyer est le modèle stabilité de la marque qui se positionne un peu en concurrence de la CloudStratus qui présente sur le papier des qualités similaires. Je teste la 3ème version du modèle, mais je ne pourrai vous donner d'éléments de comparaison si vous étiez possesseur de la version précédente. En effet, je n'ai pas eu l'occasion de les voir.

Avec 280g affichés sur ma balance de cuisine, la chaussure n'est pas particulièrement légère mais elle n'est pas lourde non plus. Aussi, c'est oublier que les produits concurrents tournent plutôt autour des 300g voire au dessus. Voici quelques modèles analogues/concurrents de la Cloudflyer si vous êtes arrivés sur cet article parce que vous cherchiez une chaussure "stable et confort".

Avant de commencer le test détaillé, je pose ci-dessous les photos prises dans le labo journaldutrail :). Je les agrémente de quelques commentaires. Le test commence plus bas.

Profil On CloudFlyer

Le profil d'une chaussure On est toujours très reconnaissable avec cette semelle Cloudtec, et surtout les fameux Clouds.

Le talon des On CloudFlyer

Le talon, avec un col assez dégagé pour ne pas trop presser le tendon. On remarque un renfort périphérique à la base du talon.

La semelle - On Cloudflyer

La semelle et les fameux clouds - On Cloudflyer. Il faudra voir les qualités d'adhérence de la chaussure, à tester sur pavé humide.

Les fameux clouds - On Cloudflyer

Particularité On, peut-être plus que les autres marques: le style. Les chaussures se distinguent de la concurrence sur ce point, on pourrait presque les confondre avec un produit streetwear/lifestyle. J'aime assez. La palette de couleurs des produits de la marque est aussi toujours très travaillée.

Le test des On Clouflyer

Avant même de commencer à courir on est surpris par le chaussant. Enfin surpris, je reconnais tout de suite les caractéristiques des chaussures (de route comme de trail d'ailleurs). Le chaussant est ample, la chaussure s'ouvre largement et le pied est très à son aise à l'avant. Attention je ne dis pas qu'elle chausse trop grand, mais je ne suis pas serré à l'intérieur alors que j'ai un pied un peu fort.

Tige On CloudFlyer

La languette est assez épaisse, confortable. On peut serrer sans craindre une éventuelle surpression. Un agencement étrange des lacets sur le bas.

La languette laisse de la marge pour ajuster le serrage. La chaussure est présentée avec un agencement des lacets un peu particulier à la base des orteils, la marque l'appelle le laçage en étoile. Pour être franc je ne vois pas à quoi ça sert. Régler au mieux? J'ai l'impression qu'on peut en effet ajuster le chaussant en réduisant le volume de l'avant du pied, tirant la tige vers l'arrière. A voir.

On Cloudflyer - footing, sous les clouds

On se rend peut-être compte ici de la largeur de la semelle, plus importante que sur une chaussure de running classique. On peut aussi voir les "Clouds" en action, même si c'est pas flagrant.

Les premières foulées sont agréables. La semelle n'est pas excessivement "moelleuse", un peu ferme comparée à la concurrence sur le créneau, mais pour autant il  y a du confort. Surtout à l'avant du pied, le talon pourrait est plus amorti mais cela me convient. Le drop de 7mm est aussi un excellent compromis.

À l’inverse des chaussures de soutien classiques, la Cloudflyer se focalise sur l’amorti et non la correction. Avec les éléments Cloud placés précisément là où les coureurs en ont le plus besoin, la Cloudflyer arrive à allier légèreté et retour d’énergie.

Olivier Bernhard, co-fondateur d’On.

On Cloudflyer - footing / Zoom avant

En accélérant un peu sur quelques longueurs je retrouve ce qui me plait chez On. La fermeté relative de la semelle, le talon bien tenu et le drop modéré: tout ce qu'il faut pour avoir une chaussure dynamique. Evidemment, ce n'est pas une chaussure nerveuse mais on ressent de la facilité à accélérer. Je pense que c'est aussi lié à ma foulée médiopied peu talonnante.

Je reste un peu sur ma faim concernant l'adhérence de la semelle sur le pavé. Est-ce du fait de la surface de contact plus réduite que pour une chaussure de route classique, la faute aux clouds espacés. Ou bien la gomme elle-même? Je ne sais pas. La chaussure avouera aussi ses limites sur les sentiers et dans les graviers, ceux-ci ayant la fâcheuse tendance à se coincer dans la rainure centrale. C'est dommage car je trouve qu'elle aurait fait une excellente chaussure town to trail, voire même une bonne chaussure de trail avec un peu de renforts latéraux et une gomme adaptée.

Note: Découvrez nos autres test On Running

Je vous suggère aussi de vous reporter à la petite liste ci-dessous pour quelques présentations et/ou tests supplémentaires de cette Cloudflyer, que je mettrai à jour à l'occasion. Juste en dessous, une synthèse générale de mon avis sur la chaussure.

On Cloudflyer - footing sur les clouds

Conclusion / Test On Running Cloudflyer

La marque Suisse n'a décidément ni tardé, ni perdu de temps (elle n'a que 10 ans) pour sortir une gamme de chaussures complète et efficace. Ici, la CloudFlyer met le focus sur la stabilité mais ne délaisse pas les autres qualités attendues d'une chaussure de route. Un excellent amorti, de la dynamique, un look certain (propre à la marque) et une qualité dans les matériaux et la finition. On regrette les limites de la semelle dans les graviers et toujours un peu l'adhérence sur les pavés humides, car elle a les qualités d'une excellente chaussure polyvalente route/sentier. Dernier point, le prix même si les marques concurrentes commencent à talonner la marque On sur les tarifs.

Fiche Technique

On-Running Cloudflyer

  • Prix catalogue 169.95€
  • Poids 280g
  • Drop 7mm

Marque: on-running

La On Cloudflyer est le modèle "stabilité" de la marque. Une excellente chaussure de footing avec un poids mesuré de 280g et un drop de 7mm. Une chaussure donc plutôt assez polyvalente si on met de coté le prix élevé. Voir plus