Test et avis de l'Oxsitis Hydragon Pulse 12.X - un sac d'Ultra

Premier Ultra en Oxsitis

Après vous avoir donné mon avis sur l'Oxsitis Atom 3 et l'Oxsitis Pulse 7, voici une présentation du Pulse 12.X qui est le modèle d'Ultra de la gamme. Présentation des caractéristiques, qualités et tests du produit.

📷 Oxsitis Hydragon Pulse 12.X | Premier Ultra en Oxsitis

Caractéristiques Oxsitis Hydragon Pulse 12.X

  • Prix catalogue 155€
  • Volume 12l
  • Poids 220g

Usage: Pour les longues distances, de 80km jusqu'aux Ultra de 170km.
Points forts: Rangement, poche à accès rapide/carquois, maintien du sac
Points faibles: Pas beaucoup, un peu le prix

Le Pulse 12.X est sans doute le premier sac de trail pour les Ultra de la marque Oxsitis, autant le Pulse 7 pouvait être un peu juste sur le niveau des capacités d'emport, celui-ci est clairement destiné aux ultra trail. Si pour autant les 12l vous semblaient insuffisant (et que vous voulez de l'Oxsitis) il y a le modèle Oxsitis Ace 16 sur lequel j'ai donnée mon avis.

Oxsitis Hydragon Pulse 12.X

L'Hydragon Pulse 12l offre un carquois intégré au sac. C'est une poche supplémentaire sur le dos à l'extérieur qui sert précisément à cela. Ceux qui n'utilisent pas de bâtons (il y en a) pourront aussi utiliser la poche pour ranger la veste, d'autant qu'une ouverture en bas permet de retirer la veste simplement sans enlever le sac. On retrouve d'ailleurs cette fonctionnalité sur le petit Oxsitis Atom 3. Sinon, on peut aussi fixer les bâtons contre les flancs en utilisant les fixations prévues contre les poches pectorales (visibles en partie en bas sur la photo ci-dessous).

Oxsitis Pulse 12

Le sac est aussi équipé de 4 passants qui peuvent servir à fixer un file/mesh pour accroitre les capacité d'emport. Comme sur tous les autres sacs Oxsitis le réglage se fait de manière assez efficace avec les deux larges velcros collés contre les reins.

Oxsitis Hydragon Pulse 12.X fourni avec 2 flasques de 500ml

L'Oxsitis Hydragon Pulse 12 est fourni avec 2 flasques de 500ml. C'est bien (et la moindre des choses lorsqu'on vend un sac de trail selon moi) car les flasques doivent être adaptées à la structure du sac. Certaines flasques sont plus étroites, d'autres sont équipées de pipette allongée comme ici. J'ai pae exemple des soucis pour utiliser des flasques Salomon (plutôt étroites) sur mes sacs Osprey Duro 6l ou Camelbak Ultra Pro et Zephyr qui préfèrent les flasques larges. Pour ce qui est des embouts à rallonge, j'aime assez. Cela permet en particulier de boire en courant ce qui est moins pratique avec des flasques classiques (il faut se pencher pour voir, du coup tu ne vois plus le sentier, du coup bim tu tombes).

Quelques tests ailleurs que chez moi:

Un des points forts des sacs Oxsitis (en plus de cette petite poche/carquois accessible à l'arrière sur ce Pulse 12) est son système de compartiments. Plusieurs poches/filets (deux) sont disposées à l'intérieur du sac et offrent une bonne solution pour isoler une partie du matériel nécessaire en Ultra. Cela a aussi l'avantage de bien équilibrer le sac et d'éviter que tout tombe au fond. On peut y mettre en particulier le smartphone, la couverture de survie, les batteries ou la frontale de rechange et éventuellement quelques autres éléments de sécurité. (ci-dessous visuel lors du test du Hoka Evo 17l)

Si vous cherchez un sac, vous pouvez jeter un oeil à notre synthèse ici, et consulter les prix/offres disponibles dans les boutiques partenaires du site ci-dessous.