Test Osprey Duro 6

Un sac costaud et équilibré

Osprey est méconnu du monde du trail. Pourtant, la marque américaine est à mon avis un des meilleur concepteur de sac de randonnée et de trek, mais elle ne s'est mise au trail que récemment. Cet Osprey Duro en est le fer de lance.

📷 Test Osprey Duro 6 | Un sac costaud et équilibré

Caractéristiques Osprey Duro 6

  • Poids 310g

Usage: Pour les courses entre 60 et 120km
Points forts: Confort, praticité, rangement, qualité
Points faibles: Poids un peu élevé
Note: 4.75/5

J'avais déjà eu la possibilité de tester la variante 15l clairement destiné à l'Ultra voire à la randonnée sur mon blog de voyage Journal du Trek.

La première chose qu'on remarque sur ce Duro 6l est la qualité des matériaux et les différents détails et options de réglage qu'on ne trouve pas sur les sacs concurrents, ou disons les sacs qui ont aujourd'hui les faveurs de l'avant du peloton (Slab sense ou compressport Ultrun). La tendance générale est d'aller vers le minimalisme avec des sacs "gilets" construits dans des tissus extensibles, sans véritablement d'armature: le but n°1 est de minimiser le poids. Ce Osprey Duro 6l pèse 310g, alors que le Salomon Slab Sense 8 190g et l'incroyable Compressport Ultrun 80g. Si vous considérez que le poids est rédhibitoire, je ne vais pas vous convaincre par le texte qui suit. Pourtant...

Le sac posé sur une souche

Le sac posé sur une souche lors d'une séance de test

La première chose qui plait lorsqu'on enfile le sac c'est son maintien. Il repose assez haut sur le dos, près des épaules. Je considère cela comme une qualité pour un sac. Plus près du barycentre du corps, cela réduit aussi les mouvements parasites lorsqu'on court, ça ballote moins. Le sac dispose aussi d'un système de serrage très efficace avec évidemment des sangles pectorales, mais surtout des sangles de rappel sur les flancs qui permettent de bien l'ajuster selon la morphologie du coureur. J'ai rarement utilisé / testé un sac de trail avec un aussi bon maintien et une réelle stabilité que cet Osprey Duro 6l. Surtout une fois le sac chargé.

La poche principale

La poche principale

Autre grosse qualité du sac: sa capacité de rangement. Enfin plutôt que capacité (c'est un 6l), je dirais plutôt fonctionnalité. Le Duro 6l dispose de 4 poches principales dans le dos contre en général 2 pour les sacs concurrents:

  • une poche à l'arrière extérieur avec un jeu de sangles pour la veste de pluie (voir la photo plus bas);
  • la poche principale pour le matériel obligatoire, par exemple un manche longue + pantalon imperméable qu'on ne sortira que si nécessaire;
  • une petite poche positionnée sur le haut du sac pour le téléphone, le porte monnaie, les lunettes ou autres accessoires. On peut l'ouvrir avec un peu de pratique sans enlever le sac;
  • le compartiment destiné à recevoir la poche à eau pour ceux qui s'en servent.

C'est en réalité très confortable et le surpoids associé est à mon avis largement compensé par la praticité.

La petite poche pour ranger le téléphone, papiers...

La petite poche pour ranger le téléphone, papiers...

La poche sur l'arrière, avec sangles, pour la veste de pluie

La poche sur l'arrière, avec sangles, pour la veste de pluie. Ici le temps de la sortie j'y avais mis mon appareil photo.

Les poches latérales arrières, accessibles sans enlever le sac

Les poches latérales arrières, accessibles sans enlever le sac.

A l'usage en course on utilisera les flasques fournies qui ont la particularité d'avoir des pipettes qui ressortent (on les voit bien sur la vidéo). J'aime assez, cela apporte encore une fois du confort en course: on boit sans à peine baisser la tête.

Les deux petites poches sous les flasques conviennent pour quelques vivres mais si vous n'avez pas assez de place les 2 poches au niveau des reins sont accessibles à condition d'un peu de souplesse (j'y arrive). Là on peut ranger, ou sortir sans enlever le sac le combo gants+bonnet, ou bien autre chose, frontale par exemple.

Les sangles latérales pour ajuster le sac, très bien

Les sangles latérales pour ajuster le sac, dont je parle plus haut. Permet d'adapter le sac à la morphologie du coureur mais aussi de renforcer le maintien lorsque le sac est chargé. La large bande latérale offre aussi un bon confort.

Osprey Duro 6l en course

Sous les flasques les habituelles petites poches où on rangera les vivres de courses. On peut aussi voir le système de fixation qui fonctionne bien, et le dessus des flasques avec pipettes. La seule critique que j'ai sur le sac s'avère presque un détail: les flasques remplies ne sont pas des plus simples à entrer dans les poches pectorales. Il faut insister, tirer et pousser plusieurs secondes pour qu'elles prennent correctement leur place... mais on s'y fait. Il y a aussi une petite poche fermée (place pour un smartphone) sous la flasque de gauche mais il est difficile de l'exploiter lorsque celle-ci est pleine. Le sac est aussi équipé pour porter les bâtons mais je n'ai pas vraiment testé car je n'en utilise pas.

En conclusion, cet Osprey Duro 6l est un excellent sac que je conseille aux personnes qui ne sont pas à la chasse aux grammes et qui privilégient le confort et la praticité. D'ailleurs, je vais l'utiliser sur ma prochaine course le Wicklow Way Ultra! Je vous laisse découvrir ma vidéo détaillée où je présente en images le sac avec ses qualités (et le peu de défaut) ici, la vidéo de test du Duro 6l.

 

 

Autres Matos

Osprey Duro 6l

  • Poids 310g

Un sac de 6l pour le trail, plutôt bien pensé par Osprey le spécialiste du sac à dos, avec plusieurs compartiments et un excellent maintien sur le dos en course. Voir plus