Le test des Salomon Ultra Glide - la chaussure attendue !

Une vraie chaussure d'Ultra chez Salomon?

Salomon nous présente une nouvelle chaussure d'Ultra-Trail, qui devrait sortir dans le courant de l'été 2021. Il y a évidemment déjà des modèles prévus pour cela dans la gamme et en particulier les Salomon Ultra Pro et Salomon S/Lab Ultra, mais je crois que ce nouveau modèle était attendu par la communauté et les fans. Plus de confort, une plus grosse semelle, plus d'amorti, ce qui manquait peut-être chez Salomon. Nous avons eu la chance de les avoir en avant première, voici notre présentation en images et les impressions de Simon après quelques dizaines de kilomètres avec ces Ultra Glide aux pieds.

📷 Le test des Salomon Ultra Glide - la chaussure attendue ! | Une vraie chaussure d'Ultra chez Salomon?

Caractéristiques Salomon Ultra Glide

  • Poids 260g
  • Drop 6mm
  • Talon 38mm
  • Méta 32mm
  • Prix catalogue 140€

Usage: Pour les longues distances en trail, Ultra, sur tous les terrains
Points forts: Confort, amorti, fit, poids léger, look
Points faibles: Rien à redire !
Note: 4.5/5

Il y a quelques années il y avait les Salomon Sense Pro Max. Je pensais à l'époque que Salomon n'avait sorti ce modèle que pour répondre présent sur le secteur des chaussure à fort amorti et confort maximal (en ciblant les chaussures de trail Hoka). Je ne me souviens d'ailleurs pas en avoir beaucoup vues sur les sentiers. Dans la foulée est arrivée les Salomon Ultra Pro, puis les S/Lab Ultra qui en sont à leur 3ème version.

Les Salomon Sense Pro Max, qui n'existent plus

Présentation des Salomon Ultra Glide

En dehors des Sense Pro Max qui avaient une semelle conséquente de 30mm au talon, Salomon n'a jamais vraiment proposé de chaussures de trail "maximalistes" comme peut le faire Hoka (Mafate Speed), Altra (Olympus), mais aussi New Balance (Hierro V6) ou dans une certaine mesure Saucony et la Xodus.
Liste non exhaustive.

Cette Salomon Ultra Glide est annoncée avec un talon de 38mm et un drop de 6mm ce qui est une bonne nouvelle, je crois, pour beaucoup de coureurs. J'en fais d'ailleurs partie, c'est typiquement le genre de chaussure que je recherche pour les longues distances (je parle d'un UTMB).

La Salomon Ultra Glide de profil

Un look Salomon indéniable mais une semelle conséquente avec 38mm sous le talon.

Le poids de la chaussure est étonnamment faible. Dans cette catégorie on fluctue plutôt autour des 300g. La marque l'annonce à 260g, nous l'avons pesée à 280g en 42 2/3. C'est ainsi une chaussure d'Ultra très légère si considère l'épaisseur de la semelle. 38mm au talon, c'est beaucoup, et je le répète assez nouveau chez Salomon. La fiche technique donne quelques éléments quant à cette mousse, une association d'EVA et d'oléfine (je en sais pas ce que c'est), je me demande si ce n'est pas similaire à ce qui est utilisé sur la S/Lab Pulsar. Il faudra espérer qu'elle tienne la distance, car on constate déjà quelques tensions sur les photos réalisées après quelques dizaines de kilomètres dans les sentiers du Beaufortain.

Note : en fait, la mousse est en "Energy Surge", la même techno que les étonnantes S/Lab Phantasm, les chaussure de route "performance" de la marque. Etonnant car on est ici aux antipodes en terme de produit !

Salomon Ultra Glide, zoom 3 quarts arrière

Le mesh est plutôt aéré, avec des protections correctes à l'avant et à la jonction de la semelle. On remarque aussi un petit effet baquet pour plus de maintien sur les flancs. Un quicklace évidemment, mais pas de chausson comme sur les S/Lab Ultra. Je préfère. La semelle est aussi bien sûr en Contagrip avec des crampons de 4mm, dans la norme pour une chaussure d'Ultra qui doit surtout être polyvalente.

Le test terrain

La semelle Contagrip de la Salomon Ultra Glide

La semelle, toujours en Contagrip, dispose d'une structure assez typique de ce qu'on trouve sur une chaussure d'Ultra. Des crampons relativement peu marqués, plats, pour un bon comportement dans les cailloux sans pour autant être trop sensibles à l'usure. Le gras n'est pas son fort, mais on ne peut pas tout avoir.

Le rocker (la forme courbée de la semelle) ajoute de la souplesse et de la dynamique, comme on peut en trouver sur les modèles route, ce qui est surprenant pour une chaussure d'Ultra. L'avant de la chaussure est large, disons plus large que ce à quoi Salomon nous habitue. Parfait encore une fois pour les longues distances lorsque les pieds ont tendance à souffrir. Le fit reste toujours assez précis et le maintien est bon sur les côtés. Cela reste une chaussure Salomon.

Alors qu'on pourrait s'attendre à une perte de stabilité avec une semelle aussi épaisse, ce n'est pas trop le cas. Evidemment la Salomon S/Lab Ultra 3 sera plus efficace sur ce point, mais elle n'a pas le même amorti qui est excellent sur l'UltraGlide. Autres points plutôt très agréables, la chaussure est légère et le drop est modéré (6mm) ce qui, combiné à la forme de la semelle, rend la chaussure finalement assez dynamique. C'est bien une chaussure d'Ultra mais je pense qu'elle sera très pertinente sur de plus courtes distances.

Note : Je vous laisse lire le test de la Salomon Ultra Glide sur RunMag, ainsi que l'avis de Yann Gobert pour un regard différent.

L'avant et le pare-pierres de la Salomon Ultra Glide

Conclusion

Je suis surpris que Salomon n'ait pas lancé une chaussure de ce genre plus tôt. Les Salomon Ultra Pro et S/Lab Ultra sont très satisfaisantes pour beaucoup, mais peut-être un peu fermes et trop "étroites" pour les plus longues distances où il faut surtout du confort et de la protection. Je suis certain que Salomon va satisfaire toute une partie de la population des traileurs avec ce nouveau produit. Il est même très probable qu'on en voit beaucoup sur de plus courtes distances que celles auxquelles on pense en premier à la lecture de la fiche cette Ultra Glide. Dernier point le prix de 140€ est "modéré" lorsqu'on voit que désormais une chaussure d'Ultra est souvent affichée au delà des 160€.

Fiche Technique