Le test des Salomon Pulsar Trail, le renouveau de la marque !

La Salomon de trail ultra polyvalente ?

Pulsar, un nom qui porte une certaine dynamique. Pulser -> battre un rythme de manière cadencée, un bon choix pour un produit dont la finalité est de tenir une certaine allure sur la durée. J'aurais plutôt imaginé cela pour une gamme de chaussures de running, mais va pour le trail. Salomon nous propose avec cette Pulsar Trail un nouveau modèle qui marque le renouveau de la gamme. Voici mon test de la Salomon Pulsar Trail.

📷 Le test des Salomon Pulsar Trail, le renouveau de la marque ! | La Salomon de trail ultra polyvalente ?

Caractéristiques Salomon Pulsar Trail

  • Poids 280g
  • Talon 32,5mm
  • Méta 26,5mm
  • Drop 6mm
  • Prix catalogue 130€

Usage: Une chaussure de trail polyvalente, route - chemin - sentiers, pas trop technique, jusqu'à 100km.
Points forts: La polyvalence, le confort et le prix modéré
Points faibles: Le terrain gras
Note: 4.5/5

Attention, je ne vais pas parler ici de la S/LAB Pulsar, qui est sortie il y a plus d'un an déjà, et qui est le modèle "Elite" de la marque (qui a remplacé la SLAB Sense 8). Pour cela, voir le test de la S/Lab Pulsar et celui de la Pulsar SG SoftGround.

Les Salomon Pulsar Trail

Peut-on dire qu'elle remplace la Salomon Glide 4 ? Au moment où j'écris cet article, je ne sais pas, mais c'est probable. L'allure est similaire, semelle épaisse, crampons mesurés avec sans doute des qualités assez polyvalentes de type "Road To Trail". On sait que Salomon opère de gros changements qui se révèlent progressivement (voir l'article sur les nouveautés Salomon 2022), et que cette Pulsar Trail sera aussi complétée par une Pulsar Trail Pro (en plus des SLAB Pulsar dont je parle plus haut.

Les caractéristiques de cette Salomon Pulsar Trail

On part sur une chaussure avec un drop de 6mm pour un poids (que je n'ai pas contrôlé) de 280g. Plutôt léger donc, surtout avec le stack (l'épaisseur de la semelle) de 33mm au talon. Les crampons (ci-dessous) sont typiques d'un modèle qui vise presque autant la route que les sentiers, découpés certes, mais surtout au profil assez plat pour un bon grip sur les pavés ou les sols durs.

La semelle Contagrip de la Salomon Pulsar Trail

Les crampons, du contagrip bien sûr. 3,5mm d'épaisseur, du classique.

Grosse nouveauté sur cette chaussure, à l'heure où tout le monde (presque) ne parle que des chaussures à plaque de carbone, la Pulsar Trail se voit dotée d'une lame en TPU au coeur de la semelle. La marque l'appelle "Energy Blade", une solution pour apporter un peu de dynamique dans une semelle quand même assez épaisse. 33mm au talon c'est autant que chez Hoka, une marque que les fans Salomon vannaient il y a quelques années pour l'aspect sabot de ses produits. Un tournant s'opère clairement. D'ailleurs, les Salomon Ultra Glide (sorties en 2021) n'ont pas attendu.

Salomon Pulsar Trail de profil

La Salomon Pulsar Trail vue de profil

La chaussure est assez cambrée, sur l'avant surtout; Encore une tendance évolutive qui provient des chaussures de trail Hoka (voir nos tests). Cela complète l'objectif de cette Energy Blade qui ne travaille pas seule. C'est l'association et la synergie entre la plaque, la mousse de l'intercalaire et le rocker qui doivent à priori faciliter la transition arrière / avant pendant la course. Bon, il faut tester cela évidemment.

La Salomon Pulsar Trail

Un pare-pierres sur l'avant, suffisant sans doute pour la cible du produit, en phase avec les crampons. En somme, une chaussure pour des terrains moyennement techniques.

J'en profite aussi pour poser ci-dessous  la fiche technique du produit, avec toutes les infos, et pour vous montrer que la Pulsar Trail est disponible en d'autres coloris. Pour le test terrain, c'est juste un peu plus bas dans l'article.

La fiche technique des Salomon Pulsar TrailLa Salomon Pulsar Trail

Variante en Gris !

Le test terrain

La languette et le fameux quicklace / Salomon Pulsar Trail

La tige, très classique, avec les zébras reconnaissables et hérités des fameuses SpeedCross. C'est la changement dans la continuité ! Évidemment (ou pas) la marque conserve son fameux quicklace.

Je ne suis pas fan du système de laçage de la marque, le quicklace, mais on finit par l'accepter. Je n'aime pas le système de rangement sous la languette, je préfère glisser le lacet dans le maillage sur l'avant du pied.

Premier enfilage, la chaussure est confortable. Elle chausse correctement, peut-être même assez large à l'avant pour des Salomon. je n'ai pas eu l'occasion de tester les Salomon Ride, c'était peut-être déjà le cas pour ce modèle. Je ne constate pas de points durs, ni de surpression au moment du laçage, même en souquant ferme. C'est peut-être grâce à la languette assez rembourrée. Les coureurs avec un pied fin trouveront peut-être la chaussure trop large.

Test / accroche de la Salomon Pulsar Trail

Sur la plan dynamique, les premières impressions sont excellentes. D'abord, la chaussure est légère, et ça se sent, malgré la semelle épaisse. Question de mousse utilisée évidemment, et il faudra évaluer la tenue du matériau dans la durée. Je trouve que le chef de produit a trouvé le bon compromis entre amorti, confort et fermeté à la relance. De la même manière, la chaussure reste bien dans l'axe et ne se laisse pas avoir par les dévers. La chaussure est stable.

Le test des Salomon Pulsar Trail

J'ai toujours un peu de réticence quant à l'accroche Salomon, mais pour l'instant je n'ai rien à dire. La chaussure tient très bien sur la roche sèche, voire humide, grâce aux crampons offrant une large surface de contact. Ils ont d'ailleurs une forme particulière, en longueur. Cela favorise aussi l'accroche en devers. Point faible sans doute, la chaussure est un peu juste dans le gras, de fait, là où les crampons auraient besoin de s'enfoncer un peu plus dans la terre. On n'est pas sur des SpeedCross 5 (ou des S/LAB Pulsar SG si on doit rester dans cette nouvelle génération de chaussures).

Je crois avoir du mal à l'avouer, mais j'ai un petit coup de coeur pour cette Salomon Pulsar Trail. Là où la S/LAB Pulsar SG est un peu trop radicale (en plus du fit extrême), cette Pulsar Trail est très polyvalente. Dit autrement, il n'est pas nécessaire de tout pousser à l'extrême pour avoir un bon produit. Je valide cette nouvelle Salomon si vous cherchez une chaussure pas trop chère (130€), pour les sorties trails quotidiennes, comme pour les courses un peu longues tant que le terrain n'est pas trop gras et/ou technique. Elle devrait sortir au printemps.