Le test des Saucony Triumph 18, le confort superbe!

Le triomphe Saucony

Il y a de ces marques qu'on apprécie, Saucony en fait partie. J'ai beaucoup de plaisir à courir avec leurs chaussures de trail. J'ai aussi d'excellents souvenirs de mes vieilles Virrata que je conserve dans mon musée des chaussures à la maison. Ici, on parle d'un modèle fort différent, la Saucony Triumph 18!

📷 Le test des Saucony Triumph 18, le confort superbe! | Le triomphe Saucony

Caractéristiques Saucony Triumph

  • Poids 315g
  • Talon 32.5mm
  • Méta 24.5mm
  • Drop 8mm
  • Prix catalogue 170€

Usage: Pour les longues distances, coureurs débutants ne nécessitant pas de maintien particulier
Points forts: Amorti, polyvalence route/sentier, qualité
Points faibles: Un peu lourdes, prix
Note: 3.75/5

J'ai déjà eu l'occasion de tester une version précédente de la Triumph, sensiblement différente certes, la Saucony Triumph ISO 5. Une vraie routière avec un amorti bien présent mais pas trop, et un drop de 8mm presque idéal pour ce genre de chaussure. Ici la Triumph 18 reprend beaucoup de ces caractéristiques à priori. Je ne sais d'ailleurs pas vraiment pourquoi la marque a lancé deux modèles aussi proches.

Voir aussi

Présentation des Saucony Triumph 18

Saucony Triumph 18 - profil intérieur

Il y a évidemment différents coloris de cette Triumph 18. Celui que je teste me plait, discret.

La première chose qu'on constate sur ces Triumph 18, l'épaisseur de la semelle. On le voit sur la photo de profil ci-dessus comme sur les autres photos. 32.5mm au talon c'est un coussin qu'on voyait très rarement il y a encore quelques années sur une chaussure de route. Disons avant l'ère Hoka. C'est dorénavant plus courant depuis que la marque Nike, emboitée par ses concurrents, a lancé les chaussures à plaque en carbone.

En les chaussant rapidement dans le labo Journal du Trail, la semelle semble diablement efficace en amorti. On retrouve la techno générique de la marque en PWRRUN qui existe sur plusieurs autres modèles Saucony et en particulier la Endorphin Pro (avec le carbone) ou la Shift (sans le carbone).

Les Saucony Triumph 18

Assez esthétiques je trouve, un petit air de qualité à l'allemande (Saucony est né sur la côte est des Etats-Unis, donc rien à voir)

Avec son drop de 8mm on est dans la moyenne basse des chaussures de running. Le chiffre type est plutôt 10mm même si de plus en plus de marques s'aventurent à quelques essais en faible drop. Saucony en fait d'ailleurs partie (voir nos test des chaussures de trail Saucony) et j'aime assez. Cela apporte en général un meilleur déroulé du pied et une sensation plus dynamique.

Dernier point, le poids. Avec 315g sur la balance, on ne parle pas encore d'embonpoint mais on touche à la limite supérieure de ce que je suis près à accepter d'une chaussure de route. Voyons ce que cela donne après quelques footings.

Le test des Saucony Triumph 18

C'est parti dans les rues autour du bureau. Un des premiers exercices auquel je me prête, le test de l'entorse. Alors non je ne me tord pas volontairement le pied, je me contente juste de le faire basculer de manière latérale afin d'évaluer la "stabilité" de la chaussure. Ici, je trouve que la chaussure part facilement, le pied se déporte un peu trop volontiers à mon goût.

Je lui trouve donc assez vite une tendance à l'instabilité. La semelle haute part assez facilement en latéral si la pose du pied n'est pas parfaite. Typiquement sur un rebord de trottoir bateau, ou une aspérité de pavé qui peut vite faire basculer le pied. Attention donc si vous partez en sentier ou sur un terrain pas tout à faire aussi lisse qu'un billard. Note: il faut quand même relativiser car à aucun moment lors de mes footings je n'ai réellement senti que ça posait problème.

Saucony Triumph 18, la semelle | test

Une étrange propension à basculer en latéral si on la sollicite un peu trop. Heureusement ce n'est pas une chaussure de trail. Il faut relativiser: autant sur un sentier technique en dévers on recherche la sécurité, autant sur le bitume c'est moins important.

Après une introduction légèrement critique je le concède, venons-en au coeur du sujet: que valent-elles sur la route? je confirme mes premières sensations, la chaussure est très confortable. L'avant du pied est à son aise en largeur, la pointure est la bonne, pas de surpression au niveau du coup de pied telle qu'il m'arrive d'en trouver sur d'autres chaussures. Les lacets sont étranges, une structure tubulaire qui donne une impression de mollesse: je ne suis pas très fan.

Saucony Triumph 18, contre jour

Le drop est parfait pour ce genre de chaussures. 8mm c'est ni trop, ni trop peu. La chaussure est à l'aise lorsqu'il faut accélérer et sauf si vous recherchez une chaussure qui doit explicitement aller vite cette Saucony Triumph est très capable. Je ne la conseille évidemment pas pour battre un chrono sur 10km, elle est en effet plutôt destinée à l'objectif marathon (ou semi). J'ai pourtant eu pas mal de plaisir à courir avec, pour ses qualités dynamiques. C'est d'ailleurs un point commun aux chaussures Saucony.

Saucony Triumph 18, test de l'amorti

L'amorti est maximal, j'ai rarement vu une chaussure aussi efficace là dessus. Les 32mm de talon et la mousse spécifique de la marque ne sont pas anodins. C'est un peu moins que sur les tous derniers modèles du marché (presque 40mm), mais on est ici sur un produit qui vise spécifiquement l'amorti. Une question de densité de mousse optimale j'imagine.

Saucony Triumph 18,  accroche sur l'humide | test

Sur les terrains humides, ici un revêtement en bois, la chaussure se comporte correctement. Ce n'est pas sa qualité première mais ça passe. Dison que mon jugement là dessus est biaisé par ma pratique du trail où l'efficacité de la semelle et son adhérence sont vraiment importantes. Je teste par exemple le comportement des chaussures de route sur des surfaces où on ne va pas "naturellement" tenter le diable comme sur ce trottoir en photo (on sait que ça glisse là dessus...).

Conclusion

La Saucony Triumph 18, je la situe quelque part entre un SUV Audi et une berline de luxe. Du style, un look rassurant et énormément de confort. C'est à vous de choisir le bon coloris mais ce gris anthracite est tout à fait seyant en ville, et on peut quand même accélérer si nécessaire. Par contre, on évitera les routes trop glissantes et encore plus les sentiers en terre: la chaussure n'est pas assez bien montée pour cela. On remarquera aussi une tenue de route latérale insuffisante si on pousse un peu trop dans les virages ou en dévers: un peu comme un SUV trop haut sur pattes. Pour le reste, la Triumph 18 est une excellente chaussure pour insister en course à pied ou pour battre votre record sur marathon.

Fiche Technique

Saucony Triumph 18

  • Poids 315g
  • Talon 32.5mm
  • Méta 24.5mm
  • Drop 8mm
  • Prix catalogue 170€

Marque: saucony

La Saucony Triumph, une chaussure confortable, best seller de la marque, pour les coureurs qui recherchent un modèle pour les sorties longues et les entrainements quotidiens. Voir plus