Le test détaillé des Saucony Endorphin Trail !

Chaussure de trail carbone?

Voici une chaussure qui fait le buzz depuis quelques jours. La gamme Saucony Endorphin c'est un peu le haut de gamme de la marque en terme de performance. 3 modèles, dont deux en carbone, et maintenant cette Endorphin Trail qui est annoncée pour juillet 2021. je vous propose ce test détaillé que je mettrai à jour au fil de mon utilisation de la chaussure. Je suis en pleine préparation de l'UTMB, et je n'ai pas encore choisi la chaussure qui prendra le départ avec moi. Sur le papier, cette Saucony est une candidate potentielle.

📷 Le test détaillé des Saucony Endorphin Trail ! | Chaussure de trail carbone?

Caractéristiques Saucony Endorphin Trail

  • Drop 4mm
  • Poids 295g
  • Talon 36,5mm
  • Méta 32,5mm
  • Prix catalogue 180€

Usage: Tous les usages Trail sur les longues distances, plutôt perf, tous les terrains
Points forts: -
Points faibles: -
Note: 4.25/5

Cela fait déjà presque 6 mois que j'ai annoncé l'arrivée de cette nouvelle chaussure de trail de la marque américaine. Les informations provenaient d'un compte instagram ayant publié la photo du catalogue de la marque (selon TrackSneakLeaks et protosofthegram). La Saucony Endorphin Trail, c'est son nom, va sans aucun doute faire du bruit. En effet, il suffit de regarder les caractéristiques de la gamme route Saucony et en particulier la Endorphin Pro à l'aune des photos que j'ai faites ci-dessous pour le test. C'est bien une "Endorphin de trail".

Profil externe de la Saucony Endorphin Trail

Saucony Endorphin Trail de profil

Contrairement à ce que j'avais initialement pensé, cette Endorphin Trail n'est pas équipée d'une plaque en carbone et s'apparente en fait plus à la Endorphin Shift. Il n'y a en effet pas vraiment la nécessité de cette technologie dans le trail où les objectifs de performance sont différents. Finalement, il n'y aura peut-être que The North Face avec la Vectiv à proposer une modèle trail en carbone. Eventuellement aussi Hoka avec cette Hoka EVO Racer ATR qui tarde à montrer le bout de son nez.

Zoom avant / Saucony Endorphin Trail

Suffisamment protégée, il faudra surtout voir ce que donne le mesh. En particulier au niveau des méta-tarses où, on le sait, les chaussures de trail souffrent le plus.

Caractéristiques

La brochure indique 295g en taille standard (~pointure 42). Je les ai pesées à 338g sur ma petite balance de cuisine. Cela en fait une chaussure assez lourde, estimant que la limite acceptable est à 300g, toutes choses égales par ailleurs. D'autres critères sont en effet à prendre en compte, justifiant probablement ce poids élevé. On remarque par exemple la semelle extérieure très structurée, l'épaisseur conséquente de la semelle intermédiaire et la mousse utilisée qui est plutôt dense au toucher. La languette de type chausson est aussi assez rembourrée.

Pour revenir sur la semelle intermédiaire, la marque a utilisé le PWRRUN PB qui est la même technologie que pour les autres Endorphin. On aimerait ainsi s'attendre à "la même chose" sur le plan de l'amorti et du rebond. A suivre, car en y regardant de plus près, la mousse semble monobloc alors qu'il s'agit d'une sorte d'agrégat sur les modèles routes.

Le drop est de 4mm comme pour toutes les chaussures de trail Saucony. Je ne sais pas encore tout à fait comment se positionne cette Endorphin Trail à coté des 2 autres modèles phares que sont les Peregrine et Xodus. Son nom la définit clairement comme un modèle perf, mais son poids le discrédite que ce point. En tout cas sur le papier.

Note au 29/05 : le test est en cours.

La semelle et les crampons / Saucony Endorphin Trail

La semelle est très cramponnée. Pas autant que sur une Peregrine ST mais suffisamment pour attaquer n'importe quel terrain. On fera juste un peu attention sur la roche humide, mais j'ai trouvé son comportement plus sain que celui des Peregrine ST justement. Je ne sais pas s'il s'agit de la même gomme, j'attends la réponse de la marque sur ce point.

Vue du talon / Saucony Endorphin Trail

Le chaussant est excellent. Je ne suis pourtant pas fan des tiges de type chausson, mais je trouve ici que la languette maintien très bien le pied sans pour autant trop le serrer.

Je commence tout juste le test, ayant reçues les chaussures il y a 2 jours seulement. J'ai couru 20km avec, les premières impressions sont plutôt bonnes alors que je partais sur un a priori lié au poids conséquent. J'attends d'avoir fait quelques sorties pour vous en parler plus en détail.

Fiche Technique