La nouvelle Frontale Evadict OnTrail 900 lumens !

900 Lumens pour vraiment pas cher

A l'approche de l'hiver, lorsque les sorties tardent en fin de journée, ou avant le soleil pour les lève-tôt, la question se pose d'éclairer le chemin. Cela fait quelques temps que je n'ai pas publié sur les frontales de trail, et cette annonce du côté de chez Decathlon relance le sujet. La Evadict OnTrail 900, la frontale de trail à avoir? Voici ma présentation détaillée.

📷 La nouvelle Frontale Evadict OnTrail 900 lumens ! | 900 Lumens pour vraiment pas cher

Caractéristiques Evadict OnTrail 900

  • Poids 139g
  • Autonomie 9h
  • Lumens 900

Usage: Pour toutes les distances, les courtes pour la puissance, les Ultras avec l'autonomie
Points forts: Efficacité, confort, ergonomie, prix !
Points faibles: Autonomie peut-être juste, faisceau ?
Note: 4.25/5

Vous le savez sans doute, si vous suivez mes pérégrinations, que je suis fan de la petite marque française Stoots. La Stoots Kiska 2 comme frontale principale, et la petite Stoots Misti 2 en frontale de secours, ou pour avoir quelque chose de très léger en sortie footing. Le seul problème, et pas des moindres., leur prix. C'est là que Evadict débarque avec une frontale de 900 lumens à 60€.

C'est donc une très bonne nouvelle, car, comme souvent, les produits Evadict sont à la fois bien pensés et efficaces. Le prix très contenu n'est pas que leur force. Je n'ai pas encore assez testé cette OnTrail 900, mais je partage quand même avec vous mon sentiment et quelques photos détaillées ci-dessous.

La frontale Evadict OnTrail 900

Photo de la OnTrail 900 prise dans mon bureau avant de la tester.

La mollette / interrupteur est très bien pensée. Elle est suffisamment volumineuse pour être utilisée avec des gants, sans gène. On bascule entre les modes en tournant, c'est tout simple et intuitif.

Le module d'éclairage bascule facilement, pour orienter le faisceau, mais il faudra voir s'il n'est pas un peu trop souple. Le risque éventuel : que le phare tombe lorsqu'on tape un peu trop fort en descente.

Le faisceau possède une particularité qui pourra déplaire. Le faisceau est assez "collimaté", il opère tel un cône focalisé comme le font les LedLenser et d'autres marques, à la différence d'une Petzl ou d'une Stoots qui offre un éclairage plus diffus. C'est une question de goût, ou d'habitude. Ici quand même, le faisceau bien que central est complété d'un léger éclairage complémentaire sur les côtés (mais léger).

Les caractéristiques de la Evadict OnTrail 900

Puissance : 100, 300, ou 900 lumens.

Autonomie

  • 9h à 100lm
  • 4h30 à 300lm
  • 3h30 à 900lm.

Portée de l'éclairage

  • 50m à 100lm
  • 85m à 300lm
  • 150m à 900lm

Pour le reste des caractéristiques, on a un poids de 139 grammes. C'est nettement plus que ma Kiska Stoots (70g), mais le déport de la batterie permet de répartir le poids sur la tête, et c'est pas mal. C'est même presque mieux je trouve. Evidemment, le strap est réglable, on peut le retirer pour le laver. Niveau imperméabilité, on est sur du IPX 4. Cela veut dire que la frontale résiste à la pluie mais qu'il faut quand même éviter les projections directes comme un jet d'eau.

La frontale Evadict OnTrail 900

La batterie déportée à l'arrière. Elle est rechargeable sur un chargeur USB classique. On peut aussi la changer, ou embarquer une de rechange (en sécurité au cas où, ou bien comme demandé sur les Ultras en général), pour le prix de 20€ en commandant sur internet (d'après la marque).

Je mettrai à jour l'article après un test et mon avis plus détaillé sur cette frontale. Ma première impression est que le produit est réussi, stable, équilibré sur la tête et facile d'utilisation (la molette). Il faudra aussi évaluer la capacité de la batterie à tenir : avec une autonomie de 9h à 100lm et 4h30 à 300lm, on aura peut-être du mal à tenir une nuit complète.

A suivre !

Fiche Technique