Frontales Stoots Kiska 2

La petite française qui monte

Il y a les marques de frontales que tout le monde connait, pour des raisons historiques ou par la force du marketing. Suivez mon regard. Il y a aussi les marques un peu massives qui viennent directement de Chine, de piètre qualité et généralement peu performantes, puis il y a Stoots: un artisan qui conçoit et assemble tout en France.

📷 Frontales Stoots Kiska 2 | La petite française qui monte

65g tout compris, 1000Lumens à fond, la Stoots Kiska2 en a sous le capot plus que pour séduire! Le produit possède une autre qualité qui se développe depuis quelques années, le Made in France. Les composants (leds et batterie) sont évidemment  fabriqués en Asie mais toute la conception, l'architecture, l'électronique et l'assemblage sont réalisés en France. Stoots se démarque aussi largement de ses concurrents par la performance de ses produits, oui.

Aller sur le site Stoots

Stoots Kiska 2 front

Poids : 65g avec batterie (19g bloc lumineux, 46g batterie). La Kiska 2 intègre 3 leds utilisées conjointement pour optimiser leur rendement.

La Kiska2 dispose de 5 modes de puissance. L'autonomie ci-dessous est donnée pour une batterie de 12Wh (la marque propose aussi une batterie de 7.5Wh mais au même prix de 15€ (je ne comprends pas bien).

  • 5lm
  • 50lm (80h)
  • 100lm (36h)
  • 200lm (15h)
  • 400lm (6h)
  • 1000lm (2h)
  • Rouge (33lm)

Le site de la marque est plutôt instructif pour celui qui s'intéresse à la technologie des frontales, en particulier sur des sujets comme la régulation de l'alimentation de la led, focalisation électronique , ou le cône de vision. Du coup je profite pour en faire une petite synthèse ici.

Rendement des LEDs. Il ne suffit pas d'avoir une led capable d'envoyer 1000Lumens "sur le papier". En réalité les 1000 lumens ne sont jamais opérationnels, ou alors à fort coup énergétique et pas longtemps. Ainsi une led offre un meilleur rendement à faible ou mi-puissance. On le constate simplement en voyant que la Stoots peut tenir 36h à 100 lumens contre seulement 2h 1000 lumens (et non pas 3,6h commne on pourrait le penser). Aussi il sera préférable d'utiliser 2 led à mi-puissance plutôt qu'une seule à bloc.
Batteries et électronique. Les batteries ont aussi leur limite: leur performance baisse suivant leur niveau de charge, la tension décroit. Et lorsque la tension passe sous la valeur optimale pour la led alors la puissance lumineuse chute. Il faut donc développer un circuit électronique capable de réguler la puissance envoyée sur la led. J'ai aussi appris que les leds ne sont pas alimentées en continu mais clignotent à fréquence élevée non perçue par l’œil. Cela permet là aussi d'augmenter le rendement lumineux de la led ainsi que l'autonomie de la frontale.

Focalisation electronique Stoots

Une frontale qui ne dispose pas de système de focalisation sera moins performante en terme de vision utile à pleine puissance. Dessin tiré du site Stoots

Pour terminer, la géométrie du faisceau a aussi son importance. Il doit être plutôt large lorsqu'on regarde près de soi sans que la puissance ait besoin d'être trop élevée. A l'inverse, si on a besoin de plus de puissance c'est qu'on a besoin de voir plus loin. Hors, si le cône reste le même (ce qui se passe lorsqu'il n'y a pas de dispositif particulier) on va éclairer des zones hors de notre champ de vision. Dans ce cas il est préférable d'avoir un cône plus étroit et il faut potentiellement une seconde led destinée à éclairer loin.

Mon avis sur la Stoots Kiska 2

Je vais aller à l'essentiel, cette frontale est excellente: légère, puissante si besoin, autonomie importante. Je ne suis pas particulièrement fan des puissances élevée et je trouve que la tranche 200-400lm est largement suffisant. Evidemment c'est très confortable d'envoyer les 1000lm sur une descente technique, mais le combo 100lm en montée et 200-400lm en descente est totalement suffisant et doit à priori permettre de tenir deux nuits  en course (si on s'en tient aux chiffres annoncés par la marque). Je n'ai testé la frontale que sur des sorties nocturnes de 2-3h et je ne pourrai pas vous en dire plus pour une nuit complète. Pour cela il faudra attendre mon prochain Ultra.

Je pose ici les autonomies annoncées par différentes frontales du marché en comparant aussi leur poids (je ne mets pas le prix...):

  • Pezl Nao: 6h30 à 700lm reactive ligthning - 185g
  • Kalenji OnNight 710: 6h à 120lm - 120g
  • Armytek Wizard V4 XPL htmoi : 2h30 à 500lm - 140g

Niveau fonctionnel, le système à palette fonctionne très bien. Une impulsion pour passer au mode suivant, un appui long pour redescendre.

Le bandeau pourrait être un peu plus large et le support frontale un chouilla plus stable quitte à augmenter un peu le poids vu qu'il y a de la marge de ce coté, c'est une des plus grosses qualité de la Stoots (64g).


Mise à jour: Stoots propose désormais un support de frontale plus large que la première version. le problème de stabilité que j'avais constaté (comme d'autres) a disparu, c'est parfait. Aussi, lorsque vous commandez votre frontale sur le site, prenez le support large! La boutique fournit aussi une sangle supplémentaire à fixer par dessus la tête pour stabiliser l'ensemble. Je n'ai pas testé.

Ci-dessous ma nouvelle Kiska 2 personnalisée bleue + support rouge

Stoots Kiska 2 personnalisée

Stoots Kiska 2 personnalisée

Aucunement besoin de "serrer" le bandeau à la différence d'autres modèles ce qui a parfois pour effet de compresser le crane, et l'inconfort associé. Le faisceau est bien adapté au trail (plutôt large et pas d'effet tunnel comme sur certaines frontales asiatiques) mais j'aurais aimé un faisceau un peu plus étroit. Pas énormément mais juste un peu. Il faut bien chipoter :). La qualité a bien entendu un prix, 128€. Mais si on la compare à la Petzl NAO (~125€) on est sur le même tarif pour un produit que je trouve plus efficace.

La Stoots Opalo 2 à gauche et la Kiska 2 à droite

Je pose cette photo qui permet de faire une comparaison visuelle entre la Kiska 2 à droite et l'Opalo 2 à gauche. La Stoots Opalo 2 dispose plus ou moins des mêmes caractéristiques, avec en plus le faisceau Spot focalisé de 400 lumens pour un éclairage longue distance.

Quelques photos de la Stoots Kiska2

La Kiska 2 devant

 

Batterie12Wh Stoots

La frontale est fournie avec une batterie Li-Ion 18650 3.7V 3400mAh

Les caractéristiques

  • Puissance : 1000 lumens
  • Poids : 65g avec batterie (19g bloc lumineux, 46g batterie)
  • Electronique : régulée, protection de batterie , mode survie (plusieurs heures à puissance dégressive jusqu'à 0.1lm)
  • Bouton de commande : palette en façade du bloc lumineux
  • Batterie : cylindrique 12Wh poids 46g (format 18650), compatible avec la batterie cylindrique 7Wh poids 30g (format 18500)
  • Modes et autonomie (avec batterie de 12Wh) : 5lm / 50lm(80h) / 100lm(36h) / 200lm(15h) / 400lm(6h) / 1000lm(2h) / Rouge (33lm)
  • Faisceau : blanc neutre (5000K), éclairage diffus sans effet tunnel ni point chaud, focalisation variable 25 à 60° en fonction de la puissance d'éclairage.
  • Dimensions: L68 (avec batterie, L56 sans batterie ) x H22 x P22
  • Etanche : IP68 = à l'immersion jusqu'à 5m
  • Chargeur : chargeur USB (temps de charge 4h)
  • Fixation : fixation avec le clip universel STOOTS en aluminium qui se clip directement sur la batterie cylindrique. Il assure ainsi une fixation très robuste et très stable. Il est adaptable sur casque, sangle, guidon 

 

Fixation Stoots Kiska

Le système de fixation est très simple et suffisant. Il se clipse directement sur la batterie.

Pochette livrée avec la Stoots

La frontale est livrée avec ses accessoires et une pochette aux couleurs de la marque.

Aller sur le site Stoots