Le test complet de la Scott Supertrac Amphib, pour les terrains humides et le multisport

Pour les sols détrempés ou le swimrun ?

La marque suisse d'origine américaine, spécialiste des sports outdoor, s'est lancée le pari de mettre tout son savoir-faire au profit d'une chaussure multisport. De cette idée est née la nouvelle Scott Amphib, un modèle proche de la Supertrac RC2, aussi cramponnées, mais avec une tige très typée à destination des activités humides ou boueuses, ou encore le swimrun. Voici le test détaillé des Scott Supertrac Amphib.

📷 Le test complet de la Scott Supertrac Amphib, pour les terrains humides et le multisport | Pour les sols détrempés ou le swimrun ?

Caractéristiques Scott SuperTrac Amphib

  • Talon 22,5mm
  • Méta 17,5mm
  • Drop 5mm
  • Poids 280g
  • Prix catalogue 159,90€

Usage: La Scott SuperTrac Amphib est pensée pour les distances courtes à moyennes, sur terrains très humides, le swimrun, les passages très boueux et rustiques, le fjell running.
Points forts: Accroche, stabilité, rusticité, technicité
Points faibles: Souplesse, fluidité
Note: 4.25/5

Avant d'aller plus loin, j'en profite pour annoncer le lancement du comparateur rundeals.fr qui liste (entre autres) les avis et meilleurs prix sur les Scott SuperTrac Amphib. RunDeals, un service développé par mon équipe !

Parce qu'il n'y a pas que le trail dans la vie, Scott nous présente cette Supertrac Amphib, une chaussure polyvalente et performante pour la pratique de plusieurs sports comme la course d'obstacle ou le swimrun, pour ne citer qu'eux.

Se voulant cibler les pratiques croisées, la marque a mélangé toute son expertise déjà acquise sur des modèles comme la Supertrac RC2 (reconnue pour les terrains humides) à certaines nouveautés pour proposer une chaussure répondant aux contraintes de divers sports ou environnements, et du passage de l'un à l'autre.

Obstacles, montagnes, terrains accidentés ou humides, Scott nous promet de belles sessions en étant équipé de ses nouvelles créations. On a déjà pu la voir aux pieds de certains athlètes Scott comme Anne-Lise Rousset (la recordwoman du GR20), pour ne citer qu'elle.

Pour tous les environnements

Au-delà d'avoir été pensé pour répondre à diverses envies sportives, la Scott Supertrac Amphib annonce aussi pouvoir répondre au plus grand nombre, mais surtout aux coureurs expérimentés. Tout d'abord, on peut noter qu'on retrouve sa fameuse semelle à traction circulaire et ses crampons de 6 millimètres afin de jouer la carte de l'adhérence, que ce soit en montagne sur des sentiers accidentés ou des portions humides, ou à l'occasion d'une sortie d'eau lors d'un swimrun.

Les crampons très marqués de la Scott SuperTrac Amphib

Son stack d'environ 25 mm viendra sans doute apporter une dose de performance et une belle sensation quant à la sensibilité des aspérités du terrain ! À noter que cette Supertrac Amphib propose un drop de 5 mm. Elle est dotée d'une mousse AEROFOAM+ comme ses cousines de la gamme Supertrac.

Associé à un poids constaté d'environ 250 grammes en taille 42.5, on se trouve en présence d'une chaussure que l'on espère deviner dynamique et plutôt précise. Une languette très fine viendra finir cette chaussure qui ne comporte pas de superflu.

Un look entre sobriété et agressivité

La Scott SuperTrac Amphib de profil

Côté dégaine, cette Supertrac Amphib montre une certaine agressivité sans pour autant faire de chichis. On sent de suite qu'elle a envie de rugir !  En effet, la tige est relativement sobre à première vue et sans coutures (un point très certainement pensé par les équipes Scott pour éviter les irritations qui pourraient être liées à des passages successifs entre terre et milieu aquatique comme les swimrun ou des passages de rivières). Les motifs en caoutchouc amènent une seconde impression visuelle lorsqu'on approche le regard et une légère impression de "vitesse".

Le logo de la marque vient s'intégrer sur l'arrière et directement moulé dans le support de protection, pendant que de légères touches de jaune fluo, couleur très identifiante de Scott, viennent se greffer en touches sur la languette ou les lacets. La semelle maintenant bien connue des modèles de la firme vient compléter cet alliage plutôt élégant et réussi.

La Scott SuperTrac Amphib, le talon

À noter que nous avons eu le modèle noir entre les mains (triple black comme diraient les sneakers addicts), mais qu'il existe aussi une version navy et vert kaki pour les hommes. Pour les femmes, la marque suisse nous propose deux coloris : une mélange de navy et rose saumoné, ainsi qu'une version vert kaki et violette.

Premier essai statique et premières impressions

Au premier essai, on sent un chausson plutôt fit. Notre pied est bien positionné et maintenu. À titre d'exemple, nous n'avons pas la largesse d'avant-pied d'une Altra. À noter qu'au niveau du sizing, la chaussure semble tailler un peu grand.

Zoom sur la tige des Scott SuperTrac Amphib

Comme sur la Inov8 TrailFly G 270 V2, que nous avons pu tester récemment, la Supertrac Amphib ne propose pas de rembourrages dans tous les sens. Côté laçage, nous sommes sur un système à œillets / une fine languette classique.

Pour ce qui est des premiers ressentis lors de la pose de pied, on sent de suite le côté rigide de la semelle extérieure. La chaussure est annoncée pour aimer les terrains accidentés, humides, techniques, on semble y être. Pas de bitume pour cette chaussure.

La Supertrac Amphib à l'épreuve des différents terrains !

Les premiers kilomètres bitumés que nous empruntons avant d'emmener cette Scott Amphib sur un terrain de jeu plus propice ne font pas de doute : cette chaussure n'est pas faite pour la route. Sa semelle rigide et très cramponnée "tape", et nous donne presque la même impression que si on courait avec une Salomon Speedcross 6 sur ce type de revêtement (mais la comparaison s'arrête là).

Le test des Scott SuperTrac Amphib

Une fois passée cette portion, nous avons pu nous amuser pour voir comment se comportait la chaussure sur des terrains plus adaptés : sable, sentiers roulants et passages plus techniques. À noter que nous en avons fait un usage trail et non swimrun ou course d'obstacle. Cependant, nous avons joué le jeu de courir quelques instants le long de la mer et la chaussure sèche effectivement assez vite !

Pour ce qui est du comportement, clairement on sent qu'elle s'épanouit plus dans ces environnements plus hostiles. La chaussure se montre précise. Sa relative légèreté nous permet de switcher entre les différentes surfaces sans trop d'encombres.

Point fort annoncé, l'accroche de la semelle est redoutable dans les terrains accidentés, un peu gravillonnés ou dans les portions sableuses, par exemple. Cependant, attention aux roches humides et lisses. Ici, pas de miracle, comme pour toutes les chaussures, cette Scott Supertrac Amphib peut aussi déraper.

Le test des Scott SuperTrac Amphib

Côté amorti, il se montre assez réduit. On est assurément plus sur un modèle qui séduira les coureurs et coureuses aimant sentir le terrain et ses aspérités. Si votre critère est un amorti moelleux, passez votre tour. Pour contre si vous aimez vous tester dans des chemins rugueux, cette chaussure est là !

Nous avons aussi trouvé que le rebond annoncé par la marque n'était que partiellement présent. Mais c'est aussi le prix à payer pour pouvoir faire une chaussure plutôt adaptée aux terrains escarpés et dotée d'un bon comportement sur cet aspect.

Tout cela nous fait dire que, pour la pratique du trail, cette Scott Supertrac Amphib se révèlera un bon allié pour les parcours variés et plutôt engagés (boue, chemins techniques, variation eau/terre) jusqu'au format maratrail. Au-delà, la chaussure nous paraît un peu ferme au niveau de la semelle pour éviter la fatigue musculaire. Cependant, il est tout à fait imaginable de faire une première partie avec, puis de changer de pneus en cours d'épreuve.

Les Scott SuperTrac Amphib

Conclusion

On sent une chaussure pensée et taillée pour passer les difficultés, d'où son positionnement polyvalent sur des sports avec des variations de terrain. Elle sera moins adaptée pour des escapades plus roulantes où la rigidité de sa semelle, ses gros crampons et son rebond plutôt moyen vous feront sans doute perdre en performance. On a cependant aimé son efficacité dans le technique, son excellente accroche, mais aussi son look sobre, légèrement agressif et élégant. Même si ce dernier point est secondaire pour performer. Elle sera ainsi plus adaptée à des coureurs aimant défier des terrains escarpés et sur des distances plutôt courtes ou moyennes.

Pour terminer, n'hésitez pas à consulter mon comparateur rundeals.fr qui présente les promos sur les Scott SuperTrac Amphib (entre autres). Si vous l'utilisez, vous contribuerez à faire vivre Journal du Trail !