Le test de la Saucony Kinvara Pro, une chaussure carbone accessible ?

Mi-Kinvara, Mi-Endorphin

Je vous avais annoncé l'arrivée de cette Saucony Kinvara Pro à la fin de l'année dernière lors de mon exercice divinatoire sur les nouveautés à venir. Positionnée entre la Kinvara de base et les modèles élite à plaque carbone comme la Saucony Endorphin Pro, cette chaussure de route est peut-être une des plus intéressant de la marque cette année.

📷 Le test de la Saucony Kinvara Pro, une chaussure carbone accessible ? | Mi-Kinvara, Mi-Endorphin

Caractéristiques Saucony Kinvara Pro

  • Prix catalogue 220€
  • Poids 272g
  • Drop 8mm

Usage: La Saucony Kinvara Pro est pensée pour les séances d'entrainement tempo, les marathons, les sorties de récup pour bon coureurs.
Points forts: Stabilité et confort pour une plaque carbone
Points faibles: Le prix, et la pertinence d'une plaque carbone ?
Note: 4/5

Avant d'aller plus loin, j'en profite pour annoncer le lancement du comparateur rundeals.fr qui liste (entre autres) les avis et meilleurs prix sur les Saucony Kinvara Pro. RunDeals, un service développé par mon équipe !

Je rappelle qu'on a testé les autres modèles auxquels je fais référence ici, les Kinvara 14, Endorphin Pro 3 et Endorphin Elite. La Kinvara Pro se positionne un peu au milieu de tout cela, avec une emphase confort un peu plus marquée que ses sœurs de gamme.

Les Saucony Kinvara Pro à plaque carbone

Les caractéristiques

Je m'appuie ici sur les informations fournies dans le communiqué de presse, à défaut de les avoir vérifiées moi-même. La chaussure est annoncée à 272g, mais je les ai pesées moi-même à 291 grammes en pointure 43. C'est beaucoup pour une chaussure à plaque carbone (souvent 200~200g), et encore plus pour une Kinvara qui est aujourd'hui la chaussure la plus légère de la marque. Lisez mon avis sur les Kinvara 14 qui ne pèse que 182 grammes en 42.5.

Le drop est de 8mm, avec un stack conséquent (comme toujours désormais chez Saucony, la Kinvara standard par exemple qui a pris pas mal d'embonpoint récemment). Attention quand même si vous envisagez de faire des compétitions "homologuées", l'épaisseur de la semelle de 42mm dépasse la valeur maximale autorisée par la fédération d'athlétisme (40mm max).

Saucony Kinvara Pro de profil

On voit bien ci-dessus la semelle composée de 2 mousses différentes

La semelle intermédiaire est composée de 2 mousses différentes. La première contre le pied en PWRRUN PB, la même mousse que sur les Endorphin Pro à base de PEBA, cette technologie qu'on retrouve sur toutes les chaussures à plaque carbone. La semelle est complétée d'une mousse plus tolérante contre le sol, en PWRRUN, pour plus de stabilité. Les Asics MagicSpeed 3 (des chaussures plus racées), ou les Hoka Mach X (assez concurrentes), sont construites de la même façon.

Zoom sur la semelle et la plaque carbone apparente de la Saucony Kinvara Pro

La plaque carbone (apparente, sur la photo ci-dessus) est en réalité une variante 'raccourcie" de celle de la Endorphin Pro, 3/4 disent-ils. Je ne sais pas du tout comment elle est positionnée dans la semelle.

Le test

Dans mon esprit, la Kinvara c'est la chaussure légère, racée, et pas trop chère chez Saucony. En prenant en main, ou en lisant les caractéristiques, j'ai quand même été un peu déçu par le poids conséquent de cette variante "pro", quasiment 100g plus lourde que la Kinvara 14 testée ici. Attention donc si vous pensez avoir à faire à une Kinvara radicale, ce n'est pas complètement le cas.

Ce n'est pas non plus le cas lorsqu'on chausse la chaussure pour la première fois. On retrouve la languette en tissu assez fin, et un avant du pied plutôt tolérant, mais la semelle intermédiaire est nettement plus stable. Certains trouveront cela positif, plus sécurisant disons, les autres diront que cela fait un peu sabot (j'exagère un peu).

Test de la Saucony Kinvara Pro

C'est évident en courant qu'on se rend compte du potentiel de la chaussure. On n'est pas du tout sur le rebond d'une Endorphin Pro 3 (encore moins d'une Endorphin Elite), mais cette Kinvara Pro réagit plutôt bien.

On ressent un maintien immédiat, avec une semelle intermédiaire épaisse même si certains trouveront qu'elle est un peu ferme (le coté sabot dont je parlais plus haut). Le mesh entoure bien le pied, la languette est confortable; Je trouve le chausson un peu trop étroit, même si ne n'est pas rédhibitoire. Je trouve que ces Saucony Kinvara Pro délivre un bon rapport confort/dynamisme. Bien que ces chaussures ne soient pas les plus légères pour des sessions de VMA sur piste, elles offrent un bon retour d'énergie.

Petite remarque sur la semelle, qui fait un son "plocploc" lorsqu'on court, un peu comme sur les Nike Carbone, la rainure / crevasse dans la semelle extérieure fait caisse de résonance j''imagine. On s'y fait.

Test de la Saucony Kinvara Pro

En terme de positionnement produit je suis un peu surpris du choix de la marque d'utiliser le nom Kinvara (clairement associée à la perf) car cette Kinvara Pro est à priori moins performante qu'une Kinvara classique (à voir). J'aurai plutôt imaginer une Saucony Ride Pro, a.k.a une Saucony Ride plus efficace du fait de la présence de la plaque. Je me demande également si elle ne fait pas de l'ombre à une Saucony Endorphin Speed.

Côté prix, si j'utilise le terme accessible en introduction, je parlais des qualités de confort/dynamique/stabilité. Car à 220€ il faut avoir les moyens pour se les offrir.

Dans la concurrence, je citerais les Hoka Mach X (enfin plutôt les Hoka Bondi X), plutôt Asics SuperBlast que Magic Speed 3, Nike Zoom Fly 5.

Pour terminer, n'hésitez pas à consulter mon comparateur rundeals.fr qui présente les promos sur les Saucony Kinvara Pro (entre autres). Si vous l'utilisez, vous contribuerez à faire vivre Journal du Trail !