Dynafit annonce sa nouveauté 2021 : la Dynafit Alpine DNA

Un modèle ultra performant chez Dynafit

La marque du groupe allemand Oberalp (détenteur entre autres de Salewa ou Pomoca), lance en 2021 une toute nouvelle gamme de trail inspirée de ce qu’elle fait déjà dans le ski alpinisme : la DNA Race. Au menu : une nouvelle chaussure qui promet et deux séries de textile.

📷 Dynafit annonce sa nouveauté 2021 : la Dynafit Alpine DNA | Un modèle ultra performant chez Dynafit

C’est dans le showroom de la marque à Annecy que nous avons eu le premier aperçu de ce qui pourrait être l’un des meilleurs modèles de 2021. Après l’excellente Feline Up Pro que nous avons testée, qui va d’ailleurs disparaître du catalogue, et la récente Ultra 100 de très bonne facture (aussi testée), cette Alpine DNA sera le nouvel étendard de la marque. S’il est évidemment difficile de juger en ne la prenant en main que quelques instants, voici ce que l’on peut retenir de la Dynafit Alpine DNA.

Dynafit Alpine DNA

C'est une semelle Vibram Megagrip qu'on retrouvera sur cette Dynafit Alpine DNA : simple et efficace.

Les amateurs de ski alpinisme connaissent déjà ce sigle « DNA » synonyme de performance chez Dynafit. C’est avec le même état d’esprit que la marque allemande a développé cette nouvelle gamme de trail. Recherche de vitesse, et donc de légèreté, pour se déplacer rapidement sur des terrains escarpés, voilà l’objectif. Et il faut reconnaître que la chaussure de cette nouvelle gamme, l’Alpine DNA, pourrait être l’arme ultime.

Légère, performante, mais plus accessible

Si l’on pouvait penser que l’Alpine DNA se placerait dans la lignée de l’excellente Feline Up Pro, il n’en est rien. Ce nouveau modèle est en réalité bien différent. 240gr, la chaussure est un peu plus lourde, mais sera également plus polyvalente. C’est en tout cas la promesse de Dynafit qui voit en cette chaussure la capacité de couvrir quasiment toutes les distances. Le drop de 6mm (contre 4mm sur la Feline Up Pro) va également dans ce sens. Cela étant dit, 240g reste très léger eu égard au reste du marché. Si l’amorti et le confort sont suffisants pour l’emmener sur 80km ou plus, alors elle pourrait même être la chaussure la plus légère sur ce créneau.

Dynafit Alpine DNA

Le Quicklace a été abandonné au profit d'un laçage classique, mais tout en conservant cette enveloppe au-dessus des lacets. 

Le choix d’une semelle Vibram Megagrip en lieu et place de la Litebase sur la Feline Up Pro est l’une des causes de ce gain de poids, mais permet aussi à la chaussure d’être un peu moins chère (165€ contre 180€ prix catalogue). Cette baisse de prix est également permise par l’abandon du Quicklace contre un laçage classique, ce qui est un très bon choix d’après moi.

Même si je n’ai pu mettre la chaussure, j’ai le sentiment que le chausson est plus large que sur la Feline Up Pro, qui était très proche du pied il est vrai. L’Alpine DNA promet d’être (très) dynamique et particulièrement performante sur les terrains techniques.

À noter enfin qu’il y aura également une version « classique » (non DNA) de cette Alpine, moins radicale, un peu plus lourde, moins chère aussi, destinée à un public plus large.

À retrouver sur le marché en 2021.