Le test Columbia Caldorado 3 en conditions réelles!

Le retour de Montrail

Columbia n'est probablement pas une marque très connue pour ses chaussures de trail. Pourtant, il y a bien une gamme qui comporte plusieurs modèles mais étrangement assez peu valorisés dans le milieu. C'est étonnant lorsqu'on sponsorise la plus grande course de Trail au Monde, l'UTMB. D'autant que la chaussure est, comme vous allez le lire, plutôt agréable.

📷 Le test Columbia Caldorado 3 en conditions réelles! | Le retour de Montrail

Caractéristiques Columbia Montrail Caldorado

  • Drop 8mm
  • Talon 19mm
  • Méta 11mm
  • Crampons 4mm
  • Prix catalogue 129,99€

Usage: Pour toutes les courses "pas trop longues" et sur un terrain plutôt sec
Points forts: Confort, prix modéré, simplicité
Points faibles: Amorti un peu juste, accroche humide
Note: 4/5

On pourrait faire un sondage au départ d'une course en demandant de citer un modèle de chaussures Columbia, peu de monde citerait la Caldorado. Déficit d'image sans aucun doute. La communication n'est d'ailleurs pas claire puisqu'on voit ainsi le nom de Montrail flanquer les produits depuis quelques années, ce qui ajoute un flou. Montrail, possession de Columbia est surtout la première marque à avoir commercialisé des chaussures dédiées au Trail dans les années 1980 aux Etats-Unis. Quelque chose qui devrait être mieux exploité à mon avis.

Montrail, j'y vais? J'y vais pas?
-- Le patron de Columbia

Depuis cette année, il semble que les chaussures Columbia deviennent définitivement des Montrail comme le montre la Montrail FKT Lite que j'ai récemment testée. La Columbia Caldorado, sur la photo ci-dessous, semble le confirmer: pas de logo Columbia.

Profil de la Columbia Caldorado 3

Les caractéristiques de la chaussure

La Caldorado 3 est le best seller de la marque. C'est la chaussure de trail "modérée", destinée au runner assez expérimenté mais qui voudra une chaussure pour courir à peu près sur tous les terrains mais sans vouloir pour autant une chaussure d'Ultra Trail ni une chaussure spécifique. Avec 8mm de drop, le produit conviendra à tout le monde mais il ne faut pas s'attendre à une chaussure très amortie: 19mm au talon c'est relativement peu. Pour info, c'est comparable à la Salomon S/Lab Sense 8 qui est la chaussure élite de la marque Annécienne...

Mesh  - Columbia Caldorado 3

Le mesh de la Columbia Caldorado 3

Le test de la Caldorado 3

Une fois chaussée, la Columbia Caldorado 3 est très confortable. Cela me surprend car les chiffres de 19mm/11mm pour l'épaisseur de la semelle sont faibles, et je me demande s'il n'y a pas une erreur dans la fiche technique sur le site Columbia. En réalité, je m'attendais à une chaussure plus ferme. C'est peut-être aussi dû à la semelle de propreté un peu dense qui doit adoucir l'ensemble. La chaussure est assez large à l'avant du pied, on n'est pas serré. La tige est souple, pas de point dur ni de renfort qui peuvent parfois être en trop. Il y a bien cette bande assez marquée qui fait le tour du talon (qui lui est souple), mais on la sent à peine.

Languette  - Columbia Caldorado 3

La languette est assez fine, en tissu rembourré. J'aime beaucoup, elle ne compresse pas, on peut serrer si on le souhaite et alors que je suis souvent à l'étroit au coup de pied dans beaucoup de chaussures, pas de souci ici.

Cela va de paire avec le reste de la tige, plutôt respirante et souple. On perçoit clairement une sensation de légèreté générale dans ces Columbia Caldorado 3, chose que le poids que j'ai mesuré à 319g en pointure 43 ne laisse pas deviner. Voilà encore une "preuve" que le poids ne doit pas être le seul critère de choix d'une chaussure, je le dis souvent.

Il faudra quand même faire attention à ne pas trop taper les pieds dans les cailloux, la chaussure n'est pas excessivement protectrice. Cela rejoint ce que je disais plus haut, c'est plus une chaussure de sentiers, de forêts et de pistes que de sentiers techniques de montagne.

Test Columbia Caldorado 3

On peut le voir ici, en dehors de la tige qui contourne le talon la Caldorado3 n'est pas une chaussure avec beaucoup de renforts. Le talon lui même est d'ailleurs assez souple, le pare pierre assez court.

La semelle de la Columbia Caldorado 3

La semelle de la Columbia Caldorado 3, typique d'une semelle de compromis mais pas excessivement performante sur les terrains techniques et gras, encore moins les rochers humides qu'on trouve facilement en montagne. C'est le point faible de la chaussure, j'ai pu le constater lors de mes quelques jours sur le Tour des Ecrins. Il suffit de le savoir, on peut toujours l'anticiper une fois habitué.

Pour un retour/avis supplémentaire sur la chaussure, disons une variante, je vous invite à lire l'article de mon camarade Mangeur de Cailloux sur la Caldorado Outdry (la variante imper-respirante utilisant la technologie OutDry de la marque). Il a pris longuement le temps de les user, plus que moi. Elle était encore estampillée Columbia Caldorado 3 mais je pense qu'il s'agit toujours de la même chaussure. Par contre attention, la membrane imperméable ajoute toujours un peu de rigidité, de chaleur et de compression sur le pied.

D'autres tests de cette chaussure:

Conclusion du Test des Columbia Montrail Caldorado 3

La Columbia Caldorado 3, ou Montrail Caldorado 3 (c'est selon), est une très bonne petite chaussure de trail avec assez peu de défauts tant qu'on ne se lance pas sur les sentiers de montagne trop techniques (ou bien vous savez ce que vous faites). Dans ce cas, le manque de renforts et la semelle un peu juste pourront poser problème. Pour le reste, la Caldorado est très confortable grâce à un chaussant souple et relativement large à l'avant. Elle est aussi (souplesse surement) dynamique et fortement adaptée aux courses de moyenne distance 30-60km sur terrains vallonnés.

Autres Matos

Columbia Montrail Caldorado 3

  • Drop 8mm
  • Talon 19mm
  • Méta 11mm
  • Crampons 4mm
  • Prix catalogue 129,99€

Marque: columbia

La Montrail Caldorado en est à sa 3ème édition et conserve ses qualités: confortable et sure à un prix modéré, mais avec un amorti tonique qui l'empêchera d'aller trop loin. Voir plus