Test Saucony SwitchBack ISO

Avec fermeture BOA

J'avais déjà parlé de cette chaussure Saucony à la réception de la fiche technique: La Saucony SwitchBack ISO se démarque des autres modèles de la marque qui est plutôt connue pour les Xodus et Peregrine qui sont des produits destinés aux trails plutôt techniques et/ou long. On notera surtout que la chaussure est équipée du système BOA qui remplace les lacets en directe concurrence du quicklace façon Salomon.

📷 Test Saucony SwitchBack ISO | Avec fermeture BOA

Caractéristiques Saucony Switchback ISO

  • Poids 278g
  • Prix catalogue 140€
  • Drop 4mm
  • Méta 18mm
  • Talon 22mm

Usage: Courtes distances, terrain sec, vitesse
Points forts: Dynamique, confort du chaussant, Système BOA
Points faibles: Amorti, tenue sur le gras
Note: 4.5/5

Je vous laisse relire la petite actualité que j'avais publiée il y a quelques mois sur cette Saucony Switchback ISO. Cela fait environ 1 mois que je les utilise au quotidien et après 3 sorties sur un terrain mixte sentier/forêt je peux commencer à vous donner mon avis sur ces Saucony Iso Switchback.

Description

273g en taille 43. C'est assez peu d'autant que les renforts latéraux pour le serrage sont conséquents, et que la tige me semble plutôt robuste. Encore plus, le poids indiqué sur la balance se fait vite oublier tant la chaussure est dynamique. Le drop de 4mm propre à toutes les Saucony aide.

Le serrage BOA

Voilà comment ça marche :)

Ce n'est pas la première fois que je teste la technologie Boa. Je vous rappelle le principe, plutôt que d'utiliser des lacets pour fermer la chaussure (cette technique ancestrale mais parfois peu précise) on a une molette à clic qui à la façon d'un winch de voile tend un filin en Dyneema en lieu et place du lacet. Le gros avantage: la facilité d'usage, on chausse, on visse et c'est prêt. On pourrait le comparer au quicklace salomon mais en beaucoup plus efficace: je trouve le quicklace peu pratique et imprécis. L'inconvénient très subjectif du BOA: pour desserrer on dé-clipse la molette en un coup ce qui libère totalement la chaussure. C'est pratique pour déchausser, mais cela ne permet pas de desserrer en finesse.

Les Saucony SwitchBack ISO de 3/4

Les Saucony SwitchBack ISO de 3/4. Le système BOA est sur le coté extérieur de la chaussure.

Le pare-pierres des Saucony Switchback ISO

Le pare-pierres des Saucony Switchback ISO. Suffisant au regard de l'usage cible de la chaussure (courtes à moyennes distances sur des terrains pas trop techniques), il est quand même bien présent.

Les crampons sont clairement destinés au terrain sec

Les crampons sont clairement destinés au terrain sec. On peut aussi voir l'amorti à la base des crampons. Cela permet d'alléger un peu la semelle mais aussi sans doute d'améliorer l'accroche avec un meilleur relief de semelle. Voir ce que cela donne si c'est un peu gras (débourrage), ce que je n'ai pas eu l'occasion de tester.

Idem vue par devant

Idem. Vue par devant, la semelle affiche clairement l'usage auquel se destine la Switchback: terrain sec, courses rapides.

Zoom sur le système BOA

Zoom sur le système BOA

Le système BOA offre la possibilité d'une large ouverture

Voici aussi ce que j'aime avec le système BOA, on peut ouvrir en grand la chaussure et très simplement. Il suffit de débloquer la molette et l'ensemble est libéré. Pratique, rapide. Et pour le serrage, c'est aussi simple: quelques tours de molettes et le tour est joué.

Le filin se tend

Le filin se tend et resserre les deux petites languettes latérales (qu'on voit ici) sur la languette. Cela fonctionne très bien, avec un serrage homogène alors que j'ai parfois des soucis de surpression sur le coup de pied (New Balance Hierro V3, Saucony Xodus ISO). Ici aucun problème de ce type, et au contraire je trouve que le réglage peut-être assez précis. Je me répète mais la seule chose que je regrette c'est, alors que le système est assez fin lorsqu'on serre la chaussure, le dé-serrage ne l'est pas: si on veut dé-serrer de quelques crans seulement c'est impossible: c'est tout ou rien, lorsqu'on débloque le BOA la chaussure s'ouvre complètement (presque). J'attends une évolution du produit qui permettrait de dé-serrer pas à pas la chaussure, ça serait parfait. Voici pour le seul point négatif qui n'en est pas un, car en effet les lacets classiques sont beaucoup plus contraignants lorsqu'on souhaite réduire le serrage: il faut carrément défaire les lacets puis les refaire.

Les Switchback sur le terrain

Mon avis sur les Saucony Switchback

Elles sont clairement destinées aux terrains relativement peu techniques. Un pied aiguisé n'aura pas de problème dans la caillasse mais l'amorti est quand assez limité et on évitera de les prendre sur les trop longues distances. Elles ne sont pas, non plus, très performantes sur terrain gras. Le grip est par contre très efficace sur terrain sec ou la terre dure là où on pourrait déraper. C'est une chaussure pensée pour les sentiers de l'ouest américain, souvent secs et roulants. La Switchback est faite pour aller vite et ses 4mm de drop (comme toutes les Saucony) favorisent une foulée medio pied, d'autant que les ~20mm de stack ne poussent pas à trop talonner. Sur ce point on n'est  clairement pas sur ce que fait par ailleurs Saucony avec les Xodus et Peregrine, des chaussures pour le long.

Le système BOA

Ce n'est donc pas la première que je teste le système de fermeture BOA. J'avais un peu joué avec un des premiers modèles équipé (je crois), des Mammut MTR 201. Sur ce modèle la molette se trouvait au dessus du coup de pied et je n'avais pas été convaincu: cela générait une pression par très agréable du fait de la rigidité de la pièce. Ici sur les Saucony la molette se trouve sur le coté externe de la chaussure et il n'y a aucune gène.

Conclusion

Je ne prévois pas de les utiliser en course, du moins les courses longues. Je suis un coureur d'Ultra. Pour autant je prends beaucoup de plaisir à courir avec en forêt. Je les conseille par exemple en deuxième paire pour les entrainements en fartlek ou pour travailler la proprioception (même si on n'est pas sur une chaussure minimaliste) du fait du faible drop (4mm) et de l'amorti mesuré. Elles seront aussi parfaites pour les courses de 20km sur terrain vallonné.

 

Voir aussi

Saucony Switchback ISO

la Saucony Switchback. Un modèle sans doute assez dynamique au regard de ses chiffres, avec le système de serrage BOA. Un nouveau modèle chez Saucony, je ne l'avais pas vu passer dans mon radar: la Saucony Switchback. Un modèle sans doute assez dynamique au regard de ses chiffres avec une... plus

Test Saucony Xodus Iso 3

Pour cette édition de la Xodus Iso, Saucony revoit une bonne partie de la chaussure, meswh, tige, et languette en particulier Il a plusieurs années j'ai eu une paire de Saucony Xodus. C'était les Xodus 5 (ou 4), avant la nouvelle dénomination de Xodus ISO. Je n'avais pas aimé les chaussures, je les... plus

Test Saucony Peregrine 8 Ice+

Peu connu des pratiquant, cette Peregrine 8 ICE+ intègre l'excellente techno Vibram Arctic Grip pour terrain glissant/glacé. TEST ! Les Saucony Peregrine sont de très bonnes chaussures. J'ai eu l'occasion de tester, et d'utiliser abondamment les Peregrine 7 sur des formats de 20-40km en Ile de France. Elles... plus

Autres Matos

Saucony Switchback ISO

  • Poids 278g
  • Prix catalogue 140€
  • Drop 4mm
  • Méta 18mm
  • Talon 22mm

La Saucony Switchback ISO, une chaussure dynamique pour terrain sec avec le système de fixation BOA. Voir plus