Le test de la MoonLight Bright As Day 800, la frontale Norvégienne

Rustique, elle fait bien le job !

Moonlight, voici une marque encore peu connue en France. Spécialisée dans les frontales et autres système d'éclairage pour la pratique des sports outdoor, elle propose un modèle destiné au trail, la Bright As Day 800. Il s’agit du modèle d’entrée de gamme de leurs frontales, mais l’une des plus vendue et utilisée de la marque

📷 Le test de la MoonLight Bright As Day 800, la frontale Norvégienne | Rustique, elle fait bien le job !

Caractéristiques Moonlight Bright As Day 800

  • Prix catalogue 159€
  • Poids 245g
  • Lumens 800
  • Modes 4 (4lm, 200lm, 400lm, 800lm)
  • Batterie 17Wh

Usage: La Moonlight Bright As Day 800 est le modèle trail de la marque Norvégienne, pouvant être utilisée sur une nuit complète en course.
Points forts: Rusticité, support go-pro
Points faibles: Poids, Prix
Note: 3.75/5

Avant d'aller plus loin, j'en profite pour annoncer le lancement du comparateur rundeals.fr qui liste (entre autres) les avis et meilleurs prix sur les Moonlight Bright As Day 800. RunDeals, un service développé par mon équipe !

Présentation

  • Poids : pesée à 245g
  • Puissance lumineuse max : 800lm
  • Capacité batterie : 17Wh
  • Étanchéité : oui

Comme son nom l’indique elle annonce une puissance de 800 Lumens. On notera que la marque propose 5 modèles au total, qui vont jusqu’à 4000 Lumens. Les norvégiens sont une grande partie de l’hiver dans la nuit et ils ont fait en sorte de la dompter avec des outils adaptés.

Le module d'éclairage de la Moonlight Bright As Day 800

La frontale est composée de 3 parties.

  • Bloc optique ;
  • Bandeau avec passe câble ;
  • Bloc batterie à l’arrière.

Le bloc optique est en aluminium 6061-T6 avec des ailettes pour dissiper au mieux la chaleur produite par les leds répartis sur 2 faisceaux (large et focalisé). Ce bloc optique se fixe sur le bandeau via une monture compatible GoPro Quick Clip. Vous pourrez donc augmenter son champ d’utilisation en la fixant par exemple sur votre casque ou votre cintre de VTT avec un support facilement trouvable dans le commerce. La fixation permet bien évidemment de régler la hauteur du faisceau. Le tout est IP67, la météo norvégienne est taquine.

La Moonlight Bright As Day 800 de côté

Le bandeau est large avec des ondulations silicones pour assurer une bonne tenue. Les platines avant et arrière sont conséquentes et sont complétées par un bandeau supérieur. Le câble passe en partie à l’intérieur du bandeau latéral.

La batterie cylindrique est montée de façon assez basique sur le support arrière et maintenue par une bande silicone à scratch. Le câble vient se ficher dedans et une partie plastique vient se visser par-dessus ce qui évite les déconnections et arrachements intempestifs. La batterie propriétaire 3.7V 4,600mAh (soit 17Wh) possède un connecteur USB-C qui assure la recharge avec un contrôle par led en cours de charge. La batterie est interchangeable et vous pouvez à la fois en acheter une supplémentaire de même puissance ou du double, ainsi qu’un câble de rallonge pour déporter la batterie dans le sac ou une ceinture ventrale.

Pas de verrouillage de la lampe, il vous faudra juste déconnecter la batterie. Pour connaître la jauge de batterie il y a un signal lumineux à la reconnexion (Bleu constant >80%, Bleu clignotant 50-80%, Rouge contant 25-50%, rouge clignotant < 25%).

La batterie à l'arrière de la Moonlight Bright As Day 800

Assez intéressant, il est possible de recharger la batterie même si elle est utilisée par la frontale.

L’éclairage se fera sur 4 paliers après avoir allumé la lampe d’un simple clic sur le bouton situé au- dessus du bloc optique.

  • 5% de puissance 40h,
  • 25 % 8h,
  • 50% 4h, pleine puissance 2h et retour à 5%.

Pour éteindre on maintient le bouton 3s. Simple, efficace. 2 modes complémentaires sont accessibles en double cliquant le bouton, 1 premier et la lampe flash, un deuxième et la lampe fait SOS en Scott, le morse lumineux.

Cable rallonge pour déporter la batterie de la Moonlight Bright As Day 800

La frontale est également fournie avec un câble de rallonge pour ceux qui aiment déporter la batterie dans le sac. On a aussi droit à petite pochette de transport.

Le test terrain

La lampe prend facilement position sur la tête. Les réglages se font sangle par sangle de façon classique et à tâtons. Malgré l’impression étrange faite par l’attache de la batterie à l’arrière, celle-ci est bien stable et ni ne coulisse ni ne bouge à la course ou lors des mouvements parasites (évitement de branche, glissades etc …). Le bouton tombe sous l’index et produit un cliquetis métallique inusuel à l’appui. Mais pas de soucis à l’usage à part lorsque le froid engourdi les doigts et que le double clic se fait imperceptiblement et que l’on passe en mode flash.

Zoom sur le module led allumé de la Moonlight Bright As Day 800

Le cône d’éclairage n’est pas ultra large mais pas trop étroit non plus. On voit bien le chemin et autour de celui-ci. Il n’y a pas d’effet tunnel. Le fait qu’il n’y ait que deux leds avec deux types de faisceaux se fait sentir dans la gradation de la puissance qui n’est pas équitable sur les 2 zones.

Moonlight Bright As Day 800

Au niveau 1 il n’y a que la led large d’utilisée et du niveau 3 à max il n’y a que la focalisation qui augmente. Le spectre créé ne se fini pas brusquement sur les bords mais on aperçoit tout de même la limite entre les deux faisceaux. L’éclairage n’étant pas ultra grand angle, j’ai tout de même pas mal joué avec le réglage de la hauteur de la lampe pour améliorer la vision dans les alternances de montées descentes importantes. Mais pour cela la lampe se manipule facilement.

Au fil des kilomètres la lampe reste agréable à utiliser et la puissance délivrée est largement suffisante pour voir ses pieds et le chemin qui serpente, permettant anticipation et sérénité. Le flux est suffisamment confortable pour une utilisation longue durée. A un certain niveau de batterie, la lampe clignote et diminue d’elle-même sa puissance sur 2 niveaux afin de garder une réserve pour un éclairage de sauvegarde toujours bienvenu ! Rien de plus désagréable et dangereux qu’une lampe qui s’éteint sans crier garde !

Qui dit 2 leds pour autant de puissance dit forcément chauffe importante du bloc optique. La conception de celui-ci dissipe plutôt bien la chaleur et je n’ai pas eu de soucis de surchauffe dans le cadre d’un usage normal.
Comme pour la Petzl Nao RL également testée la frontale de chez Moonlight ne possède pas de led rouge à l’avant c’est toujours dommage, mais par contre sa batterie est rechargeable en cours d’utilisation !

En résumé

La Bright As Day 800 est une lampe d’apparence assez basique et courtaude mais sa rusticité en fait une alliée efficace lorsque les conditions sont dégradées. Vous l’utiliserez sans crainte de l’abimer sur votre tête ou au fond d’un sac (de trail ou de délestage) et de son côté elle vous éclairera sans soucis pour vos sorties nocturnes sur les sentiers.

Pour terminer, n'hésitez pas à consulter mon comparateur rundeals.fr qui présente les promos sur les Moonlight Bright As Day 800 (entre autres). Si vous l'utilisez, vous contribuerez à faire vivre Journal du Trail !