Le test des Saucony Peregrine 11, la polyvalence par excellence

Un best-seller dans la continuité

Chaque saison ou presque Saucony renouvelle son best-seller en trail, les fameuses Peregrine. Ces Peregrine 11 prolongent la tradition pour un modèle très apprécié dans le milieu et que l'on voit régulièrement sur les sentiers. Après la déclinaison en trois versions pour la Peregrine 10, cette année le choix est le même avec une "Classique", la "ST" et la version "Gore-Tex". C'est la version classique que nous avons pu prendre en main ces dernières semaines. Voici tout ce qu'il faut savoir.

📷 Le test des Saucony Peregrine 11, la polyvalence par excellence | Un best-seller dans la continuité

Caractéristiques Saucony Peregrine

  • Poids 310g
  • Drop 4mm
  • Talon 27mm
  • Méta 23
  • Prix catalogue 140€

Usage: Pour à peu près tous les usages
Points forts: Beaucoup, confort, dynamique, polyvalence
Points faibles: Pas beaucoup
Note: 4.75/5

Présentation

La difficulté majeure, pour ce type de modèle devenu quasiment iconique, se situe sur le degré d'évolution à apporter (ou non) aux nouvelles versions. Comment justifier un nouveau modèle sans changement ? Et à l'inverse, trop de changements sur une recette qui fonctionne n'est-il pas un risque ? 

Voir les caractéristiques techniques des 3 modèles de Peregrine:

Au fil des années, il semblerait que Saucony ait trouvé une option intéressante pour aller dans les deux directions : décliner les modèles. En plus de son modèle classique, qui ne change que très peu d'année en année (et c'est plutôt une bonne chose!), la marque américaine décline désormais la Peregrine avec une version "ST", offrant une semelle plus agressive et qui conviendra particulièrement aux terrains gras et une version "Gore-Tex". La Peregrine 10 ST qui a fait le tour des Écrins et parcouru de nombreux sentiers de l'île de France s'est montrée convaincante.

Saucony Peregrine 11 - trois quart arrière

Cette version "classique" de la Peregrine 11 garde les grandes lignes de ce que nous connaissons : à peine plus de 300g sur la balance, ce qui la range dans la moyenne, un drop de 4mm caractéristique de Saucony, des crampons relativement marqués même sur cette version classique (5mm d'épaisseur) pour une semelle extérieure toujours dotée de la technologie PWRTRAC. Pour la semelle intermédiaire, là encore pas de changement puisqu'on retrouve la fameuse mousse PWRRUN qui est appréciée.

Retour du terrain : on ne change pas une recette qui marche !

Après l'île de France et les Écrins, cette année c'est en Savoie que nous avons mis à l'épreuve la Peregrine. Quelques sentiers enneigés, d'autres assez boueux du fait du dégel, et d'autres encore tout ce qu'il y a de plus classiques, comme on pourrait en trouver en période estivale.

La force de Saucony est d'offrir un modèle qui fonctionne et qui fonctionnera tant qu'elle garde cette philosophie : du confort et de la polyvalence. Si vous ne savez pas quoi acheter aujourd'hui comme modèle, parce que le choix est trop large et que vous n'avez pas vraiment de points particuliers sur lesquels vous voulez vous concentrer : achetez une Peregrine. Ce modèle n°11 est dans la droite ligne des modèles précédents. Son gros point fort est le confort du chausson ainsi que l'amorti offert par la semelle intermédiaire et la mousse PWRRUN. Un petit mot également sur le laçage, particulièrement réussi et qui contribue aussi au confort global de la chaussure. Voici la raison principale qui explique que l'on fasse tant de kilomètres avec ce modèle : pour l'entraînement quotidien, c'est un atout indéniable.

Saucony Peregrine 11 - Vue de profil, extérieur

Une semelle intermédiaire PWRRUN qui offre un très bon amorti.

Saucony Peregrine 11 - la semelle et les crampons de la chaussure

Pas d'évolution de la semelle extérieure. Cette version classique est moins efficace que la version "ST"

En termes de performance, le dynamisme n'est pas le plus prononcé que l'on connaisse. Il y a des modèles plus légers, plus dynamiques, même pour l'ultra. On pense aux Hoka Speedgoat EVO ou aux Salomon S/LAB Ultra 3 par exemple. Pour autant, la Peregrine pourrait convenir à une grande majorité d'entre nous et les sensations de course restent agréables.

Le mesh, qui était un point de fragilité il y a quelques années sur ce modèle, est désormais plus épais et, semble-t-il, plus résistant. Forcément, la contrepartie est que cette chaussure est moins respirante, ce qui peut être un élément à prendre en compte lorsque les températures grimpent. S'agissant de l'accroche, cela n'a jamais été le point fort des Peregrine et c'est sans doute une des raisons qui explique l'apparition depuis l'année dernière d'une version "ST", bien meilleure de ce point de vue. Cette Peregrine 11 classique est très polyvalente, certainement plus que la "ST", mais en hiver et sur terrain gras, elle avouera ses limites.

Saucony Peregrine 11 - Le mesh et l'avant de la chaussure

Le mesh est relativement épais et certainement assez résistant, mais peu respirant.

Conclusion : confort et polyvalence au rendez-vous

La recette fonctionne et elle est de nouveau utilisée sur cette Peregrine 11. Toujours les mêmes qualités : un énorme confort et de la polyvalence permettant de faire de cette chaussure celle de vos entraînements quotidiens comme, évidemment aussi, de vos courses. Pour la période hivernale, ou les climats pluvieux, on préférera certainement la Peregrine 11 ST qui offrira une meilleure accroche. Cette chaussure est toujours un bon choix !

Fiche Technique

La Saucony Peregrine 11

  • Poids 310g
  • Drop 4mm
  • Talon 27mm
  • Méta 23
  • Prix catalogue 140€

Marque: saucony

Les Saucony Peregrine sont d'excellentes chaussures de trail, peut-être parmi les meilleures capables de répondre à tous les besoins. Un Must selon Journal du Trail. Voir plus