Test Asics Gel-Fuji Trabuco 7

Un des modèles références et best-seller d'Asics

Asics revient en cette fin d'année avec un best-seller. L'Asics Gel-Fuji Trabuco est l’une des références dans le milieu depuis de nombreuses années. Après une année fructueuse en termes de résultats sportifs (UTMB pour Xavier Thévenard, Grand Raid pour Benoit Girondel), la marque japonaise profite de cette fin de saison pour sortir la nouvelle version de son modèle phare.

📷 Test Asics Gel-Fuji Trabuco 7 | Un des modèles références et best-seller d'Asics

Caractéristiques Asics Gel FujiTrabuco

  • Poids 335g
  • Drop 8mm
  • Méta 12mm
  • Talon 20mm

Usage: Du moyen à l'Ultra
Points forts: Confort, Polyvalence
Points faibles: Poids conséquent ~335g
Note: 4.25/5

Disons-le, malgré un Team élite très performant, Asics a tout de même reculé dans la hiérarchie. La progression d’Hoka, l’omniprésence de Salomon, le développement du marché d’une manière générale l’ont un peu éclipsé. Le sondage réalisé par Bartold Clinical lors du dernier UTMB est révélateur.

Néanmoins, la Trabuco a toujours été plébiscitée par ceux qui l’utilisent et qui restent d’ailleurs assez fidèles. Qu’en est-il de cette nouvelle version ?

Présentation de la Trabuco 7

Sur le papier, la Gel-Fuji Trabuco 7 n’a pas énormément évolué : 335g, une chaussure plutôt lourde, mais qui reste sur ses standards. 8mm de Drop, là aussi pas de changement. Notons que l’épaisseur de la semelle semble plus faible : 20mm à l’arrière / 12mm à l’avant. Je pense que cela ne prend pas en compte les crampons.

Les crampons justement, parlons-en. C’est la grosse évolution à première vue de la chaussure : une semelle bien plus agressive que par le passé, avec de gros crampon. L’AsicsGrip Outsole est une nouveauté qui devrait permettre une très bonne accroche. 

S’agissant de la construction interne de la semelle : on est sur une combinaison du Gel et de la technologie Flytefoam Lyte (sorte de mousse qui a pour but d’absorber une partie des chocs). Une architecture qui a déjà fait ses preuves.

Les Asics Trabuco 7 vues de l'arrière

La version n°7 d'un best-seller

La semelle avec de gros crampons de l'Asics Trabuco 7

La vraie évolution : une semelle très agressive avec de gros crampons

Mon avis sur cette chaussure

Je dois avouer que je partais avec un a priori plutôt négatif. Une chaussure assez lourde, connue pour être confortable certes, mais tout cela ne m’emballait pas. Pour moi, l’Asics Trabuco paraissait assez banale, sans grand intérêt. Disons-le tout de suite : j’ai changé d’avis.

Attention, je n’ai pas non plus fait un virage à 180°, mais je dois dire que j’apprécie courir avec cette chaussure. Voyons pourquoi en détail.

La Trabuco 7 est dans la droite ligne de précédentes versions : c’est une chaussure polyvalente. C’est l’ADN de ce modèle et la version n°7 ne déroge pas à la règle. Je ne trouvais pas que ce soit particulièrement une qualité. En effet, qui dit polyvalent dit souvent moyen partout, excellent nulle part. Cependant, quand ça devient moyen +, voire bon partout, et même excellent sur certains aspects, alors là c’est forcément beaucoup plus intéressant.

Les lacets de la Trabuco 7

Laçage classique qui fonctionne plutôt bien.

Une chaussure confortable

C’est sa grande qualité : le chausson est bien conçu et vraiment confortable. Pourtant au premier abord j’étais un peu dubitatif. Elles sont très raides, peu flexibles, le fit me semblait plutôt étroit. Et puis finalement, dès les premières minutes mon pied (qui est plutôt large) s’est senti à son aise. Les pieds larges n’ont pas à fuir, beaucoup y trouveront leur compte.

L’amorti de la chaussure est bien présent. Je pense qu’elle serait intéressante sur longue distance. Drop de 8mm qui économise les mollets, bon amorti, caractéristiques souvent recherchées par l’ultra trailer.  

Une chaussure lourde sur le papier, mais pourtant assez dynamique

À l’image de la New Balance Hierro v3, chaussure assez comparable (328gr, 8mm de Drop), la Trabuco 7 garde un certain dynamisme malgré son poids. C’est aujourd’hui l’une des qualités que je recherche en premier sur une chaussure. J’étais assez inquiet de ce point de vue, et finalement c’est plutôt une bonne surprise. Évidemment, on n’est pas dans la même gamme qu’une Hoka Torrent, une Light Rush de chez Millet, ou une Slab Sense 7. Ce n’est pas la qualité principale de la Trabuco 7, mais elle offre tout de même des sensations de course agréable. Pour avoir fait un peu de fartleck avec, c’était plutôt plaisant. 

Le Mesh de l'Asics Trabuco 7

Le mesh semble solide. Le pare-pierre est efficace.

Une semelle agressive

C’est la grosse évolution, et sans trop de surprise cette semelle marche bien. L’hiver et ses terrains gras et humides permettent de profiter pleinement de ces qualités. L’accroche est très bonne, sur des terrains caillouteux j’ai le sentiment que cela permet de moins sentir les cailloux (je pense que c’est plus dû aux crampons qu’à la semelle elle-même). Seul petit bémol sur terrain vraiment dur (type goudron) : ces gros crampons se sentent un peu. Le contraire aurait été étonnant. De ce fait pour un parcours type SaintéLyon, son accroche permettra d’affronter les terrains gras, mais les portions de bitume ne seront pas des plus agréables.

Protection du pied et solidité 

Le pare-pierre et la semelle extérieure protègent bien le pied. Le Mesh semble lui plutôt résistant. Évidemment cela demande confirmation, comme souvent. Nous ferons une mise à jour de ce paragraphe d’ici quelques mois pour voir ce qu’il en est réellement après plusieurs centaines de kilomètres. J’ai tout de même l’impression que ça devrait tenir le choc correctement. 

Vue de près sur les lacets de l'Asics Trabuco 7

Tongue Gaiter : cette couche de tissu sous les lacets pour éviter que des cailloux ou débris ne rentrent par le haut de la chaussure.

Semelle de la Trabuco 7 après une sortie boueuse

La semelle est efficace sur terrain boueux.

Conclusion : une bonne chaussure pour tout usage

Polyvalente, c’est l’adjectif qui lui convient le mieux. L’Asics Gel-Fuji Trabuco 7 est une bonne chaussure. Peu de défauts, plutôt bonne dans tous les domaines, elle conviendra au plus grand nombre. Pour un coureur cherchant la performance sur courtes distances, elle sera sûrement trop lourde et manquera un peu de dynamisme. Mais pour l’entraînement quotidien, c’est un bon modèle. Les trailers plutôt orientés « ultra » s’en satisferont également. Une version n°7 qui ne change pas de philosophie (voir le test de la Trabuco 5), mais qui évolue un peu et plutôt bien. 

Pour quelques images supplémentaires, voici le test en vidéo.

Autres Matos

Asics Gel FujiTrabuco

  • Poids 335g
  • Drop 8mm
  • Méta 12mm
  • Talon 20mm

335g pour un drop de 8mm, les Asics Trabuco 7 devraient être fidèles à ce que les modèles précédents proposaient: polyvalence et confort. Voir plus