Test des Mizuno Hayate 5

Le modèle le plus dynamique de Mizuno

Certains routards un peu taquins aiment nous qualifier de "randonneurs", nous autres traileurs. Et même si pour la plupart des gens, un Grand Raid de la Réunion est plus de la marche rapide que de la course à pied, ces deux disciplines restent très proches. Pour autant, est-il si simple de transposer un savoir-faire de course à pied, en trail ? Chaussures de route et chaussures de trail ont de nombreuses caractéristiques communes, et pourtant. Nike, Adidas, d'un côté, Salomon de l'autre, sont de bons exemples que l'on peut exceller dans un domaine et non dans l'autre. Mizuno est une référence sur bitume, qu'en est-il en trail ? Nous avons testé leur dernier modèle, les Hayate 5.

📷 Test des Mizuno Hayate 5 | Le modèle le plus dynamique de Mizuno

Caractéristiques Mizuno Wave Hayate

  • Prix catalogue 130€
  • Drop 6mm
  • Talon 22mm
  • Méta 16mm
  • Poids 280g

Usage: Pour les trails courts et techniques
Points forts: Dynamique, accroche, qualité globale
Points faibles: Amorti faible, Poids un chouilla élevé
Note: 4.25/5

Mizuno : quelle place dans le marché du trail running ?

L'UTMB est-il un terrain d'analyse pertinent pour décrire les tendances sur la planète trail ? On peut le penser, même s’il s'agit d'un panel de traileurs confirmés, laissant de côté les nouveaux pratiquants et les coureurs occasionnels (OCC, CCC, TDS et UTMB nécessitent des points ITRA pour s'inscrire). Une étude de Bartold Clinical réalisé lors de l'UTMB 2018 a permis de dresser un tableau des marques les plus portées. Et même s’il faut nuancer cette étude, il est intéressant de noter l'absence de Mizuno de ce classement.

La marque japonaise est peu présente sur les sentiers au contraire de la route. Pourtant, cela fait déjà quelques années qu'elle propose des modèles spécifiques au trail : Wave Mujin, Wave Daichi, Wave Hayate. Je dois dire que ces modèles ne m'ont jamais trop fait rêver. Prenez la Wave Mujin, le modèle sûrement le plus connu : 360gr, 12mm de drop, une chaussure certes résistante, mais pas très sexy. Heureusement, Mizuno a su diversifier sa gamme en proposant la Wave Hayate, un modèle plus léger, plus dynamique, qui se veut taillé pour la compétition.

La Mizuno Hayate 5 sur un tapis de feuilles en forêt

Wave Hayate 5, le modèle "performance" de Mizuno

Présentation des Mizuno Hayate 5

Mizuno présente cette Hayate 5 comme la chaussure la plus dynamique de sa gamme. Sur le papier, 280gr, un drop de 6mm, avec une semelle assez fine (22mm/16mm). Cela annonce un amorti assez faible, une chaussure plutôt destinée à courir vite sur des distances relativement courtes. C'est le modèle "performance" de la marque japonaise.

Le mesh de la Mizuno Hayate 5

Un mesh aéré mais néanmoins renforcé. Il paraît plutôt solide.

Ce qui m'a frappé au premier abord, c'est l'épaisseur de la semelle. Elle m'a paru vraiment fine, ce qui me laissait perplexe pour des chemins techniques truffés de cailloux. Néanmoins, Mizuno explique avoir intégré une "rock plate" situé dans la semelle, sur l'avant du pied. Les coureurs médio-pied apprécieront. Par ailleurs, la semelle extérieure est une semelle Michelin qui fonctionne plutôt bien comme on a pu le voir sur les Millet Light Rush par exemple. Mizuno a l'habitude de travailler avec l'entreprise française, et généralement on n'est pas déçu.

La Mizuno Hayate 5 vue de devant

Michelin, partenaire de Mizuno sur leurs modèles trail

Mon avis sur les Mizuno Hayate 5

Vous l'aurez compris, je partais avec quelques doutes avant ce test, même si le dynamisme annoncé sur le papier éveillait ma curiosité. Mizuno n'étant pas réputé pour ses produits trail, je ne savais trop à quoi m'attendre, d'autant que c'était la première fois que j'enfilais un modèle trail de cette marque.

Performance : une chaussure étonnement dynamique

Non, je ne doute pas de la capacité de Mizuno de faire des chaussures dynamiques (même si ce n'est pas leur marque de fabrique). Oui, la marque japonaise présente les Hayate 5 comme un modèle léger conçu pour courir vite. Mais je demandais à voir.

En réceptionnant les chaussures, j'ai fait ce que je fais à chaque fois : les peser. Annoncées à 280gr (ce qui n'est pas non plus très léger), j'ai eu la surprise de voir 314gr sur ma balance. Chose encore plus bizarre, la chaussure droite et la chaussure gauche ne pesaient pas le même poids. Je ne saurais comment expliquer cette différence, mais la balance a parlé. À moins que ce soit elle qui se trompe ? 

Dès les premières foulées pourtant, j'ai tout de suite apprécié la réactivité des chaussures. La promesse de dynamisme était respectée, malgré ce poids pas si léger. Je me suis même pris au jeu d'allonger sur le bitume, et c'était plaisant. J'ai une longue descente sur la route pour rentrer du Mont Revard, au-dessus d’Aix-les-Bains, je me suis fait plaisir. Sur des chemins en forêt, vous pouvez également vous amuser. Des entrainements de fractionnés ? Elles seront adaptées, c'est d'ailleurs souvent elles que je prends pour ce genre de séance en ce moment.

Zoom sur la tige de la Mizuno Hayate 5

Vous apercevez l'épaisseur de la semelle, plutôt fine

Confort : pas la chaussure la plus docile

Mes craintes sur l'épaisseur de la semelle se sont globalement confirmées en matière de confort. Si le chausson est correct, sans être au niveau de Saucony qui est pour moi la référence du chausson, l'amorti est quant à lui assez faible. Mais est-ce un défaut pour autant ? Je ne suis pas sûr. Si vous cherchez une chaussure avec un gros amorti, cette Hayate 5 n'est pas le choix idéal. Mais il faut la prendre pour ce qu'elle est : une chaussure pour des trails courts et intenses. Elle est d'abord pensée pour être dynamique. Je ne pense pas qu'elle soit réellement adéquate pour plus de 40km, du fait justement de ces caractéristiques (même si l'on a vu certains coureurs du team Mizuno avec ces chaussures durant l'Éco Trail de Paris). Peu d'amorti, synonyme forcément d'un confort moindre au bout d'un certain temps de course. L'appui au sol est assez ferme, on ne peut pas faire de miracle avec une semelle assez fine. Il faut avoir ce critère en tête lors de l'achat.

Un mot également sur le fit, plutôt étroit. Pour rappel j'ai un pied plutôt large, mais j'aime les chaussures avec un fit où je sens mon pied bien maintenu. Les Hayate 5 me conviennent bien. Le laçage est simple et efficace, je n'ai pas constaté de problème de ce côté-là. 

Vue sur la languette de la Mizuno Hayate 5

Pas le chausson le plus confortable du marché, mais ça reste dans la moyenne

Polyvalence : une chaussure passe-partout

J'aime aussi ces chaussures pour leur polyvalence. Je parle ici de polyvalence en terme de surface : terrain dur, terrain sec, terrain gras, terrain caillouteux, elles conviennent à tous les terrains. Cela est dû principalement à leur semelle que je trouve excellente. Sur terrain gras, leur accroche est assez correct, sans être parfaite. Mais sur tous les autres types de surface c'est un vrai plaisir. En montée comme en descente on se sent tout de suite à l'aise. Ça change clairement la donne lorsque l'on veut envoyer sur des sentiers techniques. Elles sont par ailleurs assez flexibles et la pause d'appui est précise. C'est franchement plaisant. Enfin, la "rock plate" est efficace. Malgré cette semelle assez fine, vous ne serez pas gêné par les cailloux et autres racines. 
Par contre, je maintiens que ces chaussures se limitent à des distances relativement courtes. Je ne les ai jamais mises sur plus des sorties de plus de 2h, ce qui était déjà assez contraignant pour les mollets. Vous faites de l'ultra ? Passez votre chemin. Par contre pour des trails rapides, technique ou roulant, elles feront parfaitement l'affaire.

La semelle extérieure des Mizuno Hayate 5

L'un des gros points forts de l'Hayate 5 : sa semelle extérieure signée Michelin

Conclusion : une bonne surprise

Je dois reconnaître que Mizuno m'a plutôt convaincu avec ces Hayate 5. Ce ne sont pas mes chaussures favorites (prix décerné aux Hoka Torrent), mais je les mets tout de même très régulièrement. C'est un signe qui ne trompe pas...

Autres Chaussures de Trail Mizuno

Mizuno Wave Hayate 5

  • Prix catalogue 130€
  • Drop 6mm
  • Talon 22mm
  • Méta 16mm
  • Poids 280g

La Wave Hayate 5 est la chaussure de trail la plus légère et la plus dynamique de la gamme trail Mizuno. Drop de 6mm, au plus près du sol, semelle Michelin. Voir plus

Mizuno Wave Daichi 4

  • Poids 315g
  • Drop 12mm
  • Talon 29mm
  • Méta 17mm
  • Prix catalogue 125€

La Mizuno Wave Daichi est le modèle polyvalent de la gamme trail de la marque japonaise, efficace dans la plupart des cas. Voir plus

Mizuno Wave Mujin 5

  • Poids 360g
  • Drop 12mm
  • Méta 18mm
  • Talon 30mm
  • Prix catalogue 145€

La Mizuno Wave Mujin est dans la gamme des chaussures de trail Mizuno le modèle destiné aux longues distances en montagnes, aux Ultra-Trails. Voir en Image Voir plus