Test des Hoka Clifton, Clifton2, Clifton3, Clifton4

427g la paire en 42, bam

En juillet je participais à l'Interlac, un trail roulant de 40km sur les hauteurs du Revard et sponsorisé par Hoka. En parallèle, je rencontrais un des fondateurs de la marque, Jean-Luc Diard. Il faisait la présentation de la nouvelle gamme à un petit parterre de journalistes et blogueurs dont je faisais partie. Des modèles de trail bien sur, mais aussi les nouvelles Huaka et Clifton. Sur les papiers, elles sont toutes deux très alléchantes et j'ai jeté mon Devoluy sur les Clifton.

Vous pouvez accéder directement à la présentation des différents modèles de Clifton

📷 Test des Hoka Clifton, Clifton2, Clifton3, Clifton4 | 427g la paire en 42, bam

Les modèles de la marque étalés dans l'herbe derrière le salon du Trail à l'Interlac.

Jean-Luc nous fait les présentations de ce nouveau produit qui est préssenti comme un des modèles de l'année aux Etats-Unis (dans un palmarès presse je suppose). Visuellement il n'y a pas de doute, il s'agit bien d'une Hoka. La semelle, même si on n'atteint pas les dimensions des Mafate ou Stinson de trail, est plutôt imposante. Mais ça c'est avant de les prendre en main. Avec un poids de 215g la chaussure, on se doute bien que c'est léger, mais l'effet est accentué par le volume malré tout conséquent du produit : Ces Hoka Clifton sont faites de plume!

Hoka Clifton sur le papier

  • 430g la paire en taille 42. Je l'ai même pesée à 427g sur ma balance de cuisine ;
  • Eva classique compressé. Je n'ai pas tous les éléments techniques, mais sans doute proche de ce que font les autres marques. Hoka a cependant développé sa propre techno, le AirMat qu'on trouve par exemple sur l'autre nouveauté : les Hoka Huaka;
  • Chaussure neutre. A la base ça c'est bien;
  • Drop 5mm. Comme sur tous les modèles Hoka, drop léger. La chose est surtout complétée par le "rocking" de la semelle;
  • Sous talon : 29mm, sous-meta 24mm;
  • Semelle intérieure Ortolite 2mm;
  • Semelle Extérieure Hoka Grip 2mm au niveau des points de contact au sol (talon et meta);

Présentation en photos

Un mois plus tard je recevais ainsi un modèle à tester, une jolie paire de Hoka Clifton en taille 42. Elles arrivent en bleu roi et lacets vert pomme et c'est la version que je préfère. Elles existent aussi en jaune délavé et gris.

Je sors de l'agence, j'ouvre la boite à la terrasse d'un café devant Saint-Sulpice.

Déjà j'aime beaucoup la couelur. Lacets classiques.

Alors évidemment il ne faut pas s'attendre à de la semelle fine. Le mesh est par contre très fin, et semble bien fini. Les bandes collées pourraient faire penser à une couture mais non, le tout est d'une seule pièce.

La languette est très fine. Il faudra voir comment elle tient dans la durée.

Sympa la double couture sur l'avant de la foot box. Je me demande aussi si la bande thermocollée n'est pas là pour réduire les risques de déchirure au niveau de la jonction semelle. J'ai de très mauvais souvenirs à ce niveau sur les premières Hoka Bondi.

Deux densités différentes au niveau de la semelle exterieure. Du caoutchoux sur l'avant et l'arrière, de l'eva au centre. J'attends aussi de voir la longévité, surtout sur les sentiers. Je me demande si les graviers c'est pas le mal.

Mes impressions

Je cours déjà en Hoka sur les trails, en Stinson et en Rapa Nui. Parce qu'en trail on aime avoir ses chaussures un peu plus grandes (enfin moi en tout cas), je suis en 42 2/3 sur ces modèles. Ici, les Clifton sont en 42 et c'est ma taille en vérité. Je trouve cependant que les Clifton taillent "un chouilla" grand, peut-être 1/3 de pointure. L'effet me semble accentué par la toebox que je trouve assez large. Explications possibles, la semelle de propreté est très mince, le mesh de la tige aussi. A mon sens ce n'est pas un problème, mieux vaut ça que l'inverse.

Le drop. Sur le papier on a la même chose que sur les Rapa Nui mais j'ai la sensation que c'est plus faible sur les Clifton. C'est probablement du à la forme de la chaussure, de son fameux rocking qui mse semble plus accentué, je m'en rend aussi compte sur l'arrière du pied. Si je devais la comparer à la Rapa Nui, je dirais qu'elles sont assez similaires malgré tout, avec une grosse différence ressentie du fait de la légereté.

En course mes premières impression sont confirmées, la chaussure est évidemment très légère, et l'amorti est excellent. Par contre je trouve que mon pied flotte un peu, surtout sur l'avant. C'est peut-être du à la finesse de la tige. Du coup, en remplaçant la semelle existante par une autre un chouilla plus épaisse (une Hoka aussi) je trouve que c'est mieux.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, je la trouve plutôt dynamique. Alors évidemment, il y a sans doute mieux pour un 10km où on voudra mettre le paquet, mais même je me demande si finalement la légereté de l'ensemble ne compense pas en bien. En tout cas, c'est une super chaussure pour l'entrainement et certainement aussi pour un semi. Il faudra voir dans la durée comment se comporte la semelle extérieure et ces capacités d'amortie. A suivre aussi la robustesse de l'ensemble.

En conclusion, ces Hoka Clifton sont d'excellentes chaussures. Hyper légère, excellent amorti évidemment. Corriger éventuellement la semelle intérieure ou la pointure si on veut vraiment hyper-régler son chaussant mais c'est un détail. J'attendrai de voir comment le modèle se comporte à l'usure et je ferai sans doute une mise à jour de l'article.

A l'usage, je constate que la languette de la Clifton déteint dès qu'on transpire ou qu'il pleut. Ce n'est pas un vrai problème, sauf que j'ai plusieurs paires de chaussettes tachées de ce fait sur le dessus du coup de pied.

Quelques liens vers d'autres tests de la Hoka Clifton 1

Hoka Clifton 2

J'ai récemment eu l'occasion de les avoir sous la main. La grosse différence entre la première version de la Clifton et cette Clifton 2 se situe principalement au niveau de la languette. Plus épaisse et même un peu rembourrée, comparable à celle d'une Rapa. J'en profite pour poser ici les éléments retrouvés dans le catalogue.

Voilà, vu comme ça, peu de différence avec les Clifton 1. A suivre...

Caractéristiques de la Hoka Clifton 2

  • Géométrie : Forme en H;
  • Poids : 195 g en 7 USW, 235 g en 9 USM;
  • Tige : Construction SpeedFrame légère sans coutures. Revêtement synthétique sans coutures avec maintien;
  • Semelle intermédiaire : CMEVA, 24 mm au total sous méta, 29 mm au total sous talon, Drop : 5 mm. (Tout cela est identique à la Clifton 1);
  • Semelle externe : Modèle garantissant un contact total au sol. Positionnement stratégique du caoutchouc renforçant l’accroche;
  • Lacets classiques (Comme déjà sur la Clifton 1);
  • Semelle interne : OrthoLite thermoformé 3 mm. (1mm de plus que sur la Clifton 1)
  • Toutes les chaussures pour femme possèdent une forme spécialement adaptée à la morphologie féminine. (Alors ça c'est jamais précisé à quel niveau...)

La Clifton 2 est disponible en 4 couleurs. La verte en photo ici, puis 2 couleurs homme (True Blue / Orange Flash, Black / Anthracite) et 2 couleurs femmes (True Blue / Sunny Lime, Neon Coral / White).

Hoka Clifton 3

La 3ème édition des Clifton apporte encore une fois peu d'évolution. On notera quand même que le chaussant s'est vu élargi. C'est effectivement ce que j'avais constaté moi-même lors du passage de la Clifton1 à la Clifton2, le pied semblait plus serré. C'est semble t-il corrigé et la Clifton 3 offre plus de place aux pieds.

Voici une photo prise à l'occasion de la présentation à la presse du nouveau modèle. Visuellement assez peu de différence et il faut presque insister pour voir le petit "Clifton 3" sur le coté de la chaussure.

Il faut regarder de près pour voir les différences, en dehors de celles de la couleur. Changement annoncé: un chaussant plus large.

La marque qui indique qu'on est sur la Clifton3.

A défaut d'avoir pu tester cette version de la chaussure, je vous conseille le retour d'expérience des Clifton 3 chez globe-runners.fr

Hoka Clifton 4

Hoka Clifton 4

La quatrième version de la Clifton.

Le temps passe et les chaussures grandissent. Avec les Clifton 4 annoncées en ce début d'année 2017, Hoka revoit encore sensiblement sa copie en particulier au niveau du coup de pied qui semblait encore un peu trop serré selon les retours de certains sur la Clifton 3. La semelle extérieure (le caoutchouc dessous) aurait été renforcé car il semblerait qu'elle avait tendance à s'user prématurément. Je suis surpris par cela, car je n'ai pas de soucis particulier avec ma paire de Clifton 2, au contraire je trouve qu'elle résiste plutôt bien compte tenu que j'en sers comme chaussure d'entrainement sur route (et je borne pas mal). Autre point, elle a pris un peu de poids (quelques 20g) ce que certains iront sans doute critiquer.

Je vous laisse faire un tour chez l'excellent Jahom qui nous fait un retour d'expérience sur la Clifton 4.

© jahom

Autres tests de chaussures Hoka

Tests des Hoka Evo Jawz

En plus d'être une Hoka racée ce qui en fait déjà une chaussure à part, la monter en Vibram MegaGrip en fait sans doute une bête de FellRunning! Il y a un peu plus d'un an la marque Hoka très fortement axée sur le maximalisme en terme de chaussures de running commençait à prendre un virage plus classique avec des... plus

Tests des Hoka SpeedGoat2

Alors non ce n'est pas encore réellement le test des SpeedGoat 2 mais une présentation détaillée de la bête. Il y a quelques jours Sage Canaday, athlète Hoka incontournable et youtuber hyperactif, publiait une vidéo où il presentait les nouvelles Hoka SpeedGoat, les SpeedGoat 2. On... plus

Test des Hoka Speed Instinct

TEST Hoka Speed Instinct. Sans doute la première chaussure de trail Hoka qui se démarque de l'image habituelle des gros amortis produits de la marque. Avec la Speed Instinct Hoka signe l'arrivée d'un modèle bien différent de ce que la marque proposait jusqu'à présent dans sa gamme Trail. Le préfixe Speed... plus

Partager