Le test complet des Mizuno Wave Mujin 9 : confort, stabilité et protection !

Mieux que la Mujin 8 ?

Je fréquente un peu les lignes de départ des courses de trail, et Mizuno n'est pas une marque tant représentée. Pourtant, ce n'est pas un nouvel entrant, pour preuve cette Mizuno Wave Mujin que j'ai eu l'occasion de tester, qui s'annonce en 2023 pour une 9ème édition. Un long avis argumenté sur cette Mizuno Wave Mujin 9, une chaussure d'Ultra-Trail sans aucun doute !

📷 Le test complet des Mizuno Wave Mujin 9 : confort, stabilité et protection ! | Mieux que la Mujin 8 ?

Caractéristiques Mizuno Wave Mujin

  • Poids 340g
  • Drop 10mm
  • Prix catalogue 160€

Usage: Les Mizuno Wave Mujin sont faites pour les courses longues et techniques, l'Ultra-Trail
Points forts: Confort, protection longues distances
Points faibles: Drop important, poids conséquent
Note: 3.75/5

Avant d'aller plus loin, j'en profite pour annoncer le lancement du comparateur rundeals.fr qui liste (entre autres) les avis et meilleurs prix sur les Mizuno Wave Mujin. RunDeals, un service développé par mon équipe !

La marque japonaise revient avec son modèle phare dans sa neuvième version, et probablement le plus technique. La Wave Mujin 9, de par son look agressif, pose clairement le décor : elle est destinée aux sorties longues, sur du chemin joueur et accrocheur, et sans aucun doute sur du terrain gras. Voici le test des Wave Mujin 9.

Les Mizuno Wave Mujin 9

Présentation technique des Mujin 9

On retrouve les caractéristiques typiques qui font la solidité de la marque. En taille 42, la Wave Mujin 9 affiche un poids de 330g, ce qui est beaucoup malgré l’importance de la semelle intermédiaire et de la technicité du produit. On note aussi son drop de 10 mm et l’épaisseur de sa semelle (38 mm), au dessus des modèles concurrents. Le travail sur l’allègement reste une vraie question.

Mizuno Wave Mujin 9, vue 3 quarts avant

Le tissu sur l’avant-pied est plus fin et plus léger que la Mujin 8 (voir le test), mais donne un sentiment de qualité.

La célèbre technologie Wave de la semelle intermédiaire m’a donné un sentiment de confort qui sera confirmé dès la première sortie. L’amorti est annoncé souple, grâce à la mousse Mizuno Enerzy, tout en conservant une très bonne stabilité du pied.

La semelle Mizuno Wave Mujin 9, gomme Michelin

La semelle extérieure Michelin, avec crampons de différentes tailles, apporte un maximum d’adhérence et un sentiment de sécurité. La coque en EVA au niveau des orteils complète la liste des matériaux. La tige semble plus respirante et plus écoresponsable que celle de sa grande sœur, les lacets et tissus de la doublure étant composés à 90% de matériaux recyclés.

Impressions visuelles

Mizuno Wave Mujin 9 de profil

Le look de la Wave Mujin 9 est une évolution plus agressive que la version 8. L’aspect général se veut rassurant, avec de belles finitions. Ses crampons orientés, et plus ou moins larges, me donnent tout de suite l’envie de la tester sur un terrain joueur et gras. La semelle épaisse est synonyme de confort et de stabilité. La chaussure est maintenant renforcée au niveau du talon, pour apporter encore plus de protection. On a entre les mains une chaussure de trail qui semble sûre, ce qui se confirme sur le terrain.

Test dynamique / sur le terrain

La première sensation est tout de suite le confort. Une fois mise aux pieds (chausson très facile à intégrer), le laçage offre un serrage suivant toutes nos envies, même si elle taille légèrement grand du fait de sa largeur (ce qui rend facile l’insertion de semelles orthopédiques). Et donc, pas de sur-pression sur le coup de pied, le serrage ne donne pas le sentiment de compression dans votre taille habituelle.

La tige / lacets / languette de la Mizuno Wave Mujin 9

La languette se distingue par sa poche de rangement pour les lacets, pas forcément utile si le laçage se fait haut, mais a le mérite d’exister. Légère et souple, elle ne glisse pas d’un côté ou de l’autre pendant les foulées.

Deuxième point fort, sa stabilité. Que ce soit sur terrain gras ou dans une descente technique, j’ai vraiment retrouvé la sécurité apportée par ses crampons et sa semelle dès le premier essai. Le pied est bien maintenu, j’aurais clairement pu partir sur du long dès la première sortie. On comprend tout de suite aussi l’importance de la protection rigide au talon, absente sur la Mujin 8, qui donne du maintien et, du coup, un chaussant plus large.

Le test des Mizuno Wave Mujin 9

Aux pieds, sur le plat ou sur une pente légère, le premier essai ne met pas tout de suite l’amorti en avant, mais au fil des kilomètres parcourus, il s'avère de plus en plus important.

La météo pendant mes sorties a permis de tester la Wave Mujin 9 dans toutes les conditions. La stabilité dès les premiers kilomètres rassure même sur les chemins les plus glissants. Sur terrain gras, elle exprime toute son assurance, avec une réelle accroche, sans défaut. On comprend le but recherché dans l’évolution de la gamme Mujin : maintien et protection en milieu humide. Je la vois s’exprimer sur toutes mes sorties du moment.

Le test des Mizuno Wave Mujin 9

Au fil des heures passées aux pieds, on ne perd rien de sa polyvalence, ni de son confort, ni de l’amorti. La succession des chocs sur terrain accidenté est vraiment répartie sur tout le pied, aucune sensation de douleur à un point précis n’a été constatée. En montée, l’avantage est certain. Sur terrain technique, aucune hésitation, elles s’adaptent parfaitement : le talon est protégé, que ce soit en dévers ou en descente rapide, le pied reste maintenu, même sur sol pavé et glissant, ce qui n’est pas sa fonction première.

Le test des Mizuno Wave Mujin 9

On regrettera peut-être un manque de protection à l’avant-pied en descente rapide sur terrain accidenté. Pas réellement un modèle dynamique, elle ne se destine pas à une sortie de vitesse, elle garde tout de même une bonne relance même si ce n’est pas son point le plus fort.

Conclusion

Les Mizuno Wave Mujin 9 répondent parfaitement à ceux qui recherchent confort, stabilité et protection. Les coureurs de longues distances, qui veulent pratiquer du chemin gras tout en se sentant à l’aise et protégés y trouveront un modèle cochant toutes les cases. Parfaites pour un ultra, en période hivernale et printanière, sur terrain technique, et même pour des distances intermédiaires type Saintélyon ou Trail des Tranchées (pas trop gras quand même), elles n’ont pas à rougir face à leurs concurrentes, comme les Hoka Mafate Speed 4 ou les Asics Trabuco Max 2. On a donc entre les mains une belle évolution de la Mujin encore plus orientée protection et confort.

Pour terminer, n'hésitez pas à consulter mon comparateur rundeals.fr qui présente les promos sur les Mizuno Wave Mujin (entre autres). Si vous l'utilisez, vous contribuerez à faire vivre Journal du Trail !