Le test des Altra Timp 4, une chaussure repensée.

Sensiblement meilleures ?

La Timp est un modèle relativement récent chez Altra, apparu après les classiques Lone Peak, les dynamiques Superior ou les maximalistes Olympus. Le chaussant offre un fit assez large, donc peu de maintien, et l’amorti est plutôt moelleux, parfait pour les chemins peu techniques sur lesquels elles feront office de véritables charentaises. Elle revient dans cette 4eme version avec une nouvelle mousse (EGO Max), une tige revue, et un chaussant plus ajusté. Placée entre la Lone Peak, plus fine, moins amortie, et plus souple, et la Olympus, bien plus épaisse, elle doit offrir un amorti très souple et constitue vraiment l’offre “confort” de la gamme trail Altra. Dans les autres marques,on pourra la comparer à la Salomon Ultra Glide, New Balance Hierro, ou Nike Pegasus Trail.

📷 Le test des Altra Timp 4, une chaussure repensée. | Sensiblement meilleures ?

Caractéristiques Altra Timp

  • Drop 0mm
  • Talon 29mm
  • Méta 29mm
  • Crampons 4mm
  • Poids 311g
  • Prix catalogue 160€

Usage: Pour les longues distances sur terrain peu technique.
Points forts: Amorti et confort
Points faibles: Accroche et stabilité en dévers
Note: 3.25/5

Dans la gamme de trail altra, la chaussure s’intercale entre les Lone Peak 6, plus légères, un peu moins amorties, et les Olympus, beaucoup plus amorties, hautes perchées. La Timp est plutôt destinée aux terrains faciles vu son maintien de pied peu marqué et sa tige vraiment très large. La toute nouvelle Altra Mont-Blanc, plus légère malgré une épaisseur proche de 30mm, sera elle mieux équipée pour les sorties plus techniques (Vibram entre autres), et plus orientée performances. On visera donc plutôt les trails peu techniques, où la largeur du chaussant ne sera pas un inconvénient, au rythme tranquille. Les Timp sont confortables, faites pour le long cours.

L'évolution des Altra Timp / Altra Timp 4

La Altra Timp 4 à coté de la toute première version de Timp (à droite). Les changements sont notables.

Les caractéristiques de la Timp4

Le poids, annoncé à 308g est quasiment identique à la version 3, tout comme l’épaisseur de semelle de 29mm. Le prix ne change pas non plus, la Timp 4 est vendue 160€. Chose amusante chez Altra, pour la gamme trail du moins, le prix est indexé sur la quantité d’amorti : plus la semelle est épaisse, plus la chaussure est chère! Il n’ y a que la récente Mont-Blanc, positionnée sur un segment “performance” qui chamboule cette logique. Cette nouvelle version apporte pas mal de changements: la tige est complètement revue, plus aérée, et on remarque d’étonnants trous sur l’avant de la semelle intermédiaire pour évacuer l’eau et plus globalement l’humidité de l’intérieur de la chaussure. Il faudra voir si c'est bien efficace.

Altra Timp 4 de profil

La semelle conséquente

La semelle intermédiaire troque la mousse Quantic pour passer, sur la partie arrière aux motifs hexagonaux, sur l’EGO Max qui est aussi utilisée sur la nouvelle Altra Mont-Blanc. Celle-ci doit être à la fois plus moelleuse et offrir plus de retour d’énergie que la mousse Ego (utilisée sur la Lone Peak), à l’instar des mousses super-critiques modernes que l’on retrouve sur pas mal de modèles de route orientés performance (les chaussures à plaque carbone évidemment).

On remarque aussi une rupture dans la semelle intermédiaire entre la partie arrière que l’on vient de décrire, l’avant,où la mousse utilisée est différente, et comme enveloppée dans une maille extérieure. Le test détaillé permettra de juger in situ ce que donne cette combinaison. Altra annonce aussi un changement de chaussant, passant de son design le plus lâche à la version intermédiaire, utilisée sur la Lone Peak. De qui gommer certains défauts des Timp précédentes ?

Les Altra Timp 4 avant le test

Les Altra Timp 4 sur le terrain

Plutôt conçue pour les entraînements cool pour les coureurs à la recherche d’un amorti confortable, la Timp se veut aussi un peu moins flexible qu’une Lone Peak. Elle sera plus stable et légère qu’une Olympus, car moins haute, mais pas forcément mieux armée pour les terrains techniques si l’on se base sur l’expérience des versions précédentes. Le chaussant assez large, le maintien très discret et le moelleux ne faisant pas forcément bon ménage avec les terrains engagés.

La grosse nouveauté réside dans la semelle en EGO Max, une mousse supercritique assez comparable à ce que l'on trouve sur les chaussures à plaque carbone. Elle pourrait sembler un peu molle de prime abord, mais c'est en réalité une mousse très réactive. Alors que la chaussure semble un peu massive, elle se fait rapidement oublier, les sensations sont excellentes, sans que l'effet rebond ne soit exagéré. Un excellent compromis. On regrette éventuellement que le maintien ne soit pas le meilleur, comme souvent chez Altra. En même temps, la Timp est plutôt pensée pour les courses de trail roulantes, pas trop techniques. Un bon choix pour des épreuves comme l'EcoTrail par exemple.

En résumé :

  • Points fort : Le confort, l’amorti, la place pour les orteils, la dynamique.
  • Points faibles : Maintien du pied, lz drop 0 qu'il faut maitriser.

La seule alternative zéro drop doit être l’Inov-8 TerraUltra G270, une marque encore plus confidentielle qu’Altra. Dans les modèles plus classiques, la Timp pourrait être comparée à la New Balance Hierro V6, la Saucony Xodus voire la Nike Pegasus Trail 3.

Fiche Technique

Altra Timp 3

  • Drop 0mm
  • Talon 29mm
  • Méta 29mm
  • Crampons 4mm
  • Poids 311g
  • Prix catalogue 160€

Marque: altra

Avec une épaisseur de semelle de 29mm la Timp se positionne dans la gamme Trail Altra entre la LonePeak et la Olympus, destinée aux longues distances sur terrain peu technique. Voir plus