Les nouvelles Altra Mont Blanc en avant première ! Test à suivre

La meilleure des Altra ?

Je ne vous apprends rien en vous disant que je ne suis pas un grand fan de la marque américaine. Concept "zéro drop", avant du pied particulièrement large (peut-être trop), un ensemble de convictions gravées dans le marbre de toutes les chaussures Altra. J'ai déjà eu l'occasion de tester la plupart des modèles de la marque, j'ai même porté les Lone Peak et les Timp en course (Templiers et Marathon des Sables), mon avis est posé. Pourtant, en recevant ces toutes nouvelles Altra Mont Blanc, j'ai tout de suite eu les pieds piqués de curiosité. Voici les Altra Mont-Blanc !

📷 Les nouvelles Altra Mont Blanc en avant première ! Test à suivre | La meilleure des Altra ?

Caractéristiques Altra Mont Blanc

  • Poids 280g
  • Drop 0mm
  • Talon 30mm
  • Prix catalogue 180€

Usage: Pour les longues distances, coureurs médio, sur les terrains pas trop techniques
Points forts: Confort, légèreté, accroche correcte, bon maintien pour Altra
Points faibles: Robustesse (tissu fin sans pare-pierres)
Note: 4.5/5

Les Altra Mont Blanc en Chiffres

Les Altra Mont Blanc

Les Altra Mont Blanc, au look plutôt sympathique

La marque présente la chaussure comme son modèle à destination de ses clients les plus "pointus", ou disons les plus exigeants. Selon moi, elle prend le relai des Altra Timp pour les terrains montagneux. Cette dernière manquait clairement de potentiel sur un parcours comme l'UTMB, le nom de "Mont Blanc" n'a pas été choisi par hasard. Cette Altra Mont Blanc propose un excellent compromis entre les Lone Peak et les Olympus.

Le poids : 280g pour le modèle Homme. C'est assez peu si on considère l'épaisseur de la semelle. Je n'ai pas les valeurs sur ce point, je dirais 30mm sous le talon comme sous les métas, drop 0 oblige. Le fit est plutôt bon pour une Altra, j'aime assez, dans le sens où j'ai connu des modèles de la marque où je flottais un peu plus. Du coté de la semelle intermédiaire, la mousse Altra EGO Max, plutôt moelleuse, surprend un peu sur l'avant du pied. Cela aussi j'aime, même si certains trouveront qu'elle manque de précision, peut-être. Pour terminer, une semelle extérieure en Vibram Lite Base, une référence.

Altra Mont Blanc, profil extérieur

J'estime le stack à ~30mm, le drop évidemment est nul.

On le voit peu sur les images, mais le tissu est assez fin, et la chaussure ne propose pas de grosses protections. En tout cas, pas de grosses bandes en TPU comme il y en a en général sur les chaussures de trail destinées aux longues distances, mais plutôt une sorte de maillage durci en surface. Il faudra clairement être prudent si on veut les faire durer. C'est, je pense, le point faible de la chaussure. C'est aussi le prix du poids contenu. En parlant du prix, la Mont Blanc est affichée à 180€. C'est désormais la règle pour les modèles haut de gamme... C'est cher.

Le test des Altra Mont Blanc sur terrain gras

Petit run dans le chemin déneigé en bas de la maison. On peut voir ici la légèreté de la protection sur l'avant. Je reviens d'une petite semaine de rando-course sur l'Ile de la Réunion, je pense que cette Altra Mont Blanc aurait souffert sur la roche volcanique très abrasive.

Altra Mont Blanc, la semelle vibram

Une semelle en Vibram, qui ressemble à celle de la speedgoat, ou peut-être la toute nouvelle Hoka Tecton X.

Mes premières sensations

J'ai reçu ces Altra Mont-Blanc il y a à peine 3 semaines, et je n'ai pas eu l'occasion de courir plus que quelques kilomètres, le temps de faire les photos que vous voyez ici. En attendant de les stresser d'avantage, et de mettre à jour l'article avec un test en bonne et due forme, je vous laisse avec les photos de cette chaussure qui, je le pense, devrait fortement séduire les afficionados de la marque.

Il est même possible qu'Altra arrive à draguer un peu plus large, auprès des coureurs Hoka en l'occurrence. La ressemblance avec les Hoka SpeedGoat est quand même étonnante (les Hokas SpeedGoat 5 arrivent). Epaisseur de la chaussure proche, amorti moelleux, et surtout une semelle très similaire en vibram (modulo la forme des crampons, mais c'est comparable).

Test des Altra Mont Blanc

Premier Run

J'ai surtout été agréablement surpris par la qualité de maintien et la tenue de la chaussure en dévers. Evidemment, il faudra voir avec la fatigue et sur des longues sections en balcon / dévers, mais je m'attendais à pire. La chaussure est aussi plutôt stable, elle ne louvoie pas même si la semelle est un peu molle. Je suis un utilisateur de SpeedGoat, et je dois dire que cette Altra Mont Blanc est presque meilleure, si ce n'est que la marque est un peu coincée dans ce sacrosaint ZERO drop. Allez Altra, mettez lui 4 mm, vos fans vous en voudront mais vous en gagnerez beaucoup d'autres!

Altra Mont Blanc, l'avant de la chaussure

Zoom sur l'avant de la chaussure, le pare pierre n'est pas "excessif". Il faudra faire attention à ne pas trop laisser trainer les pieds dans la caillasse. Le tissu est fin, assez agréable, très respirant. C'est plutôt de belle facture.

Altra Mont Blanc, 3/4 avant

Vue 3/4 avant

Altra Mont Blanc, 3/4 arrière

Vue 3/4 arrière sur le talon. La chaussure remonte assez haut, ce qui lui confère un bon maintien latéral. Une qualité dont je ne me souvenais pas sur les autres modèles de la marque, en particulier les Lone Peak et les Timp (j'ai eu les toutes premières Altra Olympus mais c'est vieux). Pour autant le talon n'est pas trop tenu, ce qui offre pas mal de liberté sur l'arrière, pas trop de pression sur le tendon.

Test des Altra Mont Blanc, la languette

Une photo de la languette et des renforts autour des oeillets. On peut le voir, ma malléole est bien entourée à l'extérieur. Je confirme que le maintien devrait être plutôt bon. A valider ou non après quelques sorties. La languette est aussi assez fine, sans que cela ne pénalise le serrage. J'ai le pied un peu fort sur le dessus, j'aime donc les languettes point trop contraignantes.

Test de l'accroche des Altra Mont Blanc

Plutôt une bonne surprise que cette semelle extérieure. A voir évidemment dans le gras. La forme aplatie des crampons, même s'ils sont assez petits, présage d'un comportement satisfaisant sur la pierre glissante.

Mon avis

Voilà pour cette première présentation de cette nouveauté Altra 2022. Les premières impressions sont bonnes, d'autant que je ne suis pas un très grand fan des produits de la marque américaine. Un fit pas trop large, moins que dans mes souvenirs, un maintien plutôt correct en dévers, un poids très acceptable, et une semelle qui devrait performer. Sur le plan dynamique, l'amorti est très présent sans que la chaussure ne se laisse aller au roulis. Au final, une chaussure plutôt stable. La chaussure manquera un peu de vélocité, mais c'est secondaire pour un modèle destiné aux longues distances.

Cette Altra Mont Blanc est selon moi une bonne alternative, voire une concurrente directe des Hoka SpeedGoat et Mafate Speed, ainsi que des Saucony Xodus, et potentiellement des Salomon Ultra Glide et New Balance Hierro (modulo la chute de drop qu'il faudra dompter). La fin du test devrait arriver dans le courant du mois.

Fiche Technique