Le test complet des Altra Mont Blanc BOA, des chaussures différentes !

L'excellent système BOA

Il y a longtemps, nous avions testé une alliance chaussure de trail et système Boa. Ce dernier n'était pas judicieusement placé et était malheureusement dérangeant à la foulée. Nous étions restés sur un goût d’inachevé, tant les avantages de ce serrage nous semblaient évidents. Les années ont passé et nous avons continué à utiliser des chaussures à lacets pour la course à pied, faute de possibilités. L’occasion de tester ce modèle (déjà testé en version lacet), paré de molettes de serrage, était alors très alléchante ! Alors qu’en est-il de ces Altra ?

📷 Le test complet des Altra Mont Blanc BOA, des chaussures différentes ! | L'excellent système BOA

Caractéristiques Altra Mont Blanc Boa

  • Prix catalogue 230€
  • Poids 317
  • Drop 0mm
  • Talon 30mm

Usage: Les Altra Mont Blanc Boa sont destinés aux Ultra-Trails plutôt roulants, pour les coureurs habitués au drop zéro.
Points forts: Le système de serrage, qualités de confort et dynamique
Points faibles: drop évatuellement exigeant, intrusion débris
Note: 4.5/5

Avant d'aller plus loin, j'en profite pour annoncer le lancement du comparateur rundeals.fr qui liste (entre autres) les avis et meilleurs prix sur les Altra Mont Blanc Boa. RunDeals, un service développé par mon équipe !

Tout d’abord, il ne faut pas oublier que nous sommes sur le test d’un modèle de chaussure de trail. L’Altra Mont Blanc renvoie donc forcément à l’imaginaire du tour du plus haut sommet des Alpes. Cela pose de suite son positionnement pour les longues distances.

Altra Mont Blanc Boa de profil

Scoop, la marque prépare une Altra Mont-Blanc à plaque carbone.

Les caractéristiques

La Mont Blanc existe en version classique à lacets (voir le test des Altra Mont-Blanc ici), qui sont « remplacés » sur cette version par un système à deux molettes Boa Fit System. Cette différence s’accompagne de la modification de l’empeigne (baptisée « Performfit Warp ») qui enveloppe et épouse le coup de pied afin de garantir le meilleur maintien du pied et une meilleure connexion avec la semelle et donc le sol. Ce n’est pas juste un changement de système de laçage, mais bien une modification plus profonde de la chaussure.

Le double système Boa des Altra Mont Blanc Boa

La semelle intermédiaire en mousse EGO Max d’une trentaine de millimètres doit assurer le confort au fil des kilomètres et la semelle extérieure en Vibram Lite Base l’adhérence, la traction et la durabilité. Pour le reste, on retrouve le drop de 0mm qui caractérise la marque avec le Balanced Cushioning pour un meilleur alignement avant-pied/talon, et bien entendu, une Toe box assez large (Standard FootShape Fit).

Les Altra Mont Blanc Boa

Premières impressions

C'est un petit soleil que l'on découvre en ouvrant la boîte des Mont Blanc Altra ! La chaussure se pare de couleurs chaudes allant du jaune à l'ocre, de la pointe à la semelle en passant par le talon. Le look habituel des Altra saute ensuite aux yeux. Un peu courtaude (lié à la Toe box large) et racée à la fois (talon fuyant, logo dynamique).

Vue de l'arrière de l'Altra Mont Blanc Boa

Les traditionnels lacets sont donc remplacés par un double système Boa refermant une languette-chausson parfaitement englobante. Le tour de la cheville est en matière suédée très douce avec un léger "boudin" au niveau du talon pour le confort. Une boucle permet de tenir l'espace lors de l'enfilage.

La semelle Vibram de l'Altra Mont Blanc Boa

La semelle est très épaisse et moelleuse. Les crampons de la semelle extérieure en Vibram Litebase sont nombreux mais pas très épais. La semelle de propreté est en partie perforée et amovible. En haut du talon à l'extérieur, le nom Mont Blanc est inscrit en jaune et à l'intérieur au même niveau on découvre ses coordonnées géographiques, c’est un clin d’œil plutôt sympa !

Le test !

En enfilant les chaussures, on se sent assez haut perché, 30mm d'épaisseur de semelle, un classique actuel à l'époque de l'oversize ... Le pare-pierre à l'avant fait plus que le strict minimum, c'est à noter car le chaussant est assez court. On retrouve cependant plus de place en largeur qu'une paire de chaussures classiques, l'avant-pied, au lieu de fuir vers l'avant à l'impact de la foulée, devrait trouver ses aises dans cette toe box large mais pas trop.

Test des Altra Mont Blanc Boa

La prise en main du système BOA se fait facilement, c'est assez instinctif. Il va juste falloir trouver les bons réglages, mais on pourra facilement faire des essais sans tout défaire. C'est l’avantage certain de ce système comparé aux lacets ! À noter que si l'on serre trop, on peut ressentir une pression sur le côté du pied le long du câble. C'est léger, à voir une fois le bon réglage trouvé si cette pression ressort à l'usage. Le fait que les molettes BOA se trouvent sur le côté permet de ne pas gêner à la pliure du pied ou lors de la foulée.

Ce qui apparaît rapidement au fil des kilomètres est une certaine liberté au niveau justement de cette pliure. Cette partie du pied ne rencontre plus la contrainte des boucles des lacets et c’est quelque chose de très agréable.

Test des Altra Mont Blanc Boa

Forcément, au début, on va avoir tendance à trop serrer les molettes pour retrouver ces sensations et au fur et à mesure, on va accepter de relâcher le serrage. Les pieds restent bien tenus et les sensations le long des câbles dont on se méfiait disparaissent.

Le plaisir d’une foulée déliée est très appréciable et ne se fait pas avec une perte de confiance dans la tenue du pied, même en descente, même dans des zones plus cassantes. L’amorti est très bon. Moelleux mais pas trop, il permet de conserver une foulée dynamique au fil des kilomètres.

Au niveau du grip, c’est du tout bon également. Sec, humide, cailloux, rochers, gras, restes de névés, ça passe partout. Celui-ci a par contre une contrepartie inattendue sur les zones sableuses ou avec des fines couches de micro cailloux. En effet, couplé à une zone talon un peu large au-dessus du « boudin » de confort, on se retrouve avec des passagers imprévus à s’inviter à bord. Ça reste léger mais il faudra penser à vider les chaussures de temps en temps s’il y a un surnombre gênant. Ce qui, avec le système Boa, se fait très rapidement.

Le test des Altra Mont Blanc Boa

En résumé

L’alliance d’Altra avec Boa renforce notre conviction que ce type de serrage apporte vraiment un plus aux chaussures de course à pied. Le dessus du pied se retrouve libéré des contraintes et c’est extrêmement confortable à l’usage et au fil des kilomètres de pouvoir micro-régler le maintien. Toute la partie serrage est ici bien repensée et réalisée. Cette Mont Blanc remplira sans problème le rôle auquel son nom la prédestine. Elle vous emmènera avec dynamisme et confort sur de longues distances. Par contre, il faut bien avoir en tête que le zéro drop ne conviendra pas à tout le monde et ne s’improvise surtout pas, au risque de faire souffrir ses tendons et mollets !

Pour terminer, n'hésitez pas à consulter mon comparateur rundeals.fr qui présente les promos sur les Altra Mont Blanc Boa (entre autres). Si vous l'utilisez, vous contribuerez à faire vivre Journal du Trail !