Le test Nike Pegasus Trail 3, méritent-elles leur nom ?

La meilleure chaussure de Trail Nike ?

Il aura fallu un sacré temps pour que Nike se lance sérieusement dans le trail. Le sport existe évidemment depuis moins longtemps que le running pure, mais alors que nous en sommes à la Pegasus 38, la version trail au nom historique apparait tout juste dans le paysage trailistique : La Pegasus Trail 3. J'ai eu la possibilité de tester le produit, pas aussi longtemps que j'aurais voulu, mais suffisamment pour vous donner mon avis.

📷 Le test Nike Pegasus Trail 3, méritent-elles leur nom ? | La meilleure chaussure de Trail Nike ?

Caractéristiques Nike Pegasus Trail

  • Poids 291g
  • Drop 10mm
  • Méta 13.5mm
  • Talon 23.5mm
  • Prix catalogue 130€

Usage: Plutôt sur du sentier mixte route ou town to trail, capable aussi d'emmener sur les longues distances
Points forts: Polyvalence sentier / route, poids modéré, confort
Points faibles: Pas adapté aux terrains techniques ou le gras
Note: 3.75/5

Prise en main

Même si le coloris vert du modèle que je teste n'est pas superbe, je trouve que la chaussure a un style assez travaillé. C'est quelque-chose de propre à la marque, mais les détails comme ce petit pare-pierres avec le logo Nike sur l'avant, l'arrière de la chaussure échancré et effilé, ne sont pas déplaisant. J'aime assez.

La Nike Pegasus Trail 3 et son pare-pierres

La petite moustache à l'avant de la chaussure, et le logo Nike en signature.

La Nike Pegasus Trail 3

Le tissu semble robuste et laisse présager d'une certaine longévité, mais comme d'habitude il faudra attendre le retour sur le long terme des utilisateurs. A l'inverse, et peut-être trop léger pour les terrains techniques et surtout les pierriers, le pare-pierres en forme de moustache est original mais remonte assez peu sur le dessus. Il faudra faire attention dans les gros cailloux.

C'est aussi un éventuel problème sur les flancs, qui offrent peu de protection. Ceci-dit, je relativise car la chaussure n'est pas annoncée comme une chaussure d'Ultra Trail, encore moins de Sky-Running, mais plutôt comme un produit pensé pour les terrains roulants. La Pegasus Trail se veut destinée aux sorties combinant routes, chemins, pistes forestières. Un produit polyvalent.

La semelle et les crampons de la Nike Pegasus Trail 3

Même si je ne suis pas certain de les choisir pour un Ultra (enfin pourquoi pas), la semelle des Pegasus Trail possède les qualités que j'apprécie sur une chaussure de trail : des crampons bien marqués, mais avec une surface plate. Leur espacement assure une bonne accroche dans la terre, et la surface des crampons un bon contact sur la roche. C'est un équilibre toujours difficile à trouver.

Sensations dynamiques

C'est parti sur le sentiers !

Test de la Nike Pegasus Trail 3


Une fois les chaussures enfilées et dès les premières foulées, je trouve ces Pegasus Trail 3 assez large à l'avant du pied. C'est surtout le cas à la pointe du pied qui possède une forme presque carrée. La chaussure ne taille pas vraiment grand, mais on a l'impression d'avoir de la latitude aux niveau des orteils un peu à la manière de ce que fait Altra avec sa "toebox". Je trouve cela confortable.

Sur l'arrière, le talon maintient bien. Peut être un peu trop au niveau du tendon d'Achille, il faudra faire attention éventuellement. La semelle est très souple voire moelleuse. C'est ce qui me surprend le plus sur le produit, car les meilleures chaussures de trail n'ont pas besoin d'autant de souplesse que les chaussures de running. Je ne sais pas dans quelle mesure la Pegasus Trail hérite de la Pegasus 38 que j'ai aussi testée, mais cela valide le positionnement du modèle : une chaussure qui est tout aussi capable sur la route que dans la forêt.

La languette, la tige de la Nike Pegasus Trail 3

Sur le haut de la tige, l'empeigne et la languette entourent bien le coup de pied. Satisfaisant.

Test de la Nike Pegasus Trail 3

Le drop peut déplaire, ou parfois gêner lorsqu'on a l'habitude de courir en Hoka SpeedGoat (mon cas), en Saucony Peregine, ou encore les dernières Asics Trabuco Max. La chaussure conviendra ainsi aux coureurs qui auraient pu être intéressés par les modèles que je viens de citer (qui sont excellents) mais qui préfèreront le confort d'un talon un peu surélevé pour économiser les mollets et le tendon d'Achille.

En conclusion

Les Nike Pegasus Trail sont présentées comme des chaussures moins efficaces en montagne que sur les chemins forestiers. Certes, la chaussure se veut avant tout un modèle polyvalent, de ceux qu'on choisira si on souhaite se lancer dans le trail. Pour autant les sentiers techniques sont tout à fait gérables, de la même manière qu'on peut faire un Ultra-Trail en SpeedGoat. Il faudra juste faire attention à ne pas trop taper dans les cailloux. On aime aussi beaucoup la souplesse, l'amorti, de la semelle intermédiaire qui en font aussi une bonne chaussure pour courir sur la route. Les crampons s'useront juste un peu plus rapidement que sur les chemins, mais peu importe.  Autre point intéressant, les Nike Pegasus Trail sont souvent en promotion, pas mal de bons plans un peu partout, il suffit de regarder les offres dans le comparateur de prix sur cette page ou sur notre liste des bons plans trail / running pendant les soldes.