Test de la Brooks PureGrit 8 - le trail à l'américaine

Mi trail - Mi route

La Brooks PureGrit a toujours été un peu à part dans l'univers du trail. Une chaussure "de trail" mais pas vraiment adaptée au trail tel qu'on l'entend en France et en Europe. La Brooks PureGrit 8 ne déroge pas à la règle. C'est une chaussure américaine qui conviendra aux sentiers qu'on peut trouver en Californie: secs et très roulants. Pas une chaussure pour courir dans les forêts boueuses d'Ile de France.

📷 Brooks PureGrit | Mi trail - Mi route

Caractéristiques Brooks PureGrit 8

  • Poids 263g
  • Drop 4mm
  • Prix catalogue 120€

Usage: Pour les distances moyennes, mais sur terrain sec et peu technique, voir le mixte route/nature.
Points forts: Look, confort, polyvalence sentier/route, le prix
Points faibles: Accroche sur le mouillé. Pas complètement une chaussure de trail...

La chaussure a perdu quelques grammes, c'est toujours une bonne nouvelle je trouve. 263g on n'est pas au niveau des chaussures les plus légères du marché, mais je considère qu'on est sur quelque-chose de très correct avec cette nouvelle Brooks PureGrit 8. La chaussure utilise la même mousse BioMoGo en lieu et place d'un classique EVA, une matière avec de meilleures qualités biodégradables.

La chaussure a pas mal évolué depuis la version précédente, j'en parle plus bas. Le talon est un peu plus ouvert, sans doute une bonne nouvelle pour ceux qui peuvent souffrir de frottements sur la talon, par contre cela signifie moins de tenu mais si la semelle qui remonte sur l'arrière peut sécuriser. Il faudra donc un peu plus de proprioception, mais en même temps avec un drop de 4mm on s'adresse à des coureurs plutôt médio-pied qui ont moins "besoin" de support au talon.

L'avant de la Brooks PureGrit 8, moyennement protégé

L'avant de la Brooks PureGrit 8, suffisamment protégé.

La semelle de Brooks PureGrit 8

On voit clairement sur la semelle que la Brooks PureGrit 8 n'est pas une chaussure pour les terrains gras, ni technique. Les deux grosses rainures à l'avant sont là pour apporter de la souplesse à la semelle, mais aussi un bon grip et une bonne précision en montée. La chaussure en devient assez performante sur les sols secs, en excellent compromis mixte entre la route et les sentiers. Par contre, l'accroche sur sol humide n'est pas très bonne. C'est aussi typique des chaussures que les américains aiment avoir sur leurs sentiers pas du tout techniques en terre sèche.

Différences entre la PureGrit 8 et la PureGrit 7

Ci-dessous, la version précédente la PureGrit 7. La nouvelle version conserve la même semelle, pas de changement à ce niveau. Par contre, le dessus de la chaussure a complétement changé. On passe d'une tige d'une seule pièce sur la 7 à une PureGrit 8 qui assemble deux zones de tissus différents sur l'avant du pied et sur les flancs. On peut supposer que la chaussure offre un meilleur maintien. Les renforts latéraux, sur l'arrière en particulier, devraient aussi offrir un peu plus de longévité pour une chaussure qui est quand même destinée au trail (la PureGrit 7 étaient un peu juste à ce niveau).

La Puregrit est une chaussure de transition vers le trail. Son manque de protection posera sans doute quelques soucis en terme de longévité. On note aussi une adhérence assez peu convaincante sur les roches humides, ce qui est en phase avec la cible de cette chaussure: la course "nature" plus que vraiment trail. Qualités principales: le confort général et la souplesse de la PureGrit 8.

Quelques tests de la Brooks Puregrit

Si vous aimez la marque Brooks, vous pouvez aussi regarder ce que je pense des Cascadia et Caldera, 2 autres modèles de la marque. Ci-dessous aussi, les boutiques où on peut trouver ces Brooks PureGrit.