Le test complet des Asics FujiSpeed, racées et performantes !

Pour performer en Trail

J'ai vu assez peu (ou presque pas) de communication autour de cette nouvelle chaussure de trail. Pourtant, cette Asics FujiSpeed dispose, sur le papier, de certaines qualités que l'on résume clairement : FujiSpeed, une chaussure pour aller vite. Elle se positionne aux cotés de la FujiLite et de la FujiTrabuco Sky, sans que je saisisse pour l'instant les différences. Voici mon test de ces Asics FujiSpeed.

📷 Le test complet des Asics FujiSpeed, racées et performantes ! | Pour performer en Trail

Caractéristiques Asics FujiSpeed

  • Poids 240g
  • Drop 4mm
  • Prix catalogue 160€

Usage: Pour les courtes distances et coureurs rapides, chaussure de trail typée performance.
Points forts: Dynamique, tonique, ludique, précise
Points faibles: chaussant sur l'arrière, lacets
Note: 4.5/5

Présentation des Asics FujiSpeed

La Asics FujiSpeed de profil

La tige est très aérée, on voit même à travers par transparence, dans un tissu assez rigide qui devrait offrir une bonne longévité. Enfin j'imagine.

Cette Asics FujiSpeed est clairement positionnée performance, son nom parle pour elle. Son look aussi, la photo de profil révèle une tige légère, une cambrure marquée, et relativement peu de protections. Avec 240g annoncés, et même un peu plus sur ma balance (245g), on est clairement sur une chaussure légère. Pourtant, la Trabuco Sky est 20g plus légère, ce qui pose aussi la question de la cible et du positionnement dans la gamme. Le drop est de 4mm, pour les deux modèles d'ailleurs.

Asics FujiSpeed, vue 3 quart arrière / talon

Le talon est assez rigide pour une chaussure de ce type, axée performance. Cela contraste d'ailleurs pas mal avec la tige et le tissu sur l'avant. J'aime bien la finition autour du col / de la malléole, avec cette pièce suédée. Cela n'apporte pas grand chose, mais le style ça compte aussi !

Asics FujiSpeed, 3/4 avant

On aurait pensé, de prime abord, que le pare-pierres est léger. C'est un trompe l'oeil, le "filet" orange dissimule la pièce en plastique / TPU sur l'avant. Ce n'est pas non plus le pare-pierres d'une Trabuco Max, mais cela devrait faire le job.

La semelle en Asics Grip des Asics FujiSpeed

La semelle extérieure de la FujiSpeed est en Asics Grip, la technologie de gomme de la gamme. J'en pense beaucoup de bien depuis mon test des toutes premières Asics Trabuco Pro (elles n'existent plus malheureusement). C'est, selon moi, une des meilleures gommes, au niveau de ce que fait Vibram.

Ici, les crampons sont petits et espacés. C'est clairement axé perf, et un peu moins polyvalence. J'aime l'inversion des crampons sur le coté extérieur, pour maximiser le contact avec le sol, et à l'inverse la partie externe qui favorise la traction/propulsion.

Le système de laçage des Asics FujiSpeed

La grosse nouveauté, ou l'innovation, se trouve au niveau de la languette et du système de laçage. Pas tant qu'il s'agisse d'un "quicklace", mais plutôt le positionnement des oeillets. On dirait qu'ils sont superposés par paire, qu'ils zigzaguent en parallèle. J'ai du mal à le décrire, regardez l'image ci-dessus pour comprendre. Il faudra voir sur le terrain, mais je suis toujours sceptique quant à ce genre d'originalité dans les lacets : sur ce point, je suis très conservateur...

Le test terrain des Asics FujiSpeed !

Test des Asics FujiSpeed

Comme toutes les chaussures typées performance, avec un fit plutôt proche du pied, il faut ouvrir en grand pour les chausser, le col est assez étroit. Il manque éventuellement un petit oeillet sur le dessus du talon à l'arrière pour faciliter les choses. Première évidence, la chaussure taille petit. J'ai ici du 43.5, près d'une pointure au dessus de ma taille optimale (42 2/3), et ça me convient.

Le laçage original dont je parlais fonctionne, mais pas forcément mieux qu'un classique lacet. Le quicklace prend sa place dans la petite poche de rangement prévue à cet usage. Je ne suis pas fan du tout du quicklace, mais ici "ça va", c'est mieux que chez Salomon où je galère toujours à le ranger dans sa petite poche.

Après quelques kilomètres sur les sentiers au-dessus de chez moi, je reviens sur le chaussant. Je trouve que la pointure est "étrange", à la fois elle chausse petit sur l'avant, mais elle est "normale" au niveau du talon. Cela a pour effet d'une sensation de manque de maintien sur l'arrière. Cela pourra être perçu comme désagréable pour certains, mais aussi comme un élément de dynamique en offrant un contact au sol précis sur l'avant et de la liberté à l'arrière. J'aime assez. Il faudra quand même prendre le temps de bien trouver le réglage du quicklace, et du serrage.

Le test des Asics FujiSpeed

Cette Asics Fujispeed dispose d'une excellente dynamique ; la courbure prononcée sur l'avant facilite et optimise la bascule du pied et la relance. La fiche technique indique aussi la présence d'une plaque de propulsion sur l'avant de la chaussure (pas en carbone, mais en Pebax thermoplastique). Ceci explique peut-être cela, aussi...

Plus étonnamment, je trouve (pour une chaussures courtes distances), elle possède un très bon amorti, malgré la semelle assez fine. J'ai l'impression que la gomme a évolué, dans mon souvenir les Trabuco Sky tapaient un peu plus. On est également assez bien protégé des pierres dessous, via une plaque de protection sous le pied. La voute plantaire n'a pas trop souffert après une descente dans de la grosse caillasse. En résumé ici, cette FujiSpeed offre d'excellentes sensations de course.

La gomme Asics est efficace, ça fonctionne bien, sur les terrains secs et durs, on se sent bien en sécurité. A tester dans la boue, sans doute pas son terrain de prédilection. Bémol : Le col du talon, un peu rigide, a tendance à frotter à la base de la malléole, attention.

Test des Asics FujiSpeed

Conclusion

La Asics FujiSpeed est une chaussure efficace qui offre de très bonnes sensations de course. Beaucoup de qualités dynamiques, de la précision au sol mais aussi de la liberté sur l'arrière qui peut réduire les risques de torsion (le talon glissera plutôt que la cheville tordra). L'accroche est très bonne, tant qu'on n'est pas sur du terrain très minéral et/ou humide. Je la conseille aux puncheurs, et à ceux qui aiment jouer dans les singles. Attention, la chaussure peut-être un peu exigeante pour certains pieds (malléole) ; disons qu'il faut l'ajuster précisément. Le système de laçage n'est pas des meilleurs. A vouloir "tester" des nouvelles formes de languette/laçage, les marques s'égarent parfois, mais c'est un détail au regard des qualités générales de la chaussure. Le prix, 160€.