Test des Inov8 Terraclaw 220

Une radicale technique

Chez Inov8, la référence du modèle indique son poids: 220g (en taille 42). On a donc quelque chose de léger du fait de la construction en single-mesh sans couture et de la semelle relativement mince (12mm-8mm). On s'attend à une chaussure offrant assez peu d'amorti, et c'est le cas. Ces Inov8 Terraclaw 220 s'adressent à des coureurs à foulée naturel, et/ou pour un usage sur de courtes distances.

📷 Test des Inov8 Terraclaw 220 | Une radicale technique

Le profil de la semelle est aussi assez transparent, objectif grip. Les Terraclaw sont très efficaces sur ce terrain et la matière laisse supposer un peu de longévité. Coté confort, on a ici un produit très agréable à chausser : aucun point de tension, ToeBox plutôt large (peut freiner certains), un vrai plaisir à porter.

Originalité, le système de laçage qui part en latéral est censé réduire les tensions sur le coup de pied. Je trouve pour ma part que c'est surtout moins facile à lacer. Au final une chaussure très confortable, souple et stable, avec un grip excellente. Mais attention à l'amorti qui est assez léger et même moindre que celui de la Salming Elements que j'ai testé en parallèle.

Inov-8! Un joli travail de style, logo et mesh d'une seule pièce.

La protection est assez large et laisse augurer d'une bonne autonomie. A suivre pour une mise à jour de ce test.

J'estime que les crampons devraient être assez résistants.

On remarque tout de suite la languette en travers. Je ne comprends pas bien l'intérêt et d'ailleurs aucune marque n'en a vraiment eu l'idée auparavant. Ce n'est peut-être pas un hasard. Je n'ai pas ressenti de bénéfice particulier, et je n'ai pas trouvé ça plus pratique non plus (voire moins).

Joli pare-choc logoté!

Vu du talon

Le style est particulier, on aime ou pas. On remarque la footbox plutôt large qui ajoute au confort général de la chaussure ainsi que le mesh en une seule pièce. C'est une chaussure épurée.

J'ai eu l'occasion d'utiliser les Inov8 Terraclaw 220 à trois reprises en forêt, sur un terrain sec et un terrain humide avec quelques passages dans la boue glissante. La chaussure est très confortable et souple. Il faut en revanche encaisser le manque d'amorti.

Oui, le look reste assez spécial

Sur le terrain un peu gras, l'accroche de ces Inov8 Terraclaw 220 est correcte, mais ce n'est pas son point fort.

En résumé

Ces Inov-8 TerraClaw 220 même si très confortables (le feeling hein, pas l'amorti) sont quand même assez exigeantes, il faut avoir le pied à peu près préparé. Je pense en particulier aux cailloux qu'on sent bien sous la plante, et puis bon ça tape. Sinon, même si j'ai été un peu trop confiant sur un appui en virage, ça accroche plutôt bien sans être non plus un foudre de la boue.

Donc oui, pour de la préparation spécifique vitesse/technique sur des terrains techniques mélant terre sèche et rocher (sud de France), mais sans doute pas en course pour moi même si elles sont faites pour ça. Ou alors 10 bornes.

Partager