Le test détaillé des New Balance Hierro V7, peut-on faire mieux ?

Un recadrage en milieu de gamme

Je commence à bien connaitre les Hierro. Je n'ai pas eu l'occasion de chausser les 2 premières versions de la chaussure, et c'est seulement à partir de la Hierro V3 que je suis devenu familier du produit. Cette année en 2022, la marque lance la 7ème édition de son modèle phare (pour le trail, il s'entend). Voici mon retour d'expérience et mon avis sur les New Balance Hierro V7 après plusieurs dizaines de kilomètres sur les sentiers.

📷 Le test détaillé des New Balance Hierro V7, peut-on faire mieux ? | Un recadrage en milieu de gamme

Caractéristiques New Balance Fresh Foam Hierro

  • Poids 301g
  • Drop 8mm
  • Prix catalogue 150€

Usage: Pour les Ultras moyennement techniques
Points forts: Amorti, confort
Points faibles: Dynamique de course
Note: 4/5

La rétrospective de mes tests de la New Balance Hierro :

Les New Balance Fresh Foam Hierro V7

Présentation des Hierro V7

Les chaussures de running ou de trail connaissent des évolutions notables toutes les 2 ou 3 éditions. La Hierro V6 ressemblait fortement à la Hierro V5, il fallait donc s'attendre à de gros changements sur la Hierro V7. C'est le cas. La tige (tout le dessus de la chaussure) a été revue et complètement allégée. L'épaisseur de la semelle a aussi perdu 5mm, portant le "stack" à 27mm au talon. Pour le reste, on conserve un drop de 8mm.

La New Balance Fresh Foam Hierro V7

La perte de poids est ainsi importante, puisque la Hierro passe de 339g pour la V6 à 301g pour la V7. Je l'ai même pesée à 291g en pointure 42.5 (la taille standard qui sert de référence pour le poids annoncé), ce qui est plutôt très honnête de la part de New Balance. Un bon point donc.

New Balance Fresh Foam Hierro V7 vue de côté

Avec 5mm de perdu, la réduction de l'épaisseur de la semelle est conséquente. On pourra se demander si cela n'impacte pas un peu l'amorti, même si la marque m'a confirmé que le Fresh Foam avait évolué depuis la V6 (en mieux, il va sans dire). Cela ne se voit pourtant pas trop, ci-dessus, sur la photo de profil de la chaussure.

La semelle de la New Balance Fresh Foam Hierro V7, en vibram

Semelle Vibram

La semelle est toujours en Vibram, mais le dessin des crampons a changé. Ils passent de 3.5mm à 4.5mm, sont plus espacés et offre une surface sensiblement plus large. On devrait donc s'attendre à une meilleure tenue, en particulier sur la terre humide, mais aussi sur les zones de roche. C'était en effet un point à améliorer sur la chaussure ; les différents retours des utilisateurs semblent avoir été pris en compte.

La toebox de la New Balance Fresh Foam Hierro V7

Le test terrain

Alors que les caractéristiques physiques de la chaussure ont évolué (plus légère, et moins épaisse), le confort de la Hierro est toujours là. C'est bien simple, c'est à mon avis une des chaussures de trail les plus confortables que je connaisse. C'est le cas depuis que la marque a laissé tombé le chausson intégré. Le pied a de la place, la languette est large et offre de la marge pour serrer si nécessaire. Cela ne va pas au détriment du maintien, le col du talon étant suffisamment haut pour éviter les phénomènes de torsion latérale. En dévers en particulier. Sur ce point du confort, New Balance nous a rendu une excellente copie.

New Balance Fresh Foam Hierro V7, le talon

Sur l'arrière, à la base de la semelle, comme sur les versions précédentes, une petite extension en forme d'aileron. La marque indique que c'est pour améliorer le contact au sol : je pense pour ma part que cela n'apporte rien (trop souple, trop haut), ou éventuellement un look original.

Sur le plan dynamique, je la trouve plus tonique que la version précédente. C'est toujours un peu difficile à évaluer à défaut de pouvoir faire une comparaison en parallèle entre les deux modèles, mais je ne dirais plus que c'est une "véritable" chaussure d'Ultra Trail. C'est d'abord une chaussure très polyvalente, capable d'être efficace sur quasi toutes les distances, même des 40km. Je n'aurais aucun mal à courir un 80km avec, ou bien le Trail du Saint Jacques qui a lieu ce weekend, en revanche je serais plus mesuré sur un 160km (pour moi, la chaussure de référence, pour cela, reste la Hoka SpeedGoat 5).

Le test Journal du Trail des New Balance Fresh Foam Hierro V7

En terme d'accroche, j'en ai parlé plus haut, je trouve que la Hierro a progressé sur les terrains un peu mixtes / humides, ce qui n'était pas son fort. Les crampons sont plus marqués, mais offrent aussi un meilleur contact sur les dalles de roches mouillées.

En résumé, je trouve qu'on a ici affaire à un repositionnement vers un usage plus polyvalent. La Hierro V7 est plus légère, plus souple, moins axée sur l'Ultra.  J'en ai déjà parlé lors de ma présentation des nouveautés 2022 chez New Balance, la Fresh Foam More Trail se place un peu plus sur l'Ultra. On notera également que la chaussure a pris 10€ au passage, passant de 140€ à 150€, la loi du marché peut-être.