Test des Arcteryx Norvan VT 2

Le nouveau modèle de la marque canadienne destiné aux terrains "verticaux"

Comment se passer du trail aujourd’hui, lorsque l’on est une marque outdoor ? Osprey, spécialiste du sac, s’y est mis ; Dynafit, spécialiste du ski de rando, également, et d’autres ont également pris ce chemin. Voici que depuis quelques temps maintenant, Arc’teryx a emboîté le pas. La société basée à Vancouver connue pour ses produits (très) haut de gamme a lancé la gamme Norvan, qui compte notamment plusieurs modèles de chaussures de trail : la Norvan SD et la Norvan LT (qui existent aussi en version imperméable). Cet hiver, une nouveauté fait son apparition : la Norvan VT 2. C’est avec curiosité et non sans interrogations que nous l’avons testée. Découverte.

📷 Test des Arcteryx Norvan VT 2 | Le nouveau modèle de la marque canadienne destiné aux terrains "verticaux"

Caractéristiques Arcteryx Norvan VT

  • Poids 310g
  • Drop 8mm
  • Talon 25mm
  • Méta 17mm
  • Prix catalogue 165€

Usage: Pour les courses longues distances sur terrain technique
Points forts: Protection du pied, robustesse
Points faibles: Dynamisme
Note: 3.75/5

Présentation : la Norvan VT 2, une chaussure “verticale”

Verticale, c’est l’adjectif utilisé par Arc’teryx pour définir ce nouveau modèle. Mais ça veut dire quoi au juste ? Dans le milieu du trail, le terme est généralement utilisé pour faire référence à des terrains techniques, “montagnards”. C’est dans cet esprit en tout cas que cette chaussure a été développée pour compléter l’offre, encore restreinte, de la marque canadienne.

Arc'teryx Norval VT 2 griseSur le papier, c’est effectivement le cas : chaussure robuste, avant du pied renforcé avec un pare-pierre qui semble costaud (un film en TPU pour les plus pointilleux), une tige assez dense faite de mailles qui semblent bien résister à l’abrasion, une semelle extérieure Vibram (Megagrip) dont les crampons sont assez peu marqués. Drop 8mm (25 mm / 17 mm), pour 316 gr (taille 43 ⅓) sur la balance. 165 €, on est dans la tranche haute, rien d’étonnant au regard de ce que fait Arc'teryx. 

Arc'teryx Norval VT 2 grise semelleCertains diront qu’elles sont un peu tristes d’aspect, pour ma part je les trouve plutôt classes en gris “neptune/robotica”. Je suis assez fan des designs Arc’teryx de manière générale, tout en sobriété.

Notons enfin à titre d’information que la marque a recruté un traileur français, Martin Kern, récent 5e au Grand Raid de la Réunion (il portait d’ailleurs des Norvan VT 2 sur cette épreuve), 12e de l’UTMB ou encore vainqueur de la 6000 D. Une preuve qu’Arc’teryx souhaite réellement s’investir dans le secteur...

Test de la Norvan VT 2 : une chaussure de montagne

Avez-vous déjà vu des chaussures Arc’teryx sur un trail, en France ? Elles se font rares, très rares même, pour l’instant en tout cas. Début septembre, sur l’Ultra Harricana au Québec, la situation était bien différente. Sur l’Ultra sur lequel j’étais engagé, j’ai vu bon nombre de coureurs avec un modèle de la marque locale au pied. Alors, simple explication culturelle ou ces chaussures ont de réels atouts ?

Confort

Les premiers kilomètres du test avec les Norvan VT 2 se sont faits sur le bitume. On est quasiment tous dans la même situation, le sentier n’est pas devant notre porte. Je dois dire que sur ces premiers mètres la chaussure m’a paru assez raide. Vous me direz, c’est le revers de la médaille d’un modèle robuste qui doit résister à des terrains exigeants. Certes. Au bout de quelques sorties néanmoins, le confort global a évolué, la chaussure s’est assouplie et je me suis senti beaucoup mieux à l’intérieur. On n’est pas dans le confort d’une Peregrine de Saucony, mais c’est très correct.

Performance

Arc’teryx n’a pas fait de fausses promesses, la Norvan VT 2 répond à ce à quoi on l’attend. Si vous cherchez une bonne chaussure pour naviguer sur des chemins techniques, avec beaucoup de cailloux, où vos pieds seront mis à rude épreuve, c’est un modèle qui pourra tout à fait vous convenir. La semelle Vibram est toujours performante, malgré des crampons assez fins - qui ressemblent d’ailleurs beaucoup à ce que l’on trouve chez Salomon. La protection du pied est très bonne, on peut naviguer sans crainte dans les pierriers.

Arc'teryx Norval VT 2 grise meshL’amorti est présent, assez ferme, mais ça ne tape pas trop en descente. Elle conviendra sans problème pour de l’Ultra, ou des distances assez longues de manière générale. Ce n’est pas une chaussure ultra dynamique, c’est peut-être là où elle pèche un peu. Pas très légère, elle n’est pas faite pour un 20km très nerveux. Néanmoins, est-ce vraiment un défaut ? Ce n’est pas sur ce créneau que l’on attend cette Norvan VT 2. Si vous cherchez vraiment quelque chose de léger, regardez plutôt la Norvan SD qui ne pèse que 185 gr...

Fit

Je m’attendais à ce que le chausson soit assez étroit, ce n’est pas vraiment le cas en réalité. Le modèle conviendra aux pieds larges. Néanmoins le fit reste assez précis si l’on prend soin de bien serrer les lacets. En parlant des lacets, ils sont très agréables, un peu comme ceux des Hoka Torrent que j’avais également adorés : assez élastiques, ils permettent de serrer sans créer de points de tension. Je préfère ça au Quicklace ou au système Boa.

Arc'teryx Norval VT 2 grise lacetConclusion : une bonne chaussure de montagne

Pour les amoureux du massif de Belledonne ou de terrains techniques en montagne (ou pas), la Norvan VT 2 est une chaussure parfaitement adaptée. Robuste, elle devrait vous permettre de naviguer quelque temps sans crainte de devoir les remplacer au bout de 200km. Bonne semelle, bonne protection du pied, passez votre chemin si vous cherchez de quoi battre votre RP sur 10km.

Arc'teryx Norval VT 2 grise profil

Arc'teryx Norval VT 2 grise vue de côté

Autres Matos

Arcteryx Norvan VT 2

  • Poids 310g
  • Drop 8mm
  • Talon 25mm
  • Méta 17mm
  • Prix catalogue 165€

Définie par Arcteryx comme une chaussure de trail de haute performance pour grimper de façon plus rapide et plus sûre. Drop 8mm, 310g, pour le long et technique. Voir plus