Saucony Peregrine 8

Dans la lignée de la Peregrine 7?

Les modèles se succèdent, toujours. Avec la 8eme édition de la Peregrine, on pourrait se demander ce que Saucony propose de plus a déjà l'excellente Peregrine 7. Pourtant il y a bien quelques évolutions comme le dessin des crampons légèrement différent, ainsi qu'un mesh qui semble plus classique que le système de gainage latéral du modèle précédent.

📷 Saucony Peregrine 8 | Dans la lignée de la Peregrine 7?

Je reviens d'une semaine de repos dans ma région natale de Bretagne. Repos si l'on peut dire puisque j'ai couru chaque jour. Mon choix pour cette semaine s'est porté sur cette Peregrine qui est bien un de mes modèles préférés parmi le nombre conséquent dont je dispose (oui je reçois régulièrement des produits à tester et des chaussures en particulier).

Zoom sur les Saucony Peregrine 8

Alors les Peregrine 8, sur le papier c'est la même base que le modèle précédent la Peregrine 7. On a la même semelle (dénommée PWRTRAC, sans doute qu'ils voulaient dire Power Track...) Avec ce dessin des crampons (6mm) qui font de la chaussure un modèle plutôt destiné aux régions humides que sèchent du sud de la France. On notera que le dessin de la semelle a légèrement évolué, mais reste dans le même esprit. On peut aussi remarquer que le mesh est différent, sans doute plus classique et plus "léger" que celui de la version 7 qui était aussi renforcée d'un treillis sur le coté. Je n'ai pas de problème avec le modèle de l'année dernière, mais je sais que quelques coureurs ont constaté un déchirement au niveau du pli des méta tarses /avant du pied. A suivre.Semelle Saucony Peregrine 8

Comme le modèle précédent, le drop de 4mm est un classique, c'est pour moi le meilleur compromis. Avec un poids de 283g on reste sur une chaussure légère. Bon vous l'aurez compris, je suis un fan de cette Saucony. Je n'ai pas encore testé les Peregrine 8, mais je n'hésiterai pas si j'en ai l'occasion et sans doute en forme de comparatif.