Test du sac Patagonia ForeRunner 10l

Je m'en sers au quotidien

Le choix du sac de trail fait toujours grand débat quant à l'utilisation d'une poche à eau ou de bidons. Jusqu'à quelques temps je privilégiais les bidons qui offrent une praticité supérieure lorsqu'il s'agit de faire le plein. Sur les plus courtes distances cependant (20km) le choix est discutable car il n'est pas nécessaire de s'arrêter.

📷 Test du sac Patagonia ForeRunner 10l | Je m'en sers au quotidien

Le sac est founi avec sa poche à eau de 2l. Son dos est relativement matelassé (confortable) et le tissu utilisé est plutôt costaud. Avec 311g on reste aussi sur un poids contenu pour le volume de 10l annoncé. L'arrière propose une poche qu'on peut accéder sans ouvrir le sac, mais il faut quand même le retirer. J'aurais préféré qu'on puisse y glisser la veste imper sans avoir à le faire (retirer le sac), ce qui est sans doute le gros intérêt d'un compartiment comme celui-là. C'est globalement le seul point faible, pour le reste je ne lui trouve que des qualités.

Le Patagonia Fore Runner 10l

La première d'entre elles, le confort en course. Les bretelles et leur système de serrage latéral (2 paires de sangles) est vraiment efficace, on peut très précisément régler la tension et le fit. Complété par les 2 sangles pectorales, le Patagonia Fore Runner 10l est sans doute le sac à la meilleure précision de portage que je connaisse. A vrai dire je ne m'en lasse pas au point qu'il est devenu mon sac d'entrainement, on peut le voir sur plusieurs de mes vidéos comme ici dans la côte de la Garenne ou le long de la coulée verte à Clamart.

Les poches sur les bretelles sont plutôt larges et peuvent contenir chacune le volume d'un Canon G7X :), car oui je ne me balade pas sans mon appareil photo. En condition de course c'est assez pour mettre 4 barres de céréales de chaque coté, ou largement autant de gels. Il y a aussi deux poches supplémentaires un peu au dessus avec fermeture et scratch pour y mettre autre chose (clés éventuellemt, ou batterie de rechange de frontale dans mon cas l'hiver).

La poche à eau est aussi très fonctionnelle et globalement plus pratique à utiliser que d'autres au ravito. Je n'ai pas fait de photo mais elle s'accroche simplement via un crochet cliquable et son accès est aisé.

Le système de fermeture et surtout le serrage permet aussi de compresser l'ensemble du sac (en jaune sur la photo). C'est simple et efficace

La large poche dorsale. On peut y mettre sa veste, son bonnet, ses gants. Mon seul reproche, on ne peut y accéder sans enlever le sac.

L'intérieur du sac. Petite poche type porte clé / porte monnaie. Un seul compartiment en plus de celui de la poche à eau, pour moi ça suffit.

En conclusion : Un excellent petit sac (enfin, 10l qd mm) pour toutes les sorties et pour les courses jusqu'à 30km. Au delà, ceux qui préfèrent les bidons se poseront la question évidemment, même si je trouve que le remplissage de la poche à eau se fait très bien. Ses grosses qualité: son confort, son maintien et son fit sur le corps. J'aime aussi assez le look général. Notons aussi qu'à 120 euros annoncés c'est un peu cher, mais le produit est très durable (je m'en sers 3-4 fois par semaine depuis 1 an 1/2 et il ne bouge pas.)

Comme d'habitude, quelques autres tests sur les internets: Pierre sur jogin.fr et "je ne sais pas qui car c'est pas signé" sur Track and News.

Partager