Le test des Asics GlideRide - des chaussures surprenantes

Le profil très marqué

Voici un modèle qu'on ne pensait pas tester un jour sur Journal du trail. Pas tant qu'on ne soit pas aussi des coureurs sur route, mais en effet cette Asics GlideRide n'est pas tout à fait le type de chaussure qu'on a l'habitude de chausser. De plus, la plateforme utilisée et le profil de la Asics Glide Ride est plutôt surprenante et dénote sur les étagères, à la manière de quelques autres modèles concurrents comme chez Nike en particulier.

📷 Le test des Asics GlideRide - des chaussures surprenantes | Le profil très marqué

Caractéristiques Asics GlideRide

  • Prix catalogue 160€
  • Poids 265g
  • Drop 5m
  • Talon 31mm
  • Méta 26mm

Usage: Pour les compétitions, toutes distances, ou plutôt 5-10km
Points forts: Amorti et dynamique surprenante
Points faibles: stabilité, prix un peu élevé.
Note: 4.25/5

Lorsqu'on regarde cette Asics GlideRide on ne peut pas ne pas penser à l'autre modèle de la marque, la Asics MetaRide sortie il y a quelques temps maintenant. A 250€ on commençait à dépasser la limite du budget raisonnable pour une chaussure de running. Cette Glide Ride est plus modeste et accessible avec un prix catalogue de 160€ (ce qui reste cher). On peut aussi penser à la Nike Zoom Fly qui possède elle aussi une bascule prononcée sur l'avant, même si notre Asics n'intègre pas de plaque en carbone.

Les Asics Glide Ride de profil

J'aime beaucoup le coloris rouge de cette Glide Ride. L'empeigne Knit tricoté est assez stylé.

Les caractéristiques des Asics GlideRide

La technologie GuideSole: C'est cette semelle incurvée pensée pour réduire la sensation de fatigue du coureur. On peut le voir, l'arrière est relativement plat, à la différence de l'avant. Combinée avec le drop assez faible de 5mm, la semelle pousse/bascule le coureur en le forçant à avoir une foulée plutôt médio-pied.

L'avant, la ToeBox des Asics Glide Ride

La ToeBox des Asics GlideRide

L'avant de la chaussure n'offre quasiment pas de protection et ce n'est pas son objectif. La GlideRide est faite pour courir sur le bitume et à peine sur les sentiers. C'est fait pour aller tout droit. On remarque aussi la courbure prononcée de l'avant de la chaussure (et encore plus sur les images ci-dessous).

Au niveau de la semelle intermédiaire, on a quelque-chose d'assez complexe selon les mots de la marque que je vais détailler/expliciter ci-dessous.La semelle intermédiaire en FlyteFoam est très légère et s'occupe de l'amorti. C'est ensuite la technologie FlyteFoam Propel qui apporte l'effet ressort qu'on ressent vraiment nettement dès la première foulée. Pour ceux qui talonnent un peu, un Gel intégré dans le talon augmente l'amorti. Je suis un peu moins concerné par cela.

La languette de la Asics Glide Ride

La languette de la Asics GlideRide

Venons-en aux sensations. La GlideRide est bluffante dès qu'on la chausse. La courbure accentuée sur l'avant ferait presque perdre l'équilibre, du moins si on n'est pas habitué à courir en faible drop. Même en marchant on sent la bascule vers l'avant. Dès qu'on commence à courir on perçoit clairement un effet rebond marqué, comme j'en ai rarement constaté sur une chaussure de running. C'est assez étonnant. A l'inverse, la semelle est relativement "molle" lorsqu'on marche ce qui surprend.

Je ne suis pas très fan d'une forme d'instabilité latérale, la GlideRide n'est pas très calée dans l'axe et vous le sentirez si vous êtes supinateur. Cet avis est celui d'un traileur (que je suis) qui projette toujours son esprit sur les sentiers de montagne où il veut de la précision et de la stabilité en dévers, ce qui n'a pas de sens ici. C'est aussi amplifié par le stack assez important pour une chaussure de route: 31mm à l'arrière.  Ici, on s'en fiche un peu ce qui compte c'est le résultat, une chaussure qui combine étonnamment un gros amorti ET une dynamique surprenante.

La semelle - Test Asics Glide Ride

La semelle, avec une sorte de large rainure centrale.

Je n'ai pas encore testé la gomme sur le mouillé, les pavés en particulier. Je ne pense pas qu'il y ait de soucis à se faire mais je mettrai à jour l'article dès qu'il pleut :). Pour ce qui concerne la rainure centrale je la vois plutôt comme du design: il y a sur le marché beaucoup de chaussures qui fonctionnent très bien sans, aussi je ne crois pas que cela soit un élément d'efficacité particulière.

Asics Glide Ride - coté extérieur

L'étrange profil

Asics Glide Ride - coté intérieur

De profil, la courbure est vraiment très marquée et l'épaisseur de la semelle conséquente. Verra t-on ce genre de chaussures se développer, un peu comme en trail avec les drops faibles et semelles façon Hoka? A suivre.

Conclusion du Test des Asics GlideRide

Je suis surpris que ce genre de chaussure à drop faible et semelle épaisse ne se soit pas développé plus vite dans le running à la manière de ce qu'on voit en trail. Sur route l'impact au sol est plus fort, les qualités dynamiques plus recherchées qu'en trail, et cette Asics GlideRide possède les deux. Plus encore qu'une Hoka Clifton que je connais bien, on a ici une chaussure légère, confortable (peut-être trop) et très efficace. Le prix est un peu élevé, certes, mais je recommande cette chaussure pour toutes les distances, voire même plutôt les distances courtes (5-10km). Pour les compétitions en tout cas.

Fiche Technique

Asics GlideRide

  • Prix catalogue 160€
  • Poids 265g
  • Drop 5m
  • Talon 31mm
  • Méta 26mm

Marque: asics

Les Asics GlideRide et leur semelle incurvée offriraient une économie d'énergie de 16%, ainsi qu'un bon amorti doublé d'une excellente dynamique. Test ci-dessous. Voir plus