Test des Saucony Peregrine 7

Polyvalente, comme technique et rapide

Je ne connais pas très bien la marque Saucony. Américaine et même ancienne (fondée en 1898) Saucony est pourtant assez peu connue en France en dehors du milieu des pratiquants réguliers de la course à pieds (Saucony n'est ni Nike, ni Adidas). Pourtant elle fabrique d'excellentes chaussures de running depuis longtemps.

📷 Test des Saucony Peregrine 7 | Polyvalente, comme technique et rapide

J'ai quelques temps couru avec une paire de Virrata (je suis assez d'accord avec ce que disait l'ami Pierre). J'ai aussi essayé les Xodus, en l'occurence les Xodus4, une paire très confortable mais que je ne trouvais pas du tout efficace lorsqu'il faut courir. C'est quand même un souci, même si la Xodus se destine aux longues distances Ultra Trail... Je la trouvais très rigide, tapante et globalement fatiguante.

Les Peregrine 7 après une bonne séance bien humide...

Mon avis sur les Peregrine 7 en vidéo.

J'arrivais donc avec de la curiosité à l'encontre de cette Saucony Peregrine 7. J'avais eu de bons échos des précédentes versions, le modèle comme d'autres de la marque possède un drop faible de 4mm ce que j'affectionne.

Les Peregrine 7 semblent très rassurantes visuellement. Un mesh qui a évolué depuis la dernière version, plutôt qualitatif et assez renforcé sur les cotés. La semelle est visuellement agressive et offre cette caractéristique que j'avais déjà observé sur les Xodus 4: des crampons quasi débordants sur les cotés. Cela laisse supposer un bon comportement dans les sentiers gras et sinueux.

La chaussure est confortable, l'amorti est bien senti même si la semelle ne fait que 21.5mm d'épaisseur à l'arrière. Je pense d'ailleurs que même si c'est une chaussure à drop faible, elle doit pouvoir accepter un peu de talonnage.

Cette Peregrine 7 est aussi TRES dynamique pour une chaussure de trail, d'autant plus que la semelle est très crantée. J'ai ressenti beaucoup de plaisir à courir avec dans mes sentiers habituels. Le grip est bon, et les crampons de la semelle qui semblent prendre leur aise sur les cotés rassurent énormément dans les passages gras. Je n'ai pas vraiment testé sur la caillasse, mais j'ai l'impression qu'elle ne devrait pas avoir trop de soucis là non plus. Le pied est bien maintenu mais la toebox est assez large, confortable.

Je teste beaucoup de chaussures, parfois un peu superficiellement, mais le fait de voir et comparer beaucoup de modèles permet de rapidement trier le grain de l'ivraie. Ces Saucony Peregrine sont une excellente paire de chaussures de trail que je destine aux distances moyennes (40-70km).

Drop de 4mm, semelle agressive, dynamique mais tout en proposant un certain confort. La Saucony Peregrine est une chaussure polyvalente qui privilégie les distances moyennes sur terrain humide. Je vais d'ailleurs en faire une de mes paires "privilégiées" pour mes entrainements et courses en 2017.

Ce jour là j'aurais eu du mal à garder les pieds au sec quelles que soient les chaussures.

Petit retour d'expérience supplémentaire. Je courais ce dimanche 7 mai le rapide trail de la Forestière, un 20km en forêt de Rambouillet. La météo s'annonçait clémente mais le terrain humide et même gras par endroits m'a décidé de partir avec ces Peregrine plutôt que mes habituelles Hoka Challenger. Un choix peut-être discutable pour un 20km roulant et très peu technique, mais la chaussure s'en est très bien accomodé. Je confirme donc tout ce que j'ai dit: un excellent produit.

Partager