Tests de bâtons de trail

Raidlight, BlackDiamond, Leki, Dynafit...

Certains vous diront que les bâtons de trail ça n'est pas pour eux, que le trail c'est avant tout de la course à pieds. C'est un point de vue, mais je peux vous assurer que l'aide apportée est indéniable et que dans mon cas sur les trails longs en tout cas je ne m'en passe plus, d'autant plus qu'ils sont autorisés et fortement recommandés sur beaucoup de trails longues distances par les organisateurs.

📷 Tests de bâtons de trail | Raidlight, BlackDiamond, Leki, Dynafit...

Une sélection de bâtons de trail, de tailles différentes pour des testeurs différents.

Une paire de bâtons ça reste une paire de bâtons. Avant que les marques sortent des modèles spécifiques au trail, on utilisait des modèles de randonnée voire des bâtons de ski. On voit d'ailleurs parfois des coureurs toujours utiliser des mono-brins. Je dois dire que dans mon cas je porte mes batons à la main dès le départ de la course et je n'ai pas besoin de les plier pour les fixer sur le sac.

Cet article sert de tribune et de retour d'expérience sur les différents bâtons que j'ai eu la possibilité de tester, d'utiliser en course. Il sera régulièrement mis à jour.

Les Carbon Trail Pole de chez Raidlight, rustiques mais efficaces.

  • Prix: ~130€
  • Poids/paire: ~390g en 130cm
  • Préhension: gants
  • Brins : 3 - carbone
  • Tailles :

J'utilise ces bâtons depuis plus d'un an maintenant. Ils m'ont accompagné sur la plupart de mes courses dont la CCC, la MaxiRace et l'Ultra Mitic. J'adore le système de gants qui permet de clipser les bâtons. On prend le coup rapidement et ça permet surtout de relacher la pression des mains autour de la poignée lorsqu'on doit pousser longtemps. Les dragonnes classiques permettent aussi de le faire, mais le gant offre à mon avis un confort supplémentaire sur les longues distances. Notons aussi qu'en descente les gants apportent un peu de sécurité si vous courez sans les bâtons (la paume des mains ça aime pas les cailloux).

Sur ce modèle, il faut faire bien attention à tendre régulièrement le cable qui sert à maintenir les trois brins, surtout au début. A défaut, un jeu apparait entre les brins et le bâton à tendance à "claquer" à chaque impact. Le système est rustique mais il est efficace et surtout aisément réglable.

Le système de gants et son accroche, vraiment efficace.

J'ai largement eu le temps de les stresser, en particulier sur la dernière course où les pierriers étaient nombreux. la solidité est là. Je note cependant une usure prématurée au niveau du cordon de fixation du gant sur la baton. Je dois trouver une solution. En tout cas gros coup de coeur pour ces Carbon Trail Poles de chez Raidlight. Notons aussi qu'il s'agit du même produit que le Guidetti Explore Carbon, mais relooké Raidlight.

  • Avantage :
    • La hauteur réglable évidemment;
    • La facilité d'ouverture.
  • Inconvénient :
    • Le poids évidemment un peu plus important.
    • Questionnement sur les dragonnes, apparition d'ampoules dans mon cas.

Les Black Diamond Z-Pole Ultra Distance sont parmi les bâtons les plus vus sur les courses de trail.

  • Prix: ~ 110€
  • Poids/paire: ~280g en 120cm
  • Préhension: dragonne
  • Brins : 3 - carbone

Je crois mêmes les avoir vu aux bras de Luis Alberto Hernando, en version allégée au niveau de la poignée. Ces bâtons n'ont plus besoin de convaincre, il suffit de constater leur abondance sur les longues courses de montagne.

Les Black Diamond Z-Pole Ultra Distance sont parmi les bâtons les plus vus sur les courses de trail.

L'avis de Nico

Les Z-Pole Ultra Distance sont réglables pas extensions de brins. Je trouve le système de déploiement des brins sensiblement plus pratique que celui des RaidLight/Guidetti. Il suffit de tirer sur le premier brin jusqu'à extension complète pour que les 3 brins s'alignent. Le click de fixation en butée fait le reste du travail. Les poignées en mousse sont prolongées pour une prise en main selon la hauteur souhaitée. Par contre la sangle n’est pas réglable.

J’utilise ces bâtons maintenant depuis près de 5 mois et ils m’ont accompagné pour le Madeira Island Ultra Trail. Ils sont légers et solides. Avec le temps il n’y a pas de jeu qui s’est crée entre les trois brins et le système de clips/butée est résistant. A l'usage et sur mes différents entraînements le défaut se situe au niveau de la pointe du bâton qui est en plastique intégralement. Sur les terrains humides ou sur les rochers l’accroche au sol est faible et le bâton à souvent tendance à zipper. Deuxième point la poignée qui entoure la main n’est pas réglable et elle est tenue par un cordon très mobile. Dans les portions où je n’utilise pas les bâtons et que je les garde dans les mains cette poignée ballotte et peut être gênante voir énervante. Un système de gant à clipser serait une bonne amélioration (ou un élastique - Vincent).

Les sangles qui ont tendance à se balader lorsqu'on court les bâtons dans la main. Mon astuce, utiliser un élastique pour les maintenir fixes.

  • Avantages :
    • Solidité
    • Facile à déployer
    • Léger
  • Inconvénients :
    • Poignée autour de la main non adaptable et trop mobile
    • Manque d’accroche

Les Leki.

  • Prix: ~120€
  • Poids/paire: ~390g en 120cm
  • Préhension: gants
  • Brins : 3 - carbone

Il me semble que Leki a eu quelques souci ou interruption dans la production de ce modèle car je les ai vu disparaitre des boutiques en ligne l'année dernière. Le modèle est cependant de nouveau disponible. Techniquement, ce Leki est une sorte de compromis entre le Raidlight et le Black Diamond : déploiement par extension des brins et gant clipsable.

L'avis d'Olivier

Bâtons utilisés depuis 1 an sur de nombreuses courses dont l'UTMB.

Le poids de ces bâtons en carbone est légèrement supérieur à ceux de la concurrence, expliqué (entre autres) par la présence de petites bagues en alu qui renforce et protège la zone de contact carbone entre les brins, sensation de solidité et je pense un avantage par rapport au Black Diamond Z. On utilise avec ces bâtons les gants Leky clipsables que l’on trouvait déjà sur les précédents bâtons de la marque. Ils sont livrés avec un sac que j’utilise pour le transport et le stockage.

Le système de gants, sensiblement différent de ceux des Raidlight.

J'en suis très content et je n'ai connu aucune déconvenue. Le système de serrage via un clips de fixation sur le haut des bâtons est très efficace. Le pliage comme le dépliage est instantané. La rigidité du carbone est parfaite pour les relances. Par habitude, je porte les gants en permanence, une protection qui peut être utile en cas de mauvaise chute.

  • Avantage :
    • Gants clipsables LEKI, meilleure tenue qu'une dragonne par exemple;
    • Sensation de solidité;
    • Look Noir / Orange LEKI sympa.
  • Inconvénient :
    • Prix assez élevé, attention de ne pas coincer un brin carbone entre deux rochers la rupture est assuré (malgré un bon SAV LEKI, qui permet de changer le seul brin cassé);
    • Un peu moins léger que la concurrence.

Les Dynafit Ultra Pro.

  • Prix: -
  • Poids: 2x206g
  • Préhension: dragonne
  • Brins : 3 - carbone
  • Tailles : ajustable 115-135cm

Gros avantage par rapport aux autres modèles de ce comparatif, ces Dynafit permettent d'ajuster la hauteur du 3ème brin. Ca rajoute un peu de poids à l'ensemble, disons 2x20g. Mais c'est assez peu et ça permet surtout d'ajuster les bâtons selon le terrain, typiquement en montée et en descente. Le réglage de la hauteur se fait via un petit levier qu'on prendra soin de régler en tension car j'ai constasté que le brin pouvait coulisser lorsqu'on pousse fortement sur les bâtons.

Les Dynafit Ultra Pro sont équipés d'une dragonne classique, plutôt légères.

La dragonne est large et assez fine, confortable. A première vue en tout cas, car pour les avoir utilisés à plusieurs reprises lors de séances d'entrainement en côte (travail de poussée sur les bâtons), j'ai constaté les signes précurseurs d'ampoule à la base du pouce. Je suppose qu'il faut sans doute s'y faire.

  • Avantage :
    • La hauteur réglable évidemment;
    • La facilité de pliage / dépliage.
  • Inconvénient :
    • Le poids évidemment un peu plus important.
    • Questionnement sur les dragonnes, apparition d'ampoules dans mon cas.

Partager